NEAL SCHON - Vortex (Mascot) - 25/03/2016 @ 07h27
Alors que le précédent album de Neal Schon, So U, publié en 2014, faisait quasiment office d’effort collectif au regard de l’espace accordé au batteur Deen Castronovo et au bassiste Marco Mendoza, ce nouvel opus marque la volonté du guitariste de revenir à un format solo plus traditionnel. Exit donc les deux musiciens précités et place à près de 100 minutes purement instrumentales faisant la part belle au jeu lumineux du leader de Journey. Et puisque l’on parle de la formation américaine, sachez également que c’est l’illustre Steve Smith qui s’est ici chargé d’assurer l’ensemble des parties de batterie. Il a depuis lors retrouvé son poste au sein de Journey en remplacement de… Deen Castronovo. La boucle est bouclée !

Double album, Vortex se caractérise par son hétérogénéité et par le plaisir évident que semble prendre Neal Schon à poursuivre son œuvre solo. On y trouve, pêle-mêle, des morceaux rock assez classiques rappelant le meilleur de Joe Satriani (« Cuban Fly Zone »), des titres plus orientés fusion qui ne devraient pas déplaire aux amateurs de Steve Lukather (« Awakening »), ainsi que des compositions expérimentales comme Neal les affectionne tant (les 10 minutes de « Tortured Souls »). Chacun y trouvera donc son compte, même l’on peut émettre quelques réserves concernant certaines plages superflues (« NS Vortex », « White Light », « Lady M » par exemple).

Comme à l’accoutumée, les parties de guitare du maître sont à couper le souffle. En rythmique comme en solo, en électrique comme en acoustique, le six-cordiste renvoie à leurs chères études bon nombre de guitar-heroes. Il faut à cet égard écouter l’excellent « Schon & Hammer Now », sur lequel Neal partage la vedette avec le légendaire claviériste du Mahavishnu Orchestra, Jan Hammer, pour apprécier pleinement la qualité de son jeu.

S’il risque d’être bien occupé ces prochains mois entre sa participation au projet Santana IV et les tournées incessantes de Journey outre-Atlantique (à quand un retour dans nos contrées ?), gageons que Neal Schon saura trouver le temps nécessaire à la poursuite de ses aventures en solo. On suivra bien évidemment tout cela avec attention.




Rédigé par : up the irons | 13.5/20 | Nb de lectures : 5874




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker