NECRONOMICON - Rise Of The Elder Ones (Season of Mist) - 20/06/2013 @ 07h54
« Rise Of The Elder Ones » est le quatrième brulot de NECRONOMICON, le trio Blackened Death venu tout droit du Québec. Avec sa récente signature chez Season Of Mist, le combo dirigé par Rob « The Witch » Tremblay devrait être distribué de manières plus conséquentes dans nos contrées. Malgré ses plus de vingt années de carrière, on ne peut pas dire que le NECRONOMICON canadien –il y en a un allemand et un japonais également- jouit d’une popularité accrue au-delà de ses frontières. Barré dans son style par des pointures comme DIMMU BORGIR et BEHEMOTH ou plus anciennement NILE -dont ils se sont clairement inspirés à leur début-, le groupe de Montréal prouve une fois encore avec cette sortie qu’il y a de la qualité dans leur rang.

Pas besoin d’en faire trois tonnes, NECRONOMICON est là pour blaster, envoyer un message occulte et démoniaque, brasser des cheveux et rien d’autres. Cela peut sembler réducteur à la vue de ce « Ressurected » fracassant, mais « Rise Of The Elder Ones » démarre fort avec ce titre fédérateur et rythmé à la perfection. Une parfaite entrée en la matière qui laisse percevoir le meilleur pour la suite, l’intensité n’en décroit pas. On se laisse facilement prendre au jeu, malgré les quelques failles. Les orchestrations sonnent déjà entendues mille fois, ça nous laisse l’étrange gout amer que les mecs ne se sont pas foulés pour trouver des plans plus fournis. Mais comme je le disais, NECRONOMICON est un cliché metal en puissance, cela n’a rien de péjoratif, et ça se laisse entrevoir dans la musique. En revanche, l’atmosphère sombre et glaciale de l’album parvient également à tirer vers le haut la galette. L’interlude « The Nuclear Chaos » ou l’excellent titre éponyme sont de cette trempe là, même si tout cela semble un peu léger.

Techniquement, NECRONOMICON est une belle machine. Derrière sa batterie, Rick s’illustre comme un dératé, les jambes du bougre n’ont rien n’à envier à celles de ce bon vieux Nick Barker. Le Canadien s’offre un petit moment de folie pendant cet opus, tant son omniprésence dégueule de ce disque. De plus, les riffs sont choisis au peigne fin, l’inspiration est au rendez-vous. Le trio s’emploie de belles manières avec l’extrême « The Valley Of The Lost Souls » ou l’apocalyptique titre de clôture « The Fallen », certainement l’un des meilleurs morceaux de l’opus. Le chant du « Witch » Rob Tremblay fait froid dans le dos et nous plonge dans une de ces ambiances black bien calculées.

Ce quatrième jet des Canadiens sera sans doute celui d’une reconnaissance pleinement méritée. Malgré quelques passages faciles, NECRONOMICON donne l’impression d’avoir très bien travaillé son sujet. Comme par le passé, la horde fournit un disque de qualité et semble avoir pris une direction qui ravira les fans de la formation. « The Rise Of Elder Ones » est annoncé comme l’album de la renaissance de NECRONOMICON, il l’est.




Rédigé par : Choko | 14.5/20 | Nb de lectures : 11764




Auteur
Commentaire
pezzini
IP:93.9.54.135
Invité
Posté le: 23/06/2013 à 13h48 - (107991)
excellent album, même si ça ressemble a DIMMU BORGIR

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker