NEKROMANTHEON - Rise, Vulcan Spectre (Indie/Season Of Mist) - 30/01/2012 @ 08h23
Vu que la moitié de l’Amérique du Sud a laissé tomber et s’est remise au trafic de coke et à l’importation de putes transsexuelles, il ne reste donc plus que la bonne vieille Europe pour laisser parler ses bas instincts nécrophiles et baiser le cadavre désormais froid et plein de vers du thrash-metal ‘ivôl’. Et après s’être largement rincé l’œil en mâtant papa DARKTHRONE et AURA NOIR besogner la bête, voilà que les petits gars de NEKROMANTHEON ont décidé de prouver qu’eux aussi ils en ont une bien grosse. Et nom de Zeus, ils n’ont pas tort !

Alors certes, ces Norvégiens originaires du même patelin que Fenriz avaient déjà perdu leur pucelage depuis longtemps. D’abord avec un premier album passé un peu inaperçu de ce côté-ci du Styx (‘Divinity Of Death’) mais aussi avec leur vrai-faux frère jumeau OBLITERATION (où l’on retrouve deux de ces trois membres), pervers géniallisime qui avait réussi avec ‘Nekropsalms’ à faire miauler de plaisir le vieux corps pourtant couvert de varices et de pustules d’AUTOPSY. Mais ce premier tableau de chasse ne suffit pas à expliquer tout et notamment l’énorme quecla dans la chetron qu’est ce deuxième album absolument diabolique.

La recette est pourtant archi-connue : un zeste de KREATOR, une (grosse) pincée de grimaces et de paroles sataniques à la SLAYER, une production bien craspouille à l’ancienne et roule ma poule ! Oui mais voilà, pendant que le Malin se tapait une petite sieste salvatrice, ces sauvageons sont allés lui chiper la recette du ‘méchant riff’. Et tout contents qu’ils sont, ils en usent et abusent sur ce ‘Rise, Vulcan Spectre’ tournant une nouvelle fois uniquement autour de thématiques tirées de la mythologie ancienne grecque.

Or la voilà la fameuse source de ce kiff taille XXXL et la raison pour laquelle on tient le genre d’albums qui donne envie de sourire de façon sadique tout en découpant à l’Opinel rouillé un par un les doigts de pied d’une petite fillette de cinq ans. Car en plus d’être joué d’une façon ultra vive et quasi-hystérique, chaque riff de ‘Rise, Vulcan Spectre’ a un côté particulièrement vicieux assumé. Un peu comme un NIFELHEIM qui aurait échangé ses influences sud-américaines pour les premières démos de SADUS, ou un POSSESSED un chouia moins rigide, même si le SLAYER de ‘Show No Mercy’ reste leur principal parrain. Et puis avec un guitariste de cette trempe, qui réunit en une seule personne Kerry King (pour le tranchant des rythmiques) et Jeff Hanneman (pour les solos de garçon boucher dans tous les sens), et un batteur qui dévale tous les quatre matins en quatorzième vitesse ses toms tel Ventor sur ‘Pleasure To Kill’, ‘Rise, Vulcan Spectre’ ne tient pas en place, tout occupé qu’il est à brûler tout ce qui l’entoure.

Alors c’est vrai, je pourrais aussi vous parler du son bien 80’s aux petits oignons ou encore de cette voix bien black-metal pleine d’invective mais en fait, j’y préfère retourner participer à ce carnage intégral qui n’est rien de moins que le meilleur album black/thrash de ces, boudiou, 666 dernières années. Tout le monde peut aller se coucher et laisser NEKROMANTHEON traîner les femmes par leur chevelure tout en crachant sur le corps de leurs ennemis. Histoire de rester bien en dessous de la ceinture, disons que si AURA NOIR est le Richard Allan de la scène et BEWITCHED son Passe-partout, NEKROMANTHEON pourrait bien se révéler être John Holmes. Je laisse les amateurs apprécier...


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 16,5/20 | Nb de lectures : 12085




Auteur
Commentaire
Yahoooooooo
IP:129.20.16.105
Invité
Posté le: 30/01/2012 à 09h27 - (100099)
Très bon album en effet! Un peu moins spontané que le premier (d'ou ta remarque sur le très bon guitariste) et j'adore la formule power-trio. A note aussi le très bon grouep du batteur, AUDIOPAIN, très rare mais très bon aussi :)


DARK RABBIT
Membre enregistré
Posté le: 30/01/2012 à 10h05 - (100100)
Acheté le 1er, il y a peu complètement au pif et effectivement c'est vraiment jouissif dans le genre et pourtant je ne suis pas le plus grand fan de Thrash oldschool. Mon Zozo m'incite donc à me jeter comme une hyène sur ce nouveau méfait!
PS: Tu aurais pu citer Alban Ceray quand même ;)



Sléïeur
IP:93.14.162.59
Invité
Posté le: 30/01/2012 à 10h30 - (100101)
ben c'est bizarre mais je suis loin de partager votre enthousiasme... c'est quand meme un peu tout le temps le meme morceau et l'empreinte de Slayer est vraiment très très présente (ce qui pour d'autres groupes aurait peut-être donné "influences non digérées")
Déception :(

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker