NEAERA - Forging The Eclipse (Metal Blade/Season Of Mist) - 12/11/2010 @ 08h18
En progression constante depuis plusieurs années, NEAERA est la preuve qu’on peut passer d’un statut d’Outsider à celui de Leader, en profitant conjointement d’un état de forme inaltérable et de la décrépitude progressive de ses principaux 'rivaux'.

Parfois proches musicalement de leurs compatriotes d’Heaven Shall Burn, Neaera opère majoritairement dans une union extrême entre Black et Death, tout juste aérée de quelques touches plus modernes. Mais sans le moindre aspect "HardCore" ou 'core' néanmoins. Ce sont en effet les inspirations Death Mélodique et Black, qui resurgissent principalement. Associé à une certaine personnalité présente dans leur œuvre, cela aboutit à un mélange frais et surtout vraiment efficace.

Sur 'Forging The Eclipse', on retrouve donc avec plaisir ce style reconnaissable, constitué d’influences digérées et restituées avec talent. En résultent 10 compos accrocheuses et efficaces, ultra énergiques et variées, et aux tempos globalement rapides. Les riffs illustrent eux aussi cet équilibre entre Death et Black : rapides et violents, souvent teintés de résurgences mélodiques, ils véhiculent une mélancolie et un groove palpables.
Les lignes de chants sont pertinentes, alternant en permanence entre les cris écorchés typiquement Black, et des beuglements Death très gutturaux. Classique, mais toujours aussi efficace, et en réelle adéquation avec les mélodies.

On ne peut cependant pas faire réellement abstraction de l’absence de renouvellement musical du quintet. Les Allemands se contentent en effet, depuis plusieurs opus, de peaufiner leur art, mais sans réellement apporter d’innovations majeures.

Et pourtant...
'Forging The Eclipse' présente de légères évolutions me permettant d’affirmer qu’il s’agit sans doute du meilleur album de NEAERA (à mon goût en tout cas).
Tout d’abord, ce 5ème album est l’affirmation même de la maturité du groupe, illustrée par une réelle cohésion artistique, entre les diverses influences et le style du groupe.
Mais surtout, 'Forging The Eclipse' possède un côté immédiat et direct, qui renforce considérablement l’attrait et l’assimilation de cet opus.

Cela se manifeste d’abord par une diminution des breaks lourds et ralentissements divers, qui avaient parfois tendance à casser un peu la dynamique globale de l’album. On remarque en parallèle une augmentation des passages rapides et headbanguants, voire vraiment violents, où les blast-beats s’accordent à merveilles avec des riffs dissonants et mélancoliques, surplombé par les hurlements rageurs de Benny.
Associé à des titres sensiblement plus courts qu’habituellement, cela renforce considérablement le côté immédiat et percutant de l’ensemble.
Tous les titres oscillent entre 3 et 4 min, évitant toute lassitude. L’auditeur n’a pas le temps de diverger, les titres s’enchaînent tout en restant accrocheurs et variés.
Ce format court, que je trouve parfaitement adapté à Neaera, apporte une énergie et une impulsivité qui n’étaient pas autant présentes sur les précédents opus.

Il se dégage de ce 'Forging The Eclipse' un parfum d’insouciance, matérialisé par une fougue et une envie presque naïves par moments, mais très pertinentes. Cette énergie communicative est ici parfaitement retranscrite, et ne retombe pas durant l’écoute de l’opus.
Aux antipodes de la vague Deathcore, qui s’auto-phagocyte de jour en jour, Neara maintient son cap, certes sans apporter de réel changement, mais avec une qualité et une efficacité contagieuses.

Peut-on réellement reprocher à Neaera une absence d’évolution, à partir du moment où le groupe a choisi de persévérer dans son style de prédilection ?
L’implacable puissance et l’incroyable efficacité du groupe éclipsent totalement les lacunes créatives auquelles le groupe pourrait s’exposer. Et encore, parler de lacunes est exagéré. Car excepté un relatif manque d’originalité, 'Forging The Eclipse' est tout simplement une vraie réussite, sans l’ombre d’un doute.

http://www.neaera.com - 146 visite(s)

Neaera'Space - 181 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 16,5/20 | Nb de lectures : 12906




Auteur
Commentaire
Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2010 à 09h15 - (88839)
Un groupe que j'aime bien et un peu trop sous estimé je pense. Omnicide m'avait bien calmé, hâte d'écouter celui la.

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2010 à 16h09 - (88862)
excellent comme toujours



daminoux
Membre enregistré
Posté le: 12/11/2010 à 16h09 - (88863)
excellent comme toujours



emile
IP:89.170.122.130
Invité
Posté le: 12/11/2010 à 17h22 - (88865)
interessant, faudrais que je réecoute

Nouveau Gouvernement
IP:89.85.119.56
Invité
Posté le: 15/11/2010 à 14h19 - (88903)
16.5 pour une grosse pompe d'Heaven Shall Burn, c'est bien cher payé !!!

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 16/11/2010 à 13h22 - (88939)
@Nouveau Gouvernement :
Humhum ... as-tu réellement écouté l'album ?
J'en doute.

Je suis un grand fan d'Heaven Shall Burn. Et, objectivement, Neaera est assez différent d'HSB. Bien sur, le socle de base est proche, et certains riffs, sur 2 ou 3 morceaux, évoquent fortement HSB. Mais la majorité de l'opus est quand même différente, franchement. Réécoutes l'album en entier, y'a quand même une vrai différence entre ces deux groupes.

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 16/11/2010 à 13h24 - (88940)
Neaera est beaucoup plus orienté Metal Extreme qu'HSB. Puis bon HSB à une musique plus directe et plus "habitée" que Neaera.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker