NAOS - Life (Autoproduction) - 04/11/2015 @ 07h29
J'avoue que je ne sais pas trop comment c'est arrivé. J'aurai peut-être dû plus me renseigner, sûrement, mais bon, c'est fait, c'est dans la boîte, il faut le faire. Je suis loin d'être sectaire, mon champ musical est assez vaste, mais c'est sûr qu'avec certains genres, ça passe moyen. Voire pas du tout. Là, pour le coup, la surprise fut de mise lorsque j’enclenchai le bouton « play » après avoir inséré « Life » dans ma platine.

Du metal symphonique à chanteuse. Ah. Bon, comment je vais me dépêtrer de tout ça moi, j'ai dit oui et quand on donne son accord, on doit s'engager jusqu'au bout, code moral et tout, pas question de reculer. Alors faut se plonger à fond dedans, parvenir à passer cette barrière morale, allez plus loin, plus haut dans l'acceptation. Encaisser, ne pas flancher, allez jusqu'au bout. Surtout que des groupes avec du chant féminin j'en écoute : WALLS OF JERICHO ; xKINGDOMx, ALL FOR NOTHING ; toussa. Ouais, bon, c'est un peu plus pêchu dans leur style, loin de ce que les lyonnais de NAOS proposent, mais voilà quoi... Ouais, je suis un peu dans la merde en fait. Comme un con.

Le metal sympho je connais un peu quand même. Lorsque j'avais des cheveux, et que je fis un pèlerinage au Wacken en 2001, j'ai vu NIGHTWISH en live. J'avais pas aimé, mais bon. Et puis j'avoue, j'aimais bien le premier WITHIN TEMPTATION aussi. Il était cool. Bon, ça fait des lustres que j'ai pas refoutu mes oreilles là-dessus – dieu m'en préserve – mais voilà, j'ai déjà côtoyé le genre, hein.

Et puis, finalement, ce « Life » est plutôt bien fichu. Bon, il faut un peu de temps pour oublier ce piètre accent franglais qui nous saute aux esgourdes directement le CD lancé, mais voilà, dans son truc ça le fait. Les arrangements sont bien en place, pas trop cheap, ça va. Ça joue bien, carré, toussa, le chant est vachement mis en avant par contre par rapport au reste. Sinon, voilà quoi, c'est du bon metal sympho quoi. La production tient bien la route, y a des bonnes idées niveau compos, des bons plans. Voilà, voilà. Ça me rappelle un peu les SONATA ARCTICA et consorts de l'époque jadis ou le metal sympho trustait les magazines spécialisés et les samplers.

Donc voilà, NAOS s'en tire bien avec cet album, dans son style et pour conclure cette piètre chronique qui n'a pas de sens, je me permets de citer Forest Gump en annonçant que « c'est tout ce que j'ai à dire à propos de ça ».



http://www.naosband.com - 96 visite(s)

Album à écouter ici - 60 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 14/20 | Nb de lectures : 7082




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker