MORD'A'STIGMATA - Our Hearts Slow Down (Pagan) - 28/10/2015 @ 07h47
Les polonais de MORD’A’STIGMATA restaient sur un Ansia intéressant mais un peu ennuyeux, sorti il y a de ça 2 ans, après des débuts prometteurs et notamment leur second full-length Antimatter (2011), bien que différents de ce que la formation propose aujourd’hui. Il est temps de voir comment le groupe qui compte notamment dans ses rangs le batteur d’ARKONA (le polonais, s’entend) va évoluer avec non pas un nouvel album mais un EP 3 titres de tout de même une demi-heure. Our Hearts Slow Down, présenté comme du matériel plus contrasté et occulte, va pourtant suivre la ligne directrice de Ansia. Soit ce Black mid-tempo, souvent sombre mais néanmoins mélodique, flanqué de quelques passages plus ou moins atmosphériques et psychédéliques. Voire hypnotiques et expérimentaux, MORD’A’STIGMATA n’étant jamais loin des élucubrations de Nihil (MASSEMORD, CSSABA, FURIA, SEAGULLS INSANSE AND SWANS DECEASED MINING OUT THE VOID, MOROWE, etc), notons d’ailleurs que leur guitariste et maître à penser Static a officié en Live pour MOROWE et ODRAZA. Ce n’est pas ici que nous trouverons quelque chose de brutal et frontal mais, hélas, pas non plus quelque chose de révolutionnaire, comme pour Ansia d’ailleurs (bien fait mais sans plus).

"The Mantra of Anguish", 13 minutes au compteur, montre pourtant MORD’A’STIGMATA sous ses meilleurs auspices, avec une très bonne production adaptée au genre d’ailleurs. Mais l’ensemble est plat, plus répétitif que lancinant, le chant un peu lassant, et les riffs ne sont pas aussi prenants que prévu. On retient surtout les à-côtés, c’est-à-dire les (belles) mélodies et ce final psychédélico-industriel très apocalyptique… "Those Above" voit le groupe s’exciter un peu sur le départ, mais la tension retombe bien vite, MORD’A’STIGMATA s’enfermant dans ses atermoiements occulto-atmo-mélodico-psychédéliques, qui ne sont d’ailleurs pas si surprenants que ça pour peu qu’on écume tous les sous-genres du BM. Là aussi, quelques éléments fonctionnent (comme le jeu de basse), mais pas l’ensemble qui ne décolle jamais (le final plus dynamique tombe à plat) et finit encore par être particulièrement lassant et répétitif. Quant au morceau-titre de 5 minutes, il se pose surtout comme une outro de luxe en mode BM instrumental occulte, correct mais sans plus. Bref, je sais que Ansia avait ses amateurs mais en ce qui me concerne, je n’aime toujours pas le MORD’A’STIGMATA post-Antimatter. C’est frustrant car je sens là-dedans le potentiel, mais il n’arrive pas à s’exprimer autrement qu’un Black mid-tempo aux ambiances insuffisamment travaillées et trop répétitives pour me transporter, malgré encore une fois quelques bonnes idées et de bons éléments de forme. C’est trop sage pour du Black légèrement expérimental, ça manque de folie même si le groupe ne donne pas dans la frénésie. Si vous avez aimé Ansia, vous aimerez Our Hearts Slow Down qui se place dans la continuité. Sinon… bof-bof, et MORD’A’STIGMATA semble capable de mieux et doit surtout bien plus développer sa personnalité.




Rédigé par : ZeSnake | 6/10 | Nb de lectures : 7260




Auteur
Commentaire
DD
IP:82.226.3.23
Invité
Posté le: 28/10/2015 à 11h05 - (118444)
super disque, 8/10
mais un cran en dessous de ANSIA 18/20

CromCruach
Membre enregistré
Posté le: 01/11/2015 à 11h25 - (118503)
Pourquoi classer le groupe en Pagan ?

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 01/11/2015 à 13h37 - (118504)
?
si tu fais allusion à ce qu'il y a entre parenthèses après le nom de l'album, c'est le nom du label (Pagan Reccords) ;)

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker