MR. N - MR. N (Autoproduction/M&O) - 06/02/2013 @ 08h02
Les cinq Angevins de MR. N se présentent comme pratiquant un rock « Burtonien », donc issu de l’univers gothico-morbido-décalé de Tim Burton (mais ça, j’avais pas besoin de vous en faire un dessin hein). Voilà qui est intéressant, du moins sur le papier, car retranscrire une musique digne de l’univers de Burton n’est point chose aisée, loin de là.

Le groupe ne fait pas que composer des titres en s’inspirant des films de Timy (oui, c’est un intime) mais s’est inventé une histoire bien à lui, en l’occurrence l’histoire de Mr. N, personnage burlesque et post mortem haut en couleurs. Plutôt cool non ? Comme je l’ai dit, sur le papier, oui.

Après, en musique, qu’est-ce que ça donne ? Ben ça donne un rock assez sympa, très bien interprété, avec de bonnes mélodies, de bonnes structures accrocheuses et tout, mais… Mais ça manque cruellement de relief et de panache. C’est assez dommage d’ailleurs, car la musique des MR. N est fort appréciable, toute « mimi » et sucrée, mais un peu plate comme Jane Birkin niveau intensité. Je sais, ce n’est pas un groupe de métal et je ne demande pas d’avoir un mur du son façon Daniel Bergstrand, mais cet EP manque réellement de tonus. De plus, quand on se présente comme un groupe de rock « Burtonien », l’auditeur intrigué (que je suis) s’attend à avoir un truc complètement « freak » et théâtral à souhait. Là malheureusement, hormis les paroles (dans un anglais bien trop « frenchie ») et certains arrangements, on a tout juste droit à un rock fruité et sympathique, mais pas assez prononcé pour nous rappeler l’univers décalé de Burton. On peut, à la rigueur, retrouver ce côté « fou-fou » sur « Dead Swing » et son air de piano bar, mais bon où est donc le côté grandiloquent et sombre ? Il n’est pas là. Et c’est fort regrettable.

Le concept de MR. N est très bien pensé et donne envie, mais il faut le pousser à fond. Si on prend en exemple certaines structures du « France » qu'a sorti WORMFOOD, on y est complètement, dans un ton grandiloquent et burlesque qui nous rappelle de suite les arrangements de Danny Elfman. Je pense sincèrement que MR. N devrait plus se lâcher pour proposer une musique à la hauteur de son projet. Pour l’instant il n’est qu’une « simple » formation rock, très sympa au demeurant, mais banale. Un comble pour un groupe qui se veut « décalé ».

http://www.mister-n.com - 238 visite(s)

MR. N BandCamp - 108 téléchargements


Rédigé par : Velvet Kevorkian | 5/10 | Nb de lectures : 11014




Auteur
Commentaire
bn
IP:212.243.142.30
Invité
Posté le: 07/02/2013 à 09h25 - (105876)
Pfiou cet accent anglais franchouillard... :-/

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker