NECRONOMICON – The Sacred Medicines (Skyscraper) - Selection VS du 12/04/2004 @ 21h42
Je vous avais déjà parlés de NecronomicoN à l’occasion de la réédition européenne en 2002 de leur premier album, « Pharaoh of gods ». Un album riche et inspiré qui avait suscité mon intérêt et qui laissait entrevoir des perspectives alléchantes. Quelques six années après l’enregistrement de ce premier album, le groupe québécois nous revient avec un nouveau line-up, un nouveau concept pour ce nouveau disque. 2003 est l’année de la résurrection pour le groupe de Rob « The witch » qui a passé ces dernières années à travailler sur ce projet conceptuel. Si, dans le passé, NecronomicoN était orienté sur l’égyptologie, avant même que NILE n’en ait l’idée, c’est dans la spiritualité Amérindienne que « The Sacred Medicines » puise son inspiration.
Si la principale orientation musicale de NecronomicoN reste fermement ancrée dans un death métal old school qui flirte avec les meilleurs moments de MORBID ANGEL, on retrouve également les penchants black métal atmosphérique caractéristiques au groupe.
Alors que l’album s’ouvre sur « Through the door of time » on sait, avant même que le titre ne s’achève qu’on est en présence d’un disque d’exception. Loin de la brutalité gratuite et stérile, loin d’une musique formatée et vide de sens, NecronomicoN nous emmène dans un voyage passionnant d’originalité et de puissance.
Cet album est animé du même feu sacré qui coulait dans les riffs de MORBID ANGEL à ses débuts. Ici, le death métal retrouve ses lettres de noblesse avec une musique d’une puissance herculéenne. Ici, le mid-tempo règne en maître et les breaks accélérés n’apparaissent épisodiquement que pour dynamiser les passages louds. Les nappes de synthé atmosphériques et les mélopées mélancoliques, presque plaintives, des voix féminines, confèrent une aura de spiritualité en parfaite harmonie avec le reste de l’ensemble instrumental. Si NecronomicoN sait capturer des moments intimistes avec sa musique, il sait également se faire épique avec des montées de riffs en puissance qui arrachent de délicieux frissons d’extase (« Dark wings of deceptions », « Behind the mask », « Quetzalcoatl »). Il y a également ces chants indiens (« Calling the spirit ») qui ouvrent le stupéfiant morceau qui donne son titre à l’album. Il fallait tout de même oser l’association de ces complaintes rituelles avec des riffs et des rythmiques aussi heavy. Les instrumentaux ont une part importante dans ce disque puisqu’il n’en recèle pas moins de trois. Si « The Pillar of balance » traîne légèrement en longueur, l’excellent “Dreaming” joue de façon très réussie l’alternance entre les passages acoustiques et les décapages death. Que dire de plus si ce n’est que la production, due à Rob est énorme, que l’artwork s’ornant à l’intérieur de motif Aïda (pas l’Opéra de Verdi) est en adéquation parfaite avec le concept et que ce disque correspond exactement à ce que j’attends d’un album de death métal (style suédois mis à part).

http://www.necronomicon.ca - 399 visite(s)

Dark wings of deceptions - 429 téléchargements


Rédigé par : Tonton | 18/20 | Nb de lectures : 9023




Auteur
Commentaire
Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 12/04/2004 à 23h56 - (8174)
Argh, je bave, j'ai trop hâte de l'écouter, celui-là !!!!!
Pharaoh m'avait déjà bien séduit, mais là, d'après la note, c'est encore mieux !!

Orphan
Invité
Posté le: 13/04/2004 à 23h35 - (8186)
Je viens d'entendre le titre Dark wings of deceptions...et c'est vraiment bon.
J'ais toujours adoré les melanges de genre ayant une forte base death metal (Orphaned Land, Orphanage, Septic Flesh,...)
Ratraper mon retard il faut et passer à coté je ne doit pas.
Et Yoda comme parler je arreter dois aussi

iron fucker
Invité
Posté le: 14/04/2004 à 22h38 - (8196)
c koi le web site du label?
merci d'avance tonton.

Tonton
Membre enregistré
Posté le: 15/04/2004 à 00h30 - (8197)
http://www.skyscraper-music.com/

Tonton
Membre enregistré
Posté le: 19/04/2004 à 17h20 - (8282)
Pour info on peut trouver ce disque en import dans certains grands magasins.
De plus Skycraper est parait-il distribué dans le Benelux par Crash Music.
En espèrant que cela vous soit utile...

Une interview de NecronomicoN sera bientôt en ligne sur VS.

lowblast
Invité
Posté le: 24/04/2004 à 15h07 - (8345)
Enorme, la plus grosse claque de Death Metal depuis Blessed are the sick. Déçus ou amateurs du dernier Morbid Angel, jetez vous la dessus!!
Le death peut encore faire peur et donner des frissons, monstrueux!!

Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 06/05/2004 à 01h33 - (8522)
Yeah, je confirme, excellent album !!
Décidément, le Canada est la Terre Promise du death metal ! ;)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker