MOSS - Sub-Templum (Rise Above/Season of Mist) - 13/08/2008 @ 09h11
Le metal extrême, c’est un peu comme une course à l’échalote : tout le monde essaye de mettre la barre toujours plus haut. Il ne se passe pas un jour sans qu’un groupe ne s’auto-proclame (attention, sortez les trompettes) le plus rapide, le plus gore, le plus technique, le plus old-school, le plus ci, le plus ça etc. D’ailleurs encore aujourd’hui, bon nombre de labels en carence de matière grise nous ressort encore et toujours l’argument du ‘groupe le plus extrême de la Terre’ comme si c’était une fin en soi. Le pire est que cela marche… Qui se serait vraiment intéressé à ce bouff… au gentil Glen ‘ah que je suis evil’ Benton et à Deicide si le gaillard n’avait pas fait les choux gras de la presse à coups de déclarations fracassantes et de croix renversée cramée sur le front ? Certains ont même réussi à baser toute leur pseudo-carrière sur ce seul artifice. Abruptum fait (faisait ?) partie de ces bonimenteurs à la petite semaine : combien d’entre nous, en bons gourmets, se sont penchés sur le cas de ce mystérieux combo Suédois censé se scarifier en studio tout en créant « la musique la plus malsaine du monde », espérant aussi nous délecter de la beauté d’une nature morte musicale en pleine décomposition ? Bien mal nous en a pris. Notre punition ? Des masses de claviers Bontempi, un gamin qui hurle des textes à l’envers comme si sa maman lui avait refusé une troisième tartine à son goûter et juste une envie de tuer quelqu’un sauvagement (au pif, l’auteur de cette vaste plaisanterie par exemple)…

Bon ben pour faire simple, ce qu’Abruptum a (lamentablement) raté toute sa carrière durant - tout comme le nouveau joujou de Maniac, Skitliv, d’ailleurs - Moss l’a réussi en deux coups de cuillères à pot : retranscrire intégralement en musique une séance de torture, crissement de clous rouillés s’enfonçant dans la chair inclus.

Alors okay, tout cela n’est pas forcément nouveau. Et ceux qui naviguent dans les eaux nauséabondes de la scène doom underground de chez underground ont sûrement déjà entre aperçu les traces baveuses laissées par le groupe via quelques splits ultra-limités (‘true’ on dit), genre 200 exemplaires et partagés avec d’autres obscurs combos eux aussi adeptes de la marche du brontosaure au ralenti style Nadja, Torture Wheel ou Bunkur. Il y a même eu un album ‘Chtonic Rites’ (en référence à notre papa à tous, Chtulhu) il y a trois ans, sorti sur un petit label Britannique, Aurora Borealis. Alors pourquoi ‘Sub Templum’, au-delà du fait qu’il sorte sur le label de Lee Dorrian de Cathedral, efface t’il tout cela ? Très simple : plutôt que de se contenter de toucher le fonds de la misère, ce salopiot a sorti sa pioche et s’est mis à creuser encore plus profond. Â ce niveau-là, c’est presque du masochisme… Et le pire est que c’est contagieux.

Car oui ‘Sub Templum’ tient donc de la torture, dans le sens propre et figuré du terme. Le genre de truc de dingue qui sert à différencier les hommes des chochottes. Tout cela commence par « Ritus », introduction dans le vrai sens du terme de cinq minutes baignant dans des nappes d’orgue digne d’cérémonie occulte à la fois macabre et un peu kitsch tirée d’un vieux film horreur de la firme Hammer. Juste qu’ici, ça va. Alors certes cela picote un peu entre les orteils comme lorsqu’on est assis dans une voiture roulant à 200 kms/h mais bon, pas vraiment de quoi pousser mémé dans les orties on va dire. Et puis soudain, ce n’est plus l’histoire de paf-le-chien (vous savez, celle du chien qui traverse alors qu’une voiture passe et… enfin bon vous savez quoi…) mais plutôt celle de l’auditeur-qui-se-prend-tout-dans-gueule. Merci donc aux premiers accords de « Subterranean » - du genre squatteurs ces cochon, vu que ces trois lascars prennent ensuite tout l’espace sonore pendant les cinq minutes qui suivent – qui nous prend par les cheveux et nous plonge la tête la première dans la mélasse. Noire la mélasse, sentant (très) mauvais et tout le toutim. Alors ne cherchez pas de basse, il n’y en a pas. De toute façon, la guitare au son ultra-saturée, dont les notes sont égrenées avec autant de délicatesse qu’un marteau abattu sur la tête d’un animal battu à mort, ne lui aurait pas laissé beaucoup de place. Quant au peu d’espace qui reste, il est rempli par une batterie qui réussit l’exploit d’être pachydermique à l’extrême et pourtant quasi-martiale, avec des toms et surtout un charley résonnant comme s’ils annonçaient l’arrivée des quatre cavaliers de l’Apocalypse. Enfin pour les derniers survivants encore debout, il reste toujours cette voix plus que simplement hurlée : ne s’embarrassant pas à essayer de rendre quoi que ce soit intelligible, Olly Pearson semble crever à chaque respiration, exhalant un râle d’agonie faisant passer 99% des soi-disant hurleurs de la scène black-metal pour des chanteurs à la petite croix en bois. Et c’est comme cela pendant trois morceaux et plus d’une heure ma bonne dame, le pompom revenant au titre final « Gate III » dont bien peu réussiront à s’avaler les trente-cinq minutes sans faire au moins un petit tour par les toilettes pour vomir. Ô joie.

Enfin quant à la production, une nouvelle fois confiée à Jus Osborn d’Electric Wizard qui s’est déjà penché sur le berceau de ‘Chtonic Rites’, elle réussi par rapport à leurs démos, à clarifier le son tout en lui laissant une belle couche de crasse sous les ongles. Ceci étant dit, cette considération reste quand même très relative car ‘Sub Templum’ grésille de partout et mettra à mal les basses de vos enceintes si mis à trop fort volume (sans parler de vos voisins).

Donc voilà, je pourrais vous en mettre une couche supplémentaire (quoi que cela va déjà là non ?!) et essayez de vous expliquer d’une façon poético-zarbi l’incroyable noirceur de ce disque qui est au doom extrême ce que Moby Dick est à la crevette mais je crois que tout le monde a compris. Par contre, oui ‘Sub Templum’ est un disque égoïste, qui ne lâche rien et qui sera ‘too much’ pour 99,9% de la population. Ma note est donc des plus suggestives. D’ailleurs, aucune inquiétude, vous aurez amplement le droit de dormir sur vos deux oreilles et de vous en foutre comme de votre verrue, personne ne pourra vous jeter la pierre car apprivoiser la bestiole ne sera pas à la portée de tout le monde. Sauf qu’au-delà des chapelles musicales, au-delà même de la notion de musique extrême dans le sens large du terme, ce Moss impropre à la consommation de masse est ce que l’on appelle un mètre-étalon. Comme aurait pu le déclamer un célèbre personnage de la littérature française : « C’est un roc ! C’est un pic ! C’est un cap ! » Enfin disons que c’est surtout un disque de cinglés. Ah d’ailleurs pour l’anecdote, et vos soirées Trivial Pursuit, sachez que cette pochette est volontairement un décalqué, mais aux couleurs inversées, de la pochette d’une compilation de… Soft Cell. Vous savez, « Tainted Love » tout ça…

http://mossdoom.blogspot.com/ - 399 visite(s)

Myspace - 379 téléchargements


Rédigé par : Olivier ‘Zoltar’ Badin | note ‘coups de cœur’ : 18/20 note ‘raisonnable’ : euh… | Nb de lectures : 11516




Auteur
Commentaire
scabbycoco
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 10h03 - (60382)
Il est sorti en vynil?

scabbycoco
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 10h06 - (60383)
Réponse à ma propre question:

www.riseaboverecords.com/products/view/237

scabbycoco
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 10h09 - (60384)
Ce que je préfère d'eux quand même, c'est le split 7" avec Monarch, où ils jouent une reprise de Discharge, hallucinant...

C'est toujours en vente sur le site de Rise Above

Allez, j'arrète de flooder!!!

ElricRequiem
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 10h11 - (60386)
euh...non, pas pour moi cette musique. Là, j'ai du mal à voir ce qu'il y a de fabuleux...

pearly
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 10h20 - (60388)
coup de coeur pour moi itou. Apocalyptique.



ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 11h47 - (60390)
le lien myspace marche pô...
vite, ça m'intrigue ce truc!

juj
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 12h10 - (60393)
comme quoi, les coups et les douleurs ...



Déhà
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 12h18 - (60395)
M o n s t r u e u x



kkaraa
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 12h28 - (60396)
excellente chronique j'adore le style

raziel
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 13h42 - (60400)
Oui, MOSS c'est énorme. Très belle chronique, qui rend bien hommage au funeral doom abyssal dans le genre de TYRANNY et TORTURE WHEEL. Reste qu'après une première écoute brève, je continue de penser que TYRANNY est plus extrême (attention, je ne parle pas de la course à l'échalotte !).



Mighty-Forest
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 13h53 - (60401)
Bah moi, j'aime bien Abruptum :(.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 14h34 - (60403)
j'ai trouvé tout seul :
www.myspace.com/cthonicrites

deuxième truc intéréssant mais trop Doom pour moi de la journée après KYPCK...



Clalire
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 15h10 - (60406)
ah oui, on en avait parlé dans la dOOm zone, effectivement c'est bien baveux / détraqué... la première fois je n'avais pas persévéré mais là je vais voir ça de plus près ! après il faut voir sur la longueur... glups !

au passage, excellente chronique en effet (maître Zoltar écrit sur VS ??) :
"notre papa à tous, Chtulhu"
"ce disque qui est au doom extrême ce que Moby Dick est à la crevette"
--> très belles celles-ci !



zozo
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 15h36 - (60410)
Arf, ZeSnake a raison, désolé je me suis planté d'un 'h' dans l'adresse de leur site myspace... :(



LayneIsDead
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 16h35 - (60414)
C'est complètement dégueulasse... J'adore !!



jus de cadavre
IP:89.107.173.228
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 18h09 - (60423)
"Qui se serait vraiment intéressé à ce bouff… au gentil Glen ‘ah que je suis evil’ Benton et à Deicide si le gaillard n’avait pas fait les choux gras de la presse à coups de déclarations fracassantes et de croix renversée cramée sur le front ?"

Bah moi et une très grosse partie des fans de très bon Death metal... (je précise que j'en ai rien à cirer de ses croix aux fers rouge etc...)

jus de cadavre
IP:89.107.173.228
Invité
Posté le: 13/08/2008 à 18h17 - (60424)
Au fait bien la chro !
Sinon je l'ai toujours dit : le black metal est loin d'être le style le plus malsain, dégueulasse et "underground" en metal !
Rien que du bon sludge des familles çà mets encore plus mal a l'aise et c'est encore plus etouffant !

Sans rancune hein, les pandas tristes ! :)

Skay
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 21h05 - (60431)
Boudiou ça m'a l'air tout baveux ce machin, j'm'en va jeter un oreille la-dessus. Reste plus qu'à espérer la récupérer après, vu comment ça semble être étouffant.



kwistax
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 22h39 - (60434)
ouais...
Ca ressemble à Wormphlegm, mais c'est plus écoutable tout de même.
Y a du Wreck of the Hesperus dans la prod "3ème sous-sol", aussi.



Mighty-Forest
Membre enregistré
Posté le: 13/08/2008 à 23h04 - (60435)
Au fait, c'est Cthulhu, pas Chtulhu ;).

zozo
Membre enregistré
Posté le: 14/08/2008 à 02h39 - (60438)
@Mighty-Fores: bordel de merde, incapable de taper à chaque fois la bonne orthorgraphe avec ce bon vieux Ktulu! :)

@ kwistax: ouiap, je suis d'accord. Sauf que depuis la sortie de leur album il y a plus de deux ans, WRECK OF THE HESPERUS est des plus... Discret.

yog sothoth
IP:81.220.7.127
Invité
Posté le: 14/08/2008 à 06h54 - (60440)
ils ont sorti une tape récemment il me semble

Nekobibu
Membre enregistré
Posté le: 14/08/2008 à 15h36 - (60459)
J'aime beaucoup ce style, même si je le connais au final assez peu, mais j'ai quand même l'impression que c'est toujours un peu pareil... qu'en pensez-vous, ô fans purs et durs ?



Skeksis
Membre enregistré
Posté le: 17/08/2008 à 21h05 - (60547)
Chronique profondément naze et onaniste mais la musique a l'air pas mal... et la comparaison avec abruptum (qui a fait de belles choses d'ailleurs) me paraît plus que déplacée. Ici on a clairement affaire à du doom, quand même.

Nem Vapeur
IP:83.197.119.233
Invité
Posté le: 17/08/2008 à 21h26 - (60548)
Oh mon dieu ! Qu'est-ce que c'est chiant! bien fait et avec des trippes mais inaudible pour moi.
Je préfère retourner avec mes potes les pandas tristes.

La chro est marrante par contre, j'aime bien les diverses parenthèses et métaphores.

Et surtout, entièrement d'accord pour Abruptum.



Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 18/08/2008 à 11h46 - (60556)
La chro donne envie, maintenant j'ai peur d'être déçu. Le funéral doom est souvent d'un ennui à croire que la variation et les breaks n'existent pas. Enfin on ne fera jamais aussi extrême et passionnant que Bethlehem et l'album suizid. Jamais entendu mieux.

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 19/08/2008 à 12h28 - (60613)
Après écoute, il y a une ambiance intéressante c'est indéniable mais beaucoup trop répétitif pour accrocher plus que ça. La pauvreté des riffs et la construction des morceaux qui se ressemblent énormément sans aucune variation de tempo rendent l'album pénible je n'ose imaginer le morceau de 30 min. Je préfère et de loin un groupe comme esotéric.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker