MUCKRACKERS - Regarde et Prends Garde (Les Forges Alliées) - 13/08/2014 @ 08h54
MUCKRACKERS surprend là où on ne l’attendait pas, mais cogne toujours là où ça fait mal. Après Chansons de la Forge (2010), on pensait que le groupe allait se terrer dans l’ombre pour préparer ses albums et ses futurs messages. Mais la lutte doit être continue, et bien que 3 ans séparèrent Chansons de la Forge du court Fer! Fonte! Acier!, voilà que moins d’un an après les MUCKRACKERS sont de retour avec un nouvel album inattendu, Regarde et Prends Garde. Délivrer de courts albums plus régulièrement que le passé semble être le nouveau leitmotiv des lorrains, histoire que l’on oublie pas la lutte, que le mal est toujours présent, que la sidérurgie lorraine a toujours besoin de soutien. Il faut suivre et MUCKRACKERS, refusant la dictature des réseaux sociaux et du Web 2.0, compte sur les méthodes à l’ancienne (site, mailing list, bouche à oreille) pour diffuser sa musique. Un esprit DIY toujours présent, marque de fabrique du groupe également, mais ne négligeant pas ce qui donne envie aujourd’hui d’investir dans la musique : le support. A l’instar de Fer! Fonte! Acier!, c’est sous forme d’un vinyl à somptueuse pochette sérigraphiée (accompagné d’un CDr pour que tout le monde puisse profiter de l’album) que se présente Regarde et Prends Garde, le tout toujours à prix abordable, bien loin de la spéculation et du mercantilisme actuel du support vinyl. MUCKRACKERS reste et restera toujours le même, dans son fonctionnement, dans son message et bien sûr dans ce qui nous intéresse primordialement, la musique.

« Industrial Harsh Punk », c’est ainsi que s’étiquette MUCKRACKERS depuis des années et ce trident stylistique fait toujours l’apanage de la musique des lorrains, Regarde et Prends Garde en sera un nouveau témoignage. La froideur et la dureté de l’Indus, l’ambiance industrielle en collusion avec celle du Harsh Noise, le côté Harsh, énergique et revendicatif du Punk, tout s’entremêle et trouve sa cohérence au fond de la Vallée de la Fensch. Regarde et Prends Garde se situe dans la lignée de Fer! Fonte! Acier!, déplaçant toutefois un peu l’équilibre vers le « Metal », faisant de ce nouvel album un disque grosso-modo 50% « Metal » et 50% ambiant. Ce n’est pas cette fois-ci que nous retrouverons des hymnes metalliques à la "Korporation_23" et "Werkstatt" cependant, MUCKRACKERS a livré ses tubes avec Chansons de la Forge et prend désormais un autre chemin, à la fois plus brut et plus évocateur du désespoir de l’industrie d’une région. L’ambiant a toujours sa place privilégiée, nous laissant nous promener dans les friches industrielles, les bâtiments sidérurgiques, les hauts fourneaux et les mines à l’abandon, toujours accompagné de samples qui proposent une sorte de visite guidée riche en messages éclaircissants. Des morceaux comme "La Centrale" et "Prends Garde", ainsi que les breaks des 3 autres morceaux de Regarde et Prends Garde, nous plongent donc dans une atmosphère dépouillée, la même atmosphère que celle du Ironworks de GOG, l’activité des travailleurs en moins, nous laissant donc dans un univers souffrant d’une absence et d’une certaine froideur glaciale, l’arrêt des hauts fourneaux et le départ des ouvriers ayant fait disparaître la chaleur ambiante. Un « vide » volontaire et finalement très lourd de sens, MUCKRACKERS sait aussi faire passer son message par le biais de quelques ambiances savamment amenées.

Et outre le temps de la constatation, vient le temps de la manifestation du désespoir et de la colère par le biais des morceaux plus « Metal » que sont "Regarde", "La Machine" (moitié ambiant tout de même) et "629". Comme toujours, les guitares sont tranchantes, la production noisy à souhait, l’ensemble râpeux et brut de décoffrage, écrasant et vindicatif. Des assauts industriels et bruitistes tout aussi lourds de sens, qui font le sel de MUCKRACKERS depuis Bis Zum Tod. "Regarde" est d’ailleurs un poil plus efficace que les morceaux rentre-dedans de Fer! Fonte! Acier!, "La Machine" lâche la sauce de manière quasi-apocalyptique, "629" décape comme jamais, penchant même vers du Black-Indus. La petite, ou plutôt la grosse différence, vient du chant. Exit le chant grave en allemand qui était typique de la musique du groupe, place à un chant plus hurlé (apparemment en français), plus viscéral, plus désespéré aussi (dans l’esprit apocalyptique de "La Machine"), à l’image de l’album qui puise dans ses dernières forces pour faire passer le message de sauvegarde de l’industrie inhérent à MUCKRACKERS depuis de nombreuses années. Et les larsens laissent le temps pour poser une réflexion sur le sujet. Avec MUCKRACKERS, tout est toujours une question de message et de contexte, le schéma artistique du groupe formant un tout. Mais musicalement, le groupe est celui qui porte le mieux l’étiquette « industrielle ». Si Regarde et Prends Garde n’est finalement qu’un album supplémentaire avant tout destiné aux fans, répétant les idées de Fer! Fonte! Acier! avec plus de hargne et toujours cette science des ambiances, il montre un groupe qui a trouvé sa voie, sa façon d’exprimer son message, et ne semble pas vouloir changer ce mode d’expression efficace et authentique, travaillé dans ses derniers retranchements, comme les sidérurgistes travaillaient leur métal. Difficile de dire si MUCKRACKERS retrouvera un jour les accroches de Chansons de la Forge, toujours est-il que cet album court (30 minutes) mais un peu plus long que le précédent (28 minutes) remplit sa mission habituelle : œuvrer pour l’hommage à l’industrie de la Vallée de Fensch et nous proposer du son brut, harsh et punk, que ça soit dans les assauts metalliques ou les ambiances pesantes au service de cet ensemble toujours résolument « industriel ».

"Regarde" :



http://www.muckrackers.org - 118 visite(s)


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 10962




Auteur
Commentaire
TITXMEN
Membre enregistré
Posté le: 14/08/2014 à 11h13 - (113215)
Je n'ai pas encore écouté ce disque, mais juste un mot pour dire un grand Bravo à ce groupe et aux Forges Alliés, pour la qualité de leurs productions, leurs engagements et aussi pour l'efficacité et l'excellence de leur univers graphique. Je vous conseille d'aller visiter leur site, ça vaut le détour!

Chansons de la Forge est un fichu bon disque! Je ne doute pas que celui-ci sera un futur achat à prévoir ;)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker