MOROWE - S (Witching Hour) - 30/01/2015 @ 07h38
Nihil… le personnage le plus mystique et atypique de la scène polonaise n’en manque pas une pour nous livrer ses expérimentations. Le musicien le plus singulier du Black polonais, du Metal extrême polonais voire même du Metal polonais tout court, s’est au fil des années constitué un véritable catalogue de disques expérimentaux et torturés, sur une base Black/Death mais pas seulement. Outre son projet solo CSSABA et la collaboration SEAGULLS INSANE AND SWANS DECEASED MINING OUT THE VOID, ses « groupes » MASSEMORD et FURIA, plus classiques à la base, ont également fini par faire quelques bizarreries (l’album The Madness Tongue Devouring Juices Of Livid Hope pour le premier et les EPs pour le second). MOROWE est un intermédiaire entre ces formations, entre projet solo et véritable groupe, deux musiciens accompagnant ici Nihil dans sa quête d’originalité (Hans de ULCER UTERUS et le batteur ML qui a rejoint DECAPITATED en 2014), mais MOROWE c’est à 100% du Nihil-Metal, avec toutes ses particularités, vocales comme instrumentales.

Piekło.Labirynty.Diabły (2010) n’était pas pourtant ce que Nihil a fait de plus barré, ce premier album de MOROWE se posait plus comme une sorte de SHINING à la polonaise, avec de la réussite mais pas d’aboutissement, le groupe avait besoin de se lâcher pour réellement convaincre. Trois ans plus tard, ce second opus sobrement dénommé S va permettre à MOROWE de se lâcher mais pas de la manière dont on pouvait l’attendre. Le style demeure typé « Nihil » donc mystique et quelque peu (beaucoup) expérimental, mais nous n’allons pas aussi loin que les deux albums de CSSABA ni même des élucubrations soudaines de certains pans de la discographie de FURIA. Après l’intro "W" (oui Nihil semble avoir l’envie de nous faire réviser l’alphabet), "W Pokoju Magii" nous accueille pourtant avec une ambiance psychédélique appuyée par d’étranges claviers aux sonorités lancinantes. Mais pour le reste, instrumentations Metal (entre riffs crus et arpèges BM) et vocaux sont typiques de ce que fait Nihil, production terreuse et atmosphère dépouillée et dépressive à l’appui. Nous sommes dans la lignée de Piekło.Labirynty.Diabły avec donc ce goût certain pour les breaks bien sombres aux leads déglingués, mais avec S Nihil va encore une fois montrer qu’il a plusieurs cordes à son arc, et qu’il est toujours capable d’expérimenter sans pourtant trop dévier de sa base (Post-)Black.

Ce n’est pas cette-fois ci que nous aurons droit à du Black’n’Roll comme SHINING peut parfois en faire, toutefois MOROWE s’autorise des passages assez « groovy » comme au sein de "Wszechświat Przyciąga" qui se fait parfois blastant, ou du plus agressif (notamment au niveau du chant) "Muchy". On tape rarement du pied et l’intérêt de MOROWE se situe ailleurs, dans un évident côté post/psyché délivré « à la polonaise » et façon BM underground mais-pas-trop. Les synthés (?) psychédéliques entrevus dès "W Pokoju Magii" vont alors se tailler la part du lion, devenant parfois omniprésents. On retrouve notamment cet aspect légèrement chtarbé, outre parmi les interludes/outro, dans les deux compositions fleuves de S que sont "Ważne" (presque 9 minutes) et "Nocna Strawa" (presque 8 minutes). La première est une piste délicieusement lancinante mais aussi jubilatoire par moments (notamment au milieu du morceau), faisant écho aux expérimentations sonores du The Madness Tongue Devouring Juices Of Livid Hope de MASSEMORD et de SEAGULLS INSANE AND SWANS DECEASED MINING OUT THE VOID ; la seconde est tout aussi lancinante et est fortement marquée par le chant clair, très « rituel » au début du morceau, qui a un charme indéniable de par l’utilisation de la langue polonaise. Au milieu de tout ça "Oni Przyjdą" est le morceau le plus intense et agressif de S, Nihil se lâche vocalement mais aussi instrumentalement et pas que… Enfin, la dernière piste (hors outro) "Trzecia Dłoń" est plus mélodique, mais à la manière Nihil : dissonante, dépressive, et particularité de cet album, assez psychédélique.

S est donc bien plus abouti que Piekło.Labirynty.Diabły, très cohérent et maîtrisé dans sa glauquerie, mais on ne s’attendait pas à ce que MOROWE prenne ce chemin, on a le droit au final à un album plus psychédélique alors qu’on pouvait croire que MOROWE deviendrait le groupe le plus « groovy » de Nihil. Pour du Metal polonais classique mais fait par Nihil quand même, il faudra se tourner vers MASSEMORD et FURIA dans une moindre mesure (je n’ai pas écouté Nocel mais à vrai dire FURIA est le projet de Nihil que j’apprécie le moins, avec le méconnu FDS), MOROWE lui est devenu un nouveau réservoir à expérimentations Nihil-istes, même si ce n’est pas son projet le plus halluciné. S est un bon album mais Nihil a fait mieux, moins abordable certes mais plus accrocheur, ce second opus de MOROWE n’est pas exempt de longueurs et ne surprendra pas celui habitué aux excentricités de Nihil, même si le côté psyché prononcé est une petite surprise en soi. MOROWE ne deviendra pas le vrai SHINING polonais, peut-être pour un prochain album sachant que les projets de Nihil varient et revarient au point de créer une certaine confusion parfois (l’exemple du The Madness Tongue Devouring Juices Of Livid Hope est parlant vu qu’il n’a strictement rien à voir avec les autres opus de MASSEMORD), mais S est un nouvel album convaincant, à défaut d’être indispensable, de la part du personnage le plus mystérieux du Black-Metal polonais « silésien ».


Rédigé par : ZeSnake | 15/20 | Nb de lectures : 8949




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker