MUSTASCH - Testosterone (Gain/Sony) - 26/11/2015 @ 07h19
8ème album studio pour les Suédois de MUSTASCH, ce « Testosterone » qui contrairement à ce que pourrait faire croire sa pochette n'est pas un live.

Pour décrire ce disque un mot vient à l'esprit... fourre-tout ! Hard rock moderne, AOR, heavy rock, stoner, mélodique, FM, electro...

On commence la valse des styles par un hard moderne quasiment FM, « Yara's song » et ses arrangements de cordes, chers au groupe, puis on fait directement un grand bond avec « Breaking up with disaster » un mid tempo musicalement et vocalement très agressif avec un côté moderne via des machines qui restent toutefois discrètes. Et la tension retombe avec l'excellent « The rider » un morceau lent basé sur l'ambiance sur lequel on retrouve guitare acoustique, piano et harmonica, on a parfois l'impression que c'est une longue intro mais le titre est vraiment trippant ! Le speed et pêchu « Down to Earth » poursuit le jeu de contraste en nous en mettant plein les dents ! « The hunter » fait une sorte de synthèse de tout ça c'est lent lourd et gras mais son refrain est beaucoup plus léger avec du piano... « Dreamers » retourne dans la face soft voire ultra sof du groupe, mix entre une ballade et de l'AOR ! « Be like a man » est un peu comme « The hunter », le groupe y mélange les genres avec des passages aux synthés bien avant entrecoupés de passages très lourds et très modernes et même additionné de bidouillages electro. « Someone » est un morceau lent et lisse à nouveau dans la sphère hard FM. On finit par une doublette heavy rock mélodique (« Under the Radar ») et hard rock moderne avec « Testosterone »...

« Testosterone » est un disque assez difficile à suivre, le groupe fait tellement ce qu'il veut qu'il en devient très compliqué à discerner. En même temps certaines chansons et certains passages entrent fortement en tête et on se surprend à le fredonner voire à les chanter à tue-tête avec le groupe... à d'autres moments on se demande comment ils ont pu être cliché comme ça (les bidouillages electro de « Be like a man » entendus mille fois) ou se planter comme ça (« Someone »).

MUSTASCH finit par nous perdre mais certains passages les repêchent, toutefois on finit par ne pas savoir quoi penser du disque...



www.mustasch.net - 54 visite(s)

Vidéo 'Yara's song' - 44 téléchargements


Rédigé par : Papy Cyril | entre 8 et 15/20 | Nb de lectures : 7348




Auteur
Commentaire
Klamfool
IP:109.212.59.43
Invité
Posté le: 28/11/2015 à 12h34 - (118815)
Ce groupe génial existe depuis plus de quinze ans et n'a malheureusement jamais connu de succès en France, peut-être à cause de son nom idiot, mais il fait toujours un tabac en Allemagne ou dans d'autres pays européens, alors il serait peut-être temps à notre tour de reconnaître Mustasch comme le nouveau Bon Jovi du 21ème siècle, oui on a besoin de ça aussi.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker