MYTHOLOGICAL COLD TOWERS - Immemorial (Cyclone Empire/Season of Mist) - 07/03/2012 @ 08h26
D’habitude quand on entend Brésil, on pense plus sûrement à du blast brutal enjolivé d’un string multicolore qu’à la mélancolie sombre d’une âme triste. Or, les Brésiliens de MYTHOLOGICAL COLD TOWERS ne blastent pas, ne foncent pas à la vitesse d’une balle tirée d’un fusil automatique dans une favela, non ils sombrent dans la lenteur lourde et triste. Voilà un groupe qui existe depuis 1994 dont je n’avais pas entendu parler ou alors je ne m’en souviens plus ce qui peut arriver malgré ma mémoire d’éléphant éthylique. Il faut dire que leur rythme de parution a furieusement tendance à rejoindre celui de leur musique avec une parution tous les cinq ans voire plus. En effet, l’album du jour n’est que leur quatrième opus et débarque six ans après le précédent effort.

Musicalement, nos amateurs de cachaça nous enfoncent dans la pesanteur d’un Doom/Death hérité de la scène anglaise du début des années 90 et fortement influencé par les emblématiques résistants que sont NOVEMBERS DOOM voire les projets du maestro Johan Ericson (DRACONIAN, DOOM :VS). L’habitué du style ne sera absolument pas dépaysé tant tous les ingrédients du style sont présents durant ces trois quarts d’heure de spleen. Le vocaliste psalmodie un growl grave et profond venant du fond des ténèbres, les riffs se font plombés mais contrastés par des envolées lumineuses et aériennes et un clavier recouvre l’ensemble de l’emphase solennelle nécessaire à cette plongée nostalgique dans un passé révolu. Effectivement, l’œuvre est extrêmement référencée et il m’est impossible de compter le nombre de fois où un thème ne m’a rappelé le style d’Ericson ou celui de Kuhr et de ses comparses. Il s’agit du principal écueil de cette odyssée affligée.

Néanmoins, ils réussissent à se différencier quelque peu part une utilisation plus nettement orchestrale du clavier. On sent comme de vagues effluves de Néoclassique voire un frôlement avec le Symphonique. A cet effet, il suffira de citer l’ouverture tout en cuivres funèbres du très long Fallen Race, le très beau violon venant en contrepoint de la guitare sur Akakor ou l’aspect symphonique précédent le somptueux final de Enter The Halls… . D’autre part, en y regardant bien, on aperçoit dans l’obscurité quelques tentatives de s’émanciper en creusant parfois dans des chemins plus sombres et rampants ou en s’élevant dans des cieux plus lumineux où se font entendre quelques trémolos assez inusités pour le style.

Malheureusement outre les beaux moments déjà évoqués, il apparaît vite que cette descente éplorée se montre relativement linéaire. A l’arrivée, mon âme sombre n’aura pas trouvé suffisamment d’instants de bravoure capables de me tétaniser. L’ambiance est là et certaines lignes vont se révéler émouvantes mais en nombre bien trop faible pour être impliqué totalement. De plus, comme je l’ai déjà évoqué ces instants magiques sonnent bien souvent entendus du fait de la filiation à peine voilée avec les groupes précédemment cités. On suit cet album sans sourciller réellement et avec un certain détachement dommageable.

Maintenant, il faut bien avouer que le genre n’est pas des plus à la mode et que je ne croule pas sous les promos de cet acabit surtout qu’on ne reçoit plus les albums des quelques figures de proue déjà évoquées. Alors, je me sens l’âme généreuse devant ce travail finalement bien fait. Certes, l’album reste l’œuvre d’un second couteau mais en attendant des chefs-d’œuvre, je me contente d’une bonne vieille série B qui m’aide à prendre mon mal en patience !

http://www.myspace.com/mythologicalcoldtowers - 124 visite(s)

Akakor - 136 téléchargements


Rédigé par : Dark Rabbit | 12/20 | Nb de lectures : 11778




Auteur
Commentaire
chaussure
Membre enregistré
Posté le: 09/03/2012 à 13h25 - (100914)
ch'uis sans doute pas non plus terrorisé à l'écoute de ce que j'entends

mais j'ai un beau p'tit coup de nostalgie.

si c'est un clin d’œil aux mystico groupes death/doom Grec du milieu des 90's, c'est très réussi.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker