MORBID ANGEL - Illud Divinum Insanus - The Remixes (Season of Mist) - 20/01/2012 @ 08h24
Ça y est, cette fois-ci c’est sûr : l’apocalypse c’est bien pour 2012. Comment ne pas croire que l’existence du monde s’arrêtera après ça ? Car ils l’ont fait. Oui, ils ont osé. MORBID ANGEL et Season of Mist ont sorti un album 100% techno-indus-boumboumtchak pour une légende du Death-Metal. Certes, YATTERING l’avait fait en 2005, mais c’était une grosse blague doublée d’un foutage de gueule en règle envers les labels. Et puis YATTERING était quand même loin d’être une légende du Death-Metal qui a participé à l’élaboration et à l’évolution du genre. Donc voilà, on savait que MORBID ANGEL allait expérimenter avec les influences Techno/Indus de Trey et David, qui ont accouché d’un Illud Divinum Insanus on ne peut plus controversé (pour ma part assez raté car les morceaux « Indus » sont soit assez ringards, soit nuls, soit n’ont rien à faire sur un album de MORBID, et les morceaux Death sont poussifs et peu inspirés). Bon, il y avait du Death quand même… mais là, le clou est enfoncé. Pas tout à fait car il ne s’agit ici que d’un album de remixes (ouf), et qu’on ne sait pas encore quoi attendre de J.

Tout simplement nommé Illud Divinum Insanus - The Remixes, cette double compil regroupe donc des remixes des morceaux d’Illud Divinum Insanus, assurés par des artistes venant d’horizons assez divers. On passe donc de projets purement Indus (voire Dark-Ambient) à des DJs Dubstep ou Gabber, ainsi que des groupes Electro/Indus et des combos Powernoise voire Breakcore. Il y a de tout et il va falloir s’y retrouver voire faire un tri. Par contre on remarque d’emblée que c’est un peu « Too Much » (et « Too Extreme » aussi, bien évidemment) : Illud Divinum Insanus - The Remixes comporte 39 morceaux en comptant les 31 du double CD plus les 8 de la Download Card. Ça fait un peu beaucoup surtout que le tout dépasse les 3 heures de bruits électro/indus divers et variés. Et le choix des morceaux remixés fait un peu peur : 12 fois "I Am Morbid" (on va donc pouvoir entonner « I Am Morbid, Morbid, Morbid, Morbid, Morbid, Morbid, Morbid, Morbid, Morbid, Morbid, Morbid and Morbid »), 6 fois "10 More Dead" (« 60 More Dead », donc), 6 fois "Too Extreme" (donc c’est « Too Too Too Too Too Too Extreme » tout ceci), 5 fois "Destructos Vs. The Earth", 4 fois "Radikult", 3 fois "Existo Vulgoré", 1 seule fois "Nevermore" et "Profundis - Mea Culpa", et pas de trace de "Blades for Baal" et "Beauty Meets Beast". Déjà là, c’est assez rude. Et dans ce genre de compil, il faut bien sûr trier le grain de l’ivraie, ce qui n’est pas chose aisée même si je connais une bonne poignée des artistes remixeurs (une quinzaine à vue de nez) qui ont osé se frotter au grand MORBID (enfin, ce qu’il en reste).

Illud Divinum Insanus - The Remixes commence pourtant très bien. Comme prévu, LAIBACH fait un retour d’ascenseur en nous livrant un remix décadent et détonant de "I Am Morbid" en entrée. cEvin Key de SKINNY PUPPY, accompagné de Hiwatt Marshall, joue la carte de l’originalité en croisant "Omni Potens" et "10 More Dead" pour un remix aux accents électro très sombres pas mal fichu. Et le projet français BRAIN LEISURE nous livre une version electro-sympho de "Too Extreme" assez jubilatoire. Avec ce trio d’entrée, on pense avoir affaire à un disque de remixes plutôt intéressant, mais le soufflé retombe très vite. Histoire d’être clair, je termine ce paragraphe en énumérant tout ce que je trouve « bien » parmi les 36 remixes restants, à savoir les œuvres de SYNAPSCAPE, PUNISH YOURSELF VS. SONIC AREA (qui introduit son ambiance bien particulière), TOXIC ENGINE, AHNST ANDERS (un projet ambient de chez Ant-Zen qui nous livre une version apocalyptique de "I Am Morbid"), PROJECT PITCHFORK qui réussit à rendre le morceau "Destructos Vs. The Earth" écoutable (tout comme COMBICHRIST dont on retrouve le remix qui figurait sur le single Nevermore), TEK-ONE (pour une version dubstep assez efficace de "10 More Dead"), ainsi que l’excellent projet français CHRYSALIDE (pour une version harsh-tribal-noise de "Nevermore"). Voilà tout ce que je sauverai de Illud Divinum Insanus - The Remixes. Quant au reste, ben…

D’emblée, tout ce qui est bzzt-bzzt boum-boum hardcore-gabber mes-couilles m’est insupportable et j’imagine que ça sera le cas de tout le monde (hormis les fans des projets suscités, vous m’excuserez de cartonner vos favoris mais j’ai ce genre en horreur). Passent donc à la poubelle les remixes signés MICROPOINT, EVIL ACTIVITIES, DJ RUFFNECK (celui-ci est vraiment une horreur), THE TOXIC AVENGER, JOHN LORD FONDA et SCOTT BROWN. Après il y a tout ce qui est, à mon goût, tout simplement… nul : MALAKWA, NACHTMAHR (qui, au contraire de ses collègues dark-electro PROJECT PITCHFORK et COMBICHRIST, réussit à rendre "Destructos Vs. The Earth" plus insupportable qu’il ne l’était déjà, avec des effets sur la voix assez malvenus), FIXHEAD, ADRIAN, DEAD SEXY INC, ROGER ROTOR et THE PROCESSUS. Ça aussi, ça passe à la trappe. Ensuite il y a les remixes qui ne sont pas mauvais en soi, mais qui n’ont juste pas vraiment d’intérêt, car trop proche des originaux, ou qui rajoutent juste des beats électro par-dessus, ou se contentent juste de les vider de leur substance pour en faire des morceaux « ambiants ». A ce titre, les prochains à sortir par la petite porte sont : MIXHELL, MONDKOPF, XYTRAS (dommage), BLACK STROBE, CHRIS POHL, TREPONEM PAL, TAMTRUM (une version mi-réussie mi-foirée de "I Am Morbid") et SYLVGHEIST MAËLSTRÖM. Reste alors quelques artistes dont j’attendais pas mal qui m’ont plutôt déçu, comme HIV+ et TIM SKOLD dont les remixes respectifs de "Too Extreme" et "Profundis - Mea Culpa" sont assez vains, et surtout le projet Powernoise ASCHE qui nous livre une version bien peu excitante de "Destructos Vs. The Earth". Je termine par les « inclassables » qui nous proposent des remixes vraiment zarbi, à savoir BLACK LUNG qui nous livre une version assez étrange de "I Am Morbid" qui n’a carrément rien à voir avec l’originale, IGORRR qui s’amuse en mixant plusieurs morceaux (et nomme son œuvre… "Remixou Morbidou", huhu), THE HORRORIST qui nous sort une version complètement dépouillée de "Existo Vulgoré", et enfin MULK pour un assaut Cybergrind déjanté basé sur le même morceau. Voilà, on a fait le tour je pense.

Maintenant que la description est faite, une question me vient immédiatement à l’esprit : A qui est destiné Illud Divinum Insanus - The Remixes ?
Aux fans de MORBID ANGEL ? Je ne suis pas sûr que les indécrottables fans qui ont défendu Illud Divinum Insanus parce que « c’est MORBID et qu’ils ont le droit de faire ce qu’ils veulent et que ça sera forcément bien » soient intéressés par cet exercice de style. Surtout que pour le coup, il n’y a vraiment rien de Death-Metal dans ce disque, hormis les restes de riffs présents sur certains morceaux, la voix de David Vincent et le nom MORBID ANGEL écrit sur la pochette. Et ceux qui ont conchié Illud Divinum Insanus, je n’ose même pas en parler (et de toute façon ils sont déjà en train de vomir dans les commentaires).
Aux fans des genres musicaux présentés ici ? Mouais, sachant qu’il y à boire et à manger ça risque d’être compliqué, un fan de Powernoise n’aimant pas forcément le Dubstep et un fan de Gabber n’aimant pas forcément l’Electro/Indus. Chacun devra se faire sa petite sélection, mais personne n’accrochera probablement à la quasi-intégralité des remixes, ce qui fait baisser l’intérêt de l’album entier. Puis ceux qui ne connaissent pas MORBID à la base, euh…
A ceux qui ont aimé Illud Divinum Insanus exclusivement ? Peut-être. Mais pousseront-ils le « délire » aussi loin ? Rien n’est moins sûr.

Et c’est là qu’est le problème d’Illud Divinum Insanus - The Remixes : un délire poussé un peu trop loin. Se limiter à un remix de chaque morceau de l’album original en faisant un effort de sélection (quitte à la faire deux fois pour deux disques, soyons généreux) aurait été salutaire, mais ici l’effet « compil » se fait trop ressentir. Il est vraiment difficile d’écouter Illud Divinum Insanus - The Remixes en entier sans réfléchir quand l’ambient indus côtoie le hardcore gabber qui côtoie l’electro/noise. Au final, on a juste un ensemble d’artistes qui ont joué au jeu du « remixez le morceau de MORBID ANGEL que vous voulez et on mettra le tout sur disque ». Curieusement, ça avait marché pour #3 de MUCKRACKERS qui avait poussé le vice jusqu’à présenter 37 remixes du même morceau "Flug", mais ici ça ne fonctionne pas. Si Season of Mist veut surfer sur le buzz des excentricités de MORBID ANGEL et trouvera preneur, je ne leur jetterai pas la pierre, mais sincèrement je ne comprends pas la démarche, si ce n’est de juste jouer le délire « MORBID ANGEL goes Techno » à fond. Au final, comme pas mal de monde je pense, je retiendrai juste une poignée de remixes qui valent le détour et qui sonnent bien pour mes oreilles. Mais il y avait peut-être moyen de faire quelque chose de plus « classique » qui aurait tenu la route et qui aurait pu contenter un auditoire suffisamment élargi. A vous de voir ce que vous pensez du bidule… qui, en définitive, est un peu « Too Extreme ». Je pense que c’était le but…




Rédigé par : ZeSnake | Too Extreme Remixes/ | Nb de lectures : 16523




Auteur
Commentaire
AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2012 à 08h47 - (99920)
Release the shitstorm!

Monceau
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2012 à 08h56 - (99921)
Ah c'est ça le quatrième volet du black athmo allemand si je suis bien la logique?

comedian
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 10h09 - (99926)
Loin de moi l'idée de déverser le fruit de mes entrailles sur ce disque puisque je ne vais même pas l'écouter, mais franchement je n'ai jamais compris l'intérêt de ce genre de sortie. Qui a envie d'écouter ça exactement ? Quel est l'intérêt d'écouter 15 fois le même titre avec des furoncles technoïdes par dessus ? Ce sont des questions sérieuses, je me suis toujours demandé quel était le public des remixes de Fear Factory ou de Rammstein pour ne citer que les plus connus !!!???

Antiq
IP:86.193.74.93
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 10h38 - (99927)
L'intérêt, Comedian, c'est qu'après quand tu écoutes l'original tu as la réaction d'un mec qui vient de traverser le Sahara à pied et qui tombe sur une oasis. Tu tombes à genoux, t'en crois pas tes yeux, tu rampes, tu remercies les dieux, et généralement tu meurs de la chiasse ;)

Antiq
IP:86.193.74.93
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 10h40 - (99928)
enfin je plaisante, il y a fort à parier que certains remixes soient une approche intéressante finalement

comedian
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 11h11 - (99930)
@Antiq : lol !

Cela dit je n'ai rien contre les bidules techno, même si ça ne me touche pas. Je trouve la démarche de Korn sur son dernier disque véritablement intéressante (ça ne m'empêche pas de le trouver à chier, mais il y a une démarche artistique respectable). Je sais pas, c'est l'intérêt du côté remix qui m'est étranger...

hell
IP:90.58.100.39
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 11h26 - (99932)
God Of Emptiness et Sworn To The Black remixés par Laibach, ça le fait, il existe des remixes qui assurent, mais faut que les titres de base asurent et que le groupe qui remixe assure aussi, ça rejoint l'idée des reprises, le but c'est de changer la version de base et de faire un bon truc, comme pour les films refaits aux states, quand ils arrivent à faire mieux que la version de base, ce qui est rare, mais ça arrive (comme N.I.N.).


Dittohead
IP:90.32.116.44
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 11h57 - (99933)
C'est pour quand la vrai version, la version death?

Ennemi
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 12h29 - (99935)
Y'a eu l'inverse aussi, très sympa, le groupe V28 avec des reprises de groupes dark ambient... Super album. Du coup même si cet al bum de ne touche pas j'me tenterai bien à écouter ce truc de remixes et autres...

buru
IP:82.66.96.141
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 12h35 - (99936)
Fear Factory avait réussi l'exercise avec Remanufacture... Avulsed un peu moins avec son album remake techno... Ici, Morbid Angel tombe bien bas, même gratuit je n'en veut pas!

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2012 à 12h46 - (99937)
Oui, Remanufacture est un très bon exemple d'album de remixes réussit car il garde la même cohérence que Demanufacture à travers le tracklist quasi-identique. Là, 38 remixes dont plusieurs fois les mêmes morceaux, ça fait franchement fourre-tout. J' y jeterai une oreille par curiosité...

jeune ravioli
IP:87.239.216.19
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 18h26 - (99946)
Ca promeut des artistes talentueux et trop peu connus, comme Igorrr et Mulk dans le cas présent, voila l'intérêt des albums de remixes selon moi.

[Pas encore écouté]

WhiteNoise
IP:77.195.181.86
Invité
Posté le: 20/01/2012 à 18h35 - (99947)
Bon..... Pourquoi pas .
A l'epoque j'avais bien aimé la version de LAIBACH....

Néanmoins suis certaine de ne pas acheter celui-ci .

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2012 à 18h49 - (99948)
@ravioli : Igorrr est pas mal connu dans le milieu Breakcore quand même... le projet est signé chez Ad Noiseam, qui est un label connu des amateurs.
à part ça, il n'y a vraiment que des groupes un minimum connus dans leurs scènes respectives. Synapscape, Asche, Ahnst Anders... sont des noms suffisamment gros de chez Ant-Zen. Project Pitchfork, Nachthmahr, Combichrist : des gros noms Dark-Electro également. je ne me prononcerai pas sur le reste, ne m'intéressant pas du tout aux scènes gabber (vous l'aurez compris) et dubstep.
ce qui me paraît un peu connu, c'est Chrysalide et Sylvgheist Maëlström, qui sont deux projets français d'ailleurs... les premiers je les connaissais avant. d'ailleurs leur dernier album est excellent pour qui aime le genre Noise rythmique. en ce qui me concerne, je n'ai rien découvert, hormis Ahnst Anders dont j'avais écouté quelques extraits il y a un certain temps et dont le remix m'a donné envie de m'y repencher...

sinon Anus a bien résumé le truc : "fourre-tout"

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 20/01/2012 à 18h53 - (99949)
*ce qui me paraît un peu moins connu

et j'ai oublié de préciser, mais même en m'intéressant pas aux scènes gabber et dubstep, je connais Micropoint, Evil Activities, Scott Brown au moins de nom. je ne pense pas que la plupart des projets soient des trucs ultra-underground. on ne va pas quand même laisser Morbid se faire remixer par n'importe qui!

gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2012 à 00h32 - (99951)
le disque de V28, c'était des morceaux de V28 remixés, non ?

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2012 à 13h55 - (99954)
des morceaux de V:28 remixés par des artistes de CMI, oui. et là, ça piochait parmi les 3 albums du groupe...

Ennemi
IP:81.252.135.249
Invité
Posté le: 21/01/2012 à 14h02 - (99955)
La compil de V28 présplit...
metal-archives.com/albums/V%3A28/Total_ReConstruction/214394

Skeksis
Membre enregistré
Posté le: 21/01/2012 à 15h41 - (99956)
Moi qui apprécie à une grosse partie des artistes présents sur ce disque, j'avais l'espoir d'une bonne surprise qui viendrait endiguer la déception de l'album original, et je me disais que l'expérience serait au moins amusante, mais vu les premières chroniques, j'ai bien peur que la déception ne fasse que continuer...

Ars
IP:90.27.1.248
Invité
Posté le: 21/01/2012 à 17h30 - (99957)
Le seul truc de remix correct que j'ai écouté c'était le Arcturus and the Deception circus. Y'avait des trucs vraiment bon dessus. Là ça fait peur...

Siegfried
IP:89.92.67.236
Invité
Posté le: 23/01/2012 à 16h47 - (99990)
A quand la version metal de l'album ?

Kastor_
Membre enregistré
Posté le: 24/01/2012 à 19h57 - (100006)
BRIW WERE SHAT

nugava
IP:85.10.115.175
Invité
Posté le: 25/01/2012 à 15h30 - (100029)
La pochette est pompée sur les derniers Blut aus Nord...

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 25/01/2012 à 15h42 - (100031)
ben, c'est du Metastazis dans les deux cas...

nugava
IP:85.10.113.27
Invité
Posté le: 26/01/2012 à 11h11 - (100045)
Hahaha... Ca m'apprendra...

Gland
IP:88.162.206.11
Invité
Posté le: 20/02/2012 à 07h58 - (100578)
Si si, album intéressant les mecs... Étant donné que je suis fan de Morbid Angel depuis 20 ans et que Madame est fan d'Electro-indus depuis à peu près autant de temps, cet album va nous permettre d'égayer nos soirées et d'animer nos discussions musicales !!!

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 20/02/2012 à 11h04 - (100581)
houlà! mon cher Gland, ce n'est pas la simple équation "fan de Morbid Angel + fan d'Electro/Indus" qui va faire que tu vas apprécier cet album, loin de là... ^^

Violator
Membre enregistré
Posté le: 22/02/2012 à 15h05 - (100650)

Ca tombe trop bien pour Gland, de rejoindre l'outillé a l'agréable :)

je sors

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 22/02/2012 à 15h23 - (100651)
oui et puis Violator qui fait des remarques sur Gland, hein... :p

Thavsael
Membre enregistré
Posté le: 24/02/2012 à 15h15 - (100682)
Intéressant comme initiative, car plutot rare dans le metal extreme, à quelques exceptions près (Arcturus notament).
Concernant le contenu en lui-même, disons que c'est un peu à l'image de l'album d'origine, c'est à dire qu'il y a du bon (Igorrr, Toxic Engine, Tamtrum notament) et du moins bon, après c'est sùr que l'album est plus destiné aux fans d'electro qu'à ceux de Morbid Angel (même si les deux ne sont pas incompatibles, hein...).
En tout cas, le remix de Miss Construction ferait un malheur en club goth, huhu ;-)



Foxg
IP:79.93.19.160
Invité
Posté le: 26/02/2012 à 18h24 - (100693)
Le remix d'IGORRR pète grave je trouve !

il est dispo sur le site de season of mist:
www.season-of-mist.com/common/downloads/MorbidAngel/IGORRR-remixou-morbidou.mp3

Skeksis
Membre enregistré
Posté le: 27/02/2012 à 23h36 - (100724)
Bon, j'ai enfin écouté l'album, et effectivement, ça coince. Certains remixes sont excellents (Igorrr, PYvsSA notamment, mais c'était prévisible), d'autres très sympas ou amusants, d'autres très dispensables (notamment la quantité de remixes "brostep" ultra prévisibles), mais le gros défaut est que l'album dans son ensemble est parfaitement indigeste... Je l'ai écouté une fois d'une traite, c'est certain que je ne le referai plus, même si certains remixes pris indépendamment sont sans doute beaucoup plus séduisants...

Mention spéciale, et ZeSnake l'avait bien vu, à l'innommable surreprésentation de I am Morbid, qui a achevé de rendre ce morceau insupportable à mes oreilles, au moins pour un moment.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker