MORS PRINCIPIUM EST - Dawn Of The 5th Era (AFM/Season of Mist) - 05/12/2014 @ 07h03
Après quelques années mouvementées et incertaines, MORS PRINCIPIUM EST revit depuis 2012 et son inespéré (à l’époque) 4ème album …And Death Said Live. Revigoré après avoir été dans un état critique, le groupe finlandais (enfin aux 3/5) va pouvoir désormais retrouver un train-train de carrière normal, un album tous les deux ans, et continuer à délivrer son mélodeath entraînant et furibond. Les soucis de personnel ne sont tout de même pas totalement terminés vu que le guitariste néo-zélandais Andhe Chandler a mis les voiles, vite remplacé par le frenchie Kevin Verlay (NIBIRUS, AGGRESSOR depuis peu) qui avait été bassiste Live de MPE en 2013, notamment pour une date à Metz à laquelle j’ai assisté. Une « chance » car le groupe est rare en concert même s’il n’a pas hésité à s’offrir une belle tournée japonaise. Mais mesurons également la chance que nous avons de pouvoir toujours entendre des albums du groupe, qui a été à deux doigts ou plutôt deux phalanges du petit doigt de tout arrêter. Un peu critiqué, …And Death Said Live était pourtant un pur album de MPE. Dawn Of The 5th Era ne va pas déroger à la règle et va montrer un groupe qui, s’il n’est plus aussi inventif que par le passé, est toujours en bonne forme.

Alors bien évidemment, le style ne va pas changer d’un pouce. Aux premières écoutes il semble pourtant que Dawn Of The 5th Era est un album plus direct à la Liberation = Termination, mais pas vraiment, même si l’ensemble est un poil plus énergique que …And Death Said Live. Disons plutôt que nous nous situons entre ces deux derniers, mais il est clair que MORS PRINCIPIUM EST reste le même et n’a probablement plus envie d’évoluer, ni de marge pour le faire. Andy Gillion et Kevin Verlay sont donc à 100% dans la MPE touch, entre rythmiques effrénées entraînantes et monologues de leads passionnants. Les morceaux sont donc toujours parfaitement équilibrés entre riffs incisifs et mélodies, avec quelques parties très efficaces et toujours cet ensemble qui se situe sans mal dans le haut du panier du mélodeath, avec un touché plus technique que la moyenne, agrémenté de quelques claviers. Pour le reste, la production est excellente (même si la guitare lead est toujours trop en avant), et Ville Viljanen s’autorise un chant plus varié que par le passé, avec des cris plus marquants et plus de quasi-growls (accompagnés de backings de jesaispasqui). Dawn Of The 5th Era, c’est 48 minutes de MORS PRINCIPIUM EST, 9 nouveaux morceaux (et une intro et un interlude) du plus redoutable des groupes de mélodeath finlandais. Tout simplement.

Et MORS PRINCIPIUM EST n’est pas en panne sèche, des morceaux de premier choix comme "God Has Fallen", "Leader of the Titans", "I Am War" (bien rythmé et épique dans le style de Liberation = Termination), "Monster in Me" (avec des claviers très en vue) ou encore l’excellent final "The Forsaken" sont là pour le prouver. Le reste de l’album est plus classique ("We Are the Sleep" avec un habituel départ electro et des structures rappelant The Unborn, "Innocence Lost", "Wrath of Indra", "The Journey" et ses grosses rythmiques), trop classique parfois, mais largement appréciable pour qui aime MORS PRINCIPIUM EST. Comme pour …And Death Said Live, cela ne sera pas suffisant pour ceux qui étaient restés bloqués sur The Unborn, mais entre un split et de nouveaux albums peut-être convenus je vous demande ce qui est le mieux ?! MPE est toujours là et est bien vivant, c’est ce qu’il faut retenir de Dawn Of The 5th Era à mon avis. Un album certes un peu répétitif, sans véritable tube (ça viendra avec le temps), ne dépassant pas son prédécesseur (mais ça viendra avec le temps aussi), n’innovant à aucun moment. Il apparaît clair que le meilleur de MORS PRINCIPIUM EST est derrière lui, The Unborn et Liberation = Termination auront marqué le mélodeath et le groupe, ou ce qu’il en reste par rapport à sa période dorée, continue à capitaliser là-dessus avec un minimum de réussite. Dawn Of The 5th Era n’est pas le meilleur effort d’un groupe qui a déjà prouvé tout ce qu’il avait à prouver, mais ça n’en reste pas moins un très bon album de leur mélodeath qui depuis toujours a fait preuve d’un doigté hors pair.




Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 10738




Auteur
Commentaire
hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 28/12/2014 à 21h50 - (115303)
Avec un peu de retard, je trouve cet album excellent, super bien foutu, çà et Insomnium, le style est bien représenté.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker