MOS GENERATOR - Electric Mountain Majesty (Listenable/Season of Mist) - 30/04/2014 @ 07h08
Reconnaissons aux sites de streaming les pérégrinations qu'ils permettent et la découverte parfois de jolies pépites. C'est ainsi que Mos Generator m'avait fait une très forte impression avec leur premier album, « The Late Great Planet Earth » sorti en 2006, à la croisée des chemins foulés à la fois par Black Sabbath, Led Zeppelin, Pink Floyd et Monster Magnet et qui témoignait surtout d'une créativité et d'une personnalité très attachantes. « Electric Mountain Majesty » est le cinquième album des Américains et suit « Nomads », un album sorti en 2012 et malheureusement en demi-teinte. D'ailleurs, le groupe du Washington est très rapidement retourné en studio après son succès mitigé et on ne peut que se féliciter de découvrir aujourd'hui une sortie aussi enthousiasmante.

Le mot « Stoner » est tellement galvaudé de nos jours qu'il n'est pas utile de l'employer ici pour un groupe qui évolue en fait sur la scène Hard-Rock influencée par les 70's. Cette description est réductrice quand on voit avec quel brio le groupe est parvenu à digérer l'inspiration des Grands de l'époque pour aboutir à un album sans faille. Pour donner naissance à « Electric Mountain Majesty », le Power Trio s'est donné à corps perdu dans des jams sans limiter la créativité qui pourrait en découler. Ajoutons que Mos Generator a eu l'intelligence d'enregistrer dans des conditions « live » et a choisi de vitrifier le son sur des bandes analogiques. En canalisant la liberté des jams originelles, les Américains ont réussi à extraire une moelle pleine d'énergie, d'enthousiasme et de plaisir tout en gravant au final 10 morceaux parfaitement écrits et composés. La production reflète idéalement le parti pris de cet album : donner à partager un album jouissif tout en offrant un son ample, nuancé, dynamique, naturel, complètement en phase avec l'esprit du groupe.

L'album ouvre par deux bombes très convaincantes. « Beyond The Whip », un « rocker » comme disent les Américains, fixe le style et démontre immédiatement l'incroyable effet qu'un Power Trio peut provoquer quand il repose sur une session rythmique parfaite comme le prouve le premier solo de l'album. « Nothing Left But Night » confirme de belle manière en décollant sur un super lead du guitariste/chanteur. L'album regorge d'excellentes parties de guitares et de solos qui font mouche et fait globalement la part belle à des morceaux rock dont l'énergie communicative augure sans aucun doute de performances live à couper le souffle. En témoigne l'excellent single, « Electric Mountain Majesty » dont les refrains révèlent une voix fédératrice avec ses accents à la Ozzy Osbourne, Neil Fallon (Clutch) ou encore Dave Wyndorf (Monster Magnet), et qui s'emballe sur un solo de tueur posé sur un rythme Heavy emballé dans du sextolet. Mention spéciale à « Breaker » aussi avec ses couplets guitare/voix très seventies et qui porte une légère empreinte de Ted Nugent. Mos Generator sait également ralentir pour développer une lourdeur que n'aurait pas renier Black Sabbath dont on retrouve le fantôme sur les morceaux les plus Classic-Doom (« Early Mourning »). « Spectres », dans cette veine, démontre sans peine que si les influences comptent, elles n'égratignent jamais une personnalité forte qui se révèle en particulier sur le bridge joué en arpèges acoustiques qui rend le morceau imparable. Enfin, Mos Generator sait également montrer de l'audace et de l'originalité comme sur « Enter The Fire » dont la rythmique est longuement annoncée par des violoncelles. Brillant. Pas besoin d'en dire plus si ce n'est que les deux derniers morceaux offrent une fin parfaite... « Electric Mountain Majesty » est riche et envoûtant. Son écoute saura convaincre davantage que les mots qui comparés à la musique rappellent l'Albatros de Baudelaire.

Félicitations aux Français de Listenable Records qui viennent là de signer un excellent groupe. Nul doute que la qualité de « Electric Mountain Majesty » parlera d'elle-même et que le succès sera au rendez-vous. Avec un album de cette trempe, il ne reste plus qu'à attendre la tournée qui permettra d'aller profiter de toutes ces belles et bonnes ondes directement à la source !




Rédigé par : TheUgly | 16/20 | Nb de lectures : 11748




Auteur
Commentaire
TheUgly
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2014 à 00h37 - (112025)
C'est marrant, j'étais persuadé que cet album aurait un peu plus de retentissement suite à la chronique... Personne n'a écouté? Parce que ça vaut vraiment le coup !



noohmsul
Membre enregistré
Posté le: 07/05/2014 à 12h03 - (112032)
Je suis en train d'écouter quelques titres. C'est bien cool, mais impossible de ne pas penser à Clutch, et je dois dire que ça me gâche un peu l'écoute... (parce que rien n'arrive à la cheville de Clutch)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker