MOONSPELL - Alpha Noir (Napalm/Season of Mist) - 08/06/2012 @ 08h27
En préambule de cette chronique, je tiens à préciser que je suis un false fan de MOONSPELL. Le false fan qui a découvert une première fois le groupe en 2006 avec un extrait de Memorial sur un sampler Hard’N’Heavy mais qui n’avait jamais creusé car pas convaincu ni même intéressé par l’extrait. Le false fan qui a redécouvert le groupe une seconde fois par le biais du clip de "Night Eternal" qui passait sur l’émission « Métal Nation » de Virgin 17 (la belle époque, en 2009… gloups), et qui avait quand même réussi à apprécier l’album du même nom, sans pour autant l’écouter tous les jours. Le false fan qui n’a jamais écouté un seul des albums précédents car pas du tout intéressé par les quelques extraits écoutés à la volée, hormis l’album de réenregistrements Under Satanae (une hérésie s’il en est). Le false fan qui a vu le groupe en concert et qui n’a pas beaucoup apprécié (même si le groupe assure sur scène), hormis les morceaux de Night Eternal bien évidemment (et qui au passage a été traumatisé à vie par les « MOOOONSPEEEELL ! FERNAAAANDOOOO ! » lancés toutes les 30 secondes par les groupies du public). Le false fan qui a écouté le nouvel album par simple curiosité (malgré le single "Lickanthrope" peu encourageant au premier abord) et… qui l’a trouvé très bon et a fini par l’acheter puis le chroniquer avec une bonne note à la clé. Mmouais.

Après toute sa période electro/goth/expé/jenesaisquoi, MOONSPELL avait choisi de revenir avec Memorial (2006) puis surtout avec Night Eternal (2008) à quelque chose de plus dur, de globalement plus rentre-dedans, de plus Metal quoi. Quatre années séparent Night Eternal de Alpha Noir et l’attente aura été insoutenable pour les fans. Surtout qu’au premier abord, ils vont un peu faire la gueule en sachant que Alpha Noir se limite à 40 minutes. Et surtout, que MOONSPELL a décidé de simplifier son propos, de s’éloigner de son aspect gothique pour privilégier un Dark-Metal plus direct mais plus couillu. Chacun aura eu ses exigences mais MOONSPELL a fait son choix.

Et curieusement, les Portugais s’en sortent avec pas mal de réussite. Disons-le franchement, Alpha Noir n’est pas l’album le plus étoffé de MOONSPELL. Les riffs sont simples, les compos et arrangements faciles, l’album finalement peu varié. Même le chant est peut-être inférieur à ce Fernaaaandoooo fait d’habitude. On pensera même à du SAMAEL à certains égards, et pas la meilleure période. Mais dès la première écoute, Alpha Noir a un petit goût de reviens-y. Parce qu’il y a ici une volonté de faire du tube, du morceau accrocheur en diable qui te reste dans le crâne au bout de deux passages, que tu connaîtras par cœur au bout de 5 et que tu chanteras sous la douche, dans le métro, devant ton PC ou où-tu-veux après une digestion raisonnable de l’album. Certes, nous ne sommes pas ici en présence de Metalcore mélodique über-catchy que l’on fredonne innocemment et en cachette, cet aspect direct est donc surprenant pour du Dark-Metal et a fortiori pour du MOONSPELL. Alpha Noir, c’est donc les morceaux plus punchy de Night Eternal, simplifiés et plus mélodiques, répétés à l’envi. Et même si certains morceaux dudit Night Eternal demeurent supérieurs, Alpha Noir est tout de même un album cohérent et plutôt efficace.

Passons vite sur "Lickanthrope" qui, même s’il est relativement sympathique, n’est pas le morceau le plus intéressant de l’album bien qu’il soit représentatif. Pour le reste, Alpha Noir nous offre quand même une petite collection de hits tout à fait appréciables, voire plus si affinités. "Axis Mundi" est un parfait introductif, avec des vocaux fédérateurs, des rythmes entraînants et des mélodies entêtantes. La recette reste la même pour "Versus" qui nous abreuve également d’un refrain de haute volée, et le très efficace "Alpha Noir". MOONSPELL n’en reste pas à cette mixture et parvient même à nous proposer des pièces plus épiques, comme "Opera Carne" et surtout l’exceptionnel enchaînement "Love Is Blasphemy" - "Grandstand". Ajoutons à ceci un morceau plus lourd chanté en portugais ("En Nome Do Medo"), une outro de rigueur, une prod de Tue Madsen puissante sans en faire des caisses, et nous avons en Alpha Noir un « petit » album très accrocheur qui ne faiblit pas au fil des écoutes, et qui risque de bien de squatter quelques platines.

Au final, le false fan que je suis regretterait presque de les avoir vus en Live avant la sortie de cet album, car il y aurait eu de quoi faire. Ceux qui s’attendaient à avoir du MOONSPELL « traditionnel » et qui reste gothique seront peut-être un peu déçus par l’aspect très direct de Alpha Noir, mais en ce qui me concerne cet album est particulièrement rafraîchissant et propose des morceaux parfaits, qui ne font pas de chichis et vont à l’essentiel. Et même s’il est axé tubes, Alpha Noir s’apprécie dans sa globalité avec son enchaînement de hits sans temps mort, où il n'y a rien à jeter. Dommage pour la cover de Seth impersonnelle à souhait (les illustrations du livret sont très bien par contre), illustrant un album de MOOOONSPEEEELL simple mais tout bonnement excellent.

Vous noterez que je n’aborde pas dans cette chronique la partie « Omega White » de l’album, qui en réalité est tout simplement un CD bonus de la version digipack. Déjà parce que j’ai juste investi dans la version simple, et surtout parce que cet « Omega White » ne m’intéresse absolument pas. En gros, MOONSPELL se met au goth-rock façon SISTERS OF MERCY et TYPE O NEGATIVE, et je serais bien incapable d’en dire quelque chose de constructif, n’appréciant pas du tout le genre, si ce n’est que je n’ai absolument pas été convaincu par cette facette de MOONSPELL malgré quelques bons passages ici et là. A vous de voir si ça vous branche dans l’absolu...

http://moonspell.com - 124 visite(s)

Preview - 110 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 16/20 | Nb de lectures : 14523




Auteur
Commentaire
Totoro
IP:88.176.81.60
Invité
Posté le: 08/06/2012 à 08h47 - (102433)
Assez bonne chro! Je te rejoins sur l'aspect catchy des chansons. Je préfère ce Moonspell à celui de Night Eternal, trop touffu et moins accrocheur. Néanmoins, à mon avis, le groupe reste toujours dans son domaine de prédilection, il y a toujours de la hargne noire et épique telle qu'on la trouvait sur, par exemple, Wolfheart. Je pense en particulier au morceau Versus, dont le chorus de guitare me rappelle vraiment les premières heures du groupe. Quant à Omega White, dommage qu'il ne soit pas critiqué même si la raison en est plus que raisonnable. J'ai toujours adoré Moonspell en version goth (le chef d'oeuvre Sin est inaltérable!), et même si je trouve les chansons bonnes (surtout A Greater Darkness, Incantatrix et Herodisiac),je ne peux m'empêcher de penser que Moonspell, plus que jamais, cherche à prendre la place de Type O Negative, en proposant de très bonnes compos typées Metal Goth, mais peut-être plus suffisamment typées Moonspell! Enfin, bon, je fais quand même la fine bouche,car le double album maintient un niveau qualitatif bien supérieur à 95% des sorties Metal de ces derniers temps! Dommage qu'ils ne soient pas au Hellfest ou au Motocultor, Moonspell est un excellent groupe de scène!

Floyderz
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 09h16 - (102436)
Faudrait que je m'y remette mais la chro, aussi bonne soit elle, ne me donne pas très envie. Peut être un true fan du groupe m'aurait plus motivé. Mais c'est intéressant de donner un avis sur un groupe sans être à fond dedans! plus d'objectivité?
En tout cas, j'ai découvert Moonspell avec Sin/Pecado que je trouve monstrueux, et j'ai un peu laché après...Je les ai vu en 2006 au détour d'un festoch et clairement sur scène, c'est très très bon.
Donc je jetterais une oreille sur ce skeud, sait on jamais, on est pas à l'abri d'une bonne surprise!

Zomben
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 09h28 - (102438)
Je suis d'accord avec la chro et c'est pour les mêmes raisons que je préfère Night Eternal. Le présent reste un bon album à mon goût mais sonne par moment comme une simplification des deux prédécesseurs (je pense surtout à "Versus").
Je les ai vus en festoch où ils jouaient essentiellement les morceaux de Wolfheart et c'était plutot un bon kiff, je ne sais pas trop ce que donnent les morceaux plus récents.



DarkYoGi
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 09h56 - (102440)
Pour ma part je suis un fan hardcore de moonspell (mon premier disque de metal dans les esgourdes en 96 !), et curieusement je préfère omega white à alpha noir..

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 10h03 - (102441)
Elle est très juste (au sens adéquate) cette chronique. C'est du Moonspell simplifié, direct, taillé pour le live. Je reste un peu sur ma faim, je préfère personnellement le Moonspell un peu plus "fin" et élégant, mais on va pas faire la fine bouche non plus. La partie Omega White est du même acabit qu'Alpha Noir, un dark rock très direct, qui fait penser à du Tiamat par moments. Les amateurs de l'écurie Century Media du milieu des années 90, soit la grande époque des Moonspell, Rotting Christ, Tiamat, Samael, retrouveront leurs petits avec ce disque qui pour moi est une espèce de synthèse de tous ces groupes et cette époque.



Lestat69
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 10h14 - (102442)
Bonjour,
Moi étant Fan de la premier heure, pour moi Wolfheart restera une référence, je ne sais pas quoi pensez de cette albums, il n’est ni mauvais, ni bon, on dirait qu’ils ont décidé de séparer les deux facettes de leur musique, et pour ma part je trouve que ce n’est une très bonne idée.
Sur Alpha noir, le premier truc qui m’a surpris, c’est la voie de Fernando que je trouve moins puissante et moins mise en valeur que sur le reste de leur discographie, et je trouve cet album trop dense, trop compact,trop direct, et au final on n’en retient pas grand-chose, même si ça reste au-dessous du lot de la production actuelle.
Omega White fut pour moi une très bonne surprise, je trouve cet album énorme, c’est vrai que ça rapproche de Type o Négative, d’ailleurs ce n’est pas la première fois qu’on leur fait cette remarque, mais ils ont toujours eu cette facette dans leur musique en eux, et je m’y retrouve plus que sur Alpha noir.
Pour un cd Bonus, ils ont quand même mis le paquet, avec un clip en plus

Au final, il ne faut pas acheter l’album simple car on risque d’être déçu, car on obtient qu’une facette du groupe, il faut prendre le double, car si on fait un mixe entre Alpha Noir et Omega White on se retrouve avec un très bon album, en gros il faut alterner un morceau de Alpha Noir et d’Omega White, et on retrouve Moonspell






dimmu77
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 10h14 - (102443)
pff je savais bien que t'étais pas un true toi :D

plus sérieusement étant fan depuis ''Wolfheart'', j'ai été dégouté par ce double album que je trouve d'un fade, voir chiant...

pour une fois je ne suis pas d'accord avec toi, je ne trouve aucun tube, les morceaux sont trop linéaires, sans surprises, sans feeling, rien quoi :(

elle est loin l'époque de ''Sin pecado'' ou d'''Irreligious'' ou les chansons te faisaient frissonner (ah les concerts au Club Dunois et au Printemps de Bourges :))

Quant à ''Alpha white'' c'est le Sister of Mercy du pauvre...

Bref faut vraiment que je me force à réécouter tout ça car j'en reviens toujours pas à dire du mal de Moonspell :( Triste...



bixlid
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 10h29 - (102445)
Et ben c'est marrant ça ...
Pour ma part j'écoute Moonspell depuis Ireligious et j'ai toujours été fan de cette période (Wolfheart/ Irelligious).
Depuis J'ai suivi le groupe qui a quand même pas mal évolué au fil des albums.
Cet album me pose un leger problème, je m'explique : D'une manière générale Moonspell a toujours tenté (enfin il me semble) de mélanger les ambiances dans un même morceau. Cet album est (encore une fois c'est mon ressenti) complétement coupé en deux :
Alpha noir => morceaux effectivement directs et rentre dedans
Omega White => morceaux très calmes avec voix claire

D'apres mon passif, je pensais apprécier Alpha Noir et délaisser Omega White. Et ben c'est l'inverse qui s'est passé :
- Le premier me laisse clairement sur ma fin : rien de très original à mon gout. Tout cela Moonspell l'à déjà fait (et bien mieux sur d'autres albums)
- Le deuxième me plait bien: les ambiances sont sympas, la voix est posée et s'accorde bien aux morceaux.

Bref je suis un peu le cul entre deux chaises ;-) Je me demande si le fait de faire deux disques séparés était une bonne idée, Moonspell c'est un peu le mélange de ces deux styles et là j'ai l'impression que chaque disque n'est pas complet.

Voila je voulais juste dire que c'était dommage de passer sous silence le deuxième disque qui à, je pense, un grand interet.



Disque Dur 250 Go
IP:109.7.33.126
Invité
Posté le: 08/06/2012 à 12h33 - (102450)
Très mauvais calcul de proposer Omega White en bonus, c'est le meilleur des deux.

Alpha Noir : direct, correct, mais rien de vraiment surprenant ni accrocheur. Lickanthrope sort un peu du lot. Mais je ne suis pas trop fan du retour de Moonspell vers des sonorités plus agressives, même si j'ai bien aimé Memorial qui suintait les années 90-Century Media comme cela a été dit très justement plus haut (je suis un nostalgique de cette époque durant laquelle tous les groupes avaient un truc à eux).

Omega White : assimilé, il devient un véritable bijou assez proche de Sin/Pecado ou Darkness & Hope (l'album avec lequel le rapprochement me semble le plus justifié). Fireseason, New Tears Eve Herodisiac sont des titres qui auraient pu figurer sur les albums de la grande époque (les années 90 en gros).

alex666i
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 12h51 - (102453)
j'aime les 2 facettes du groupe!!youhou et oui le côté tiamat de omega white me plait beaucoup!!
étant fan du groupe depuis 95 en gros, je ne suis pas dutout déçu!!
ils arrivent encore à se renouveler avec pour alpha noir, un côté thrash très réussit!!
du tout bon pour moi!!!



hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 08/06/2012 à 13h39 - (102455)
J'ai le double, j'adore Moonspell depuis Wolfheart et je trouve que leurs derniers albums sont des tueries mais là... Ecoute sans passion, presque hâte que çà se termine, çà le fait pas. Je vais essyer de persévérer (çà m'avait fait la même à la sortie de Wolfheart). Comme dit plus haut, je compare çà aux derniers Samael, c'est à dire une recette rabâchée sans saveur. Par contre pas d'accord, le dernier Tiamat est un monstre de dark metal, le double n'arrive pas à sa cheville.



doidoi
IP:70.81.133.51
Invité
Posté le: 09/06/2012 à 00h30 - (102465)
BIG FAN !! les deux cd sont excellent perso j'ai adoré et preferé au deux 2 albums precedents, l'un de leur meilleur skeud depuis wolfheart et irreligious

Jean Kulasek
IP:78.227.196.222
Invité
Posté le: 09/06/2012 à 10h51 - (102471)
U8ne énorme déception pour ma part. Alpha noir n'atteint jamais la noirceur de Wolfheart (par exemple), et Omega White n'est jamais en mesure de rivaliser avec la vibe ultra gothique de Darkness and hope.
10/20

MadKinder
IP:109.190.17.208
Invité
Posté le: 28/11/2012 à 17h24 - (104906)
Qu'est ce qui m'a pris de me fier aux commentaires laissés à la suite de cette chronique... Plusieurs mois durant, je n'ai pas daigné écouter l'album (enfin les deux...) parce que les commentaires parlaient de "resucés", de "déjà vu", etc. Déjà un peu déçu par les précédents albums, je me disais que je voulais pas perdre mon temps... Quelle connerie !

Résultat après écoute : Alpha Noir est pour moi le meilleur album depuis Irreligious, tout simplement. Comme dit plus haut, le côté thrash apporte vraiment quelque chose de frais et je trouve l'album vraiment catchy dans son ensemble.

Cet album ne manque ni d'inspiration ni de vélocité et Moonspell reste fidèle à lui même : c'est à dire qu'on ne sait jamais d'avance où ils iront. Ils ne proposent jamais deux fois la même chose.

Qui sait où nous mènera le prochain album ? En tout cas, si c'est aussi inspiré et bien foutu, je prends direct !



SKOM
Membre enregistré
Posté le: 14/03/2013 à 21h03 - (106513)
une sacrée réussite cet album !
tout à fait d'accord sur le côté "surprise" de chaque album.
Perso, j'aime la grande différence entre Alpha noir et Omega !



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker