MOONLOOP - Deeply From The Earth (Listenable/PIAS) - 04/05/2012 @ 09h01
Je vais m’excuser d’avance pour nos amis socios du Barça et autres supporters madrilènes, mais je n’ai jamais eu l’impression que l’Espagne soit franchement un pays très Metal. En y réfléchissant, j’ai même du mal à citer un nombre conséquent de groupes. Disons FOREVER SLAVE (qui n’est pas le meilleur groupe à chanteuse existant), les blackeux de FOSCOR (que je n’aime pas), ou encore les excellents UNREAL OVERFLOWS (bien trop méconnus), puis KILLUS que j’ai chroniqué (et c’était naze), à part ça c’est un peu le désert métallique chez nos amis du Sud de l’Europe (peut-être que d’autres noms vont me revenir le temps que je finisse d’écrire la chro… les war-métalleux de PROCLAMATION tiens). Bon les amateurs de Death gore connaissent bien évidemment AVULSED, HAEMORRHAGE ou d’autres groupes signés chez Xtreem Music, mais sinon l’Espagne ne semble même pas avoir de formation de grande envergure (corrigez-moi si je me trompe), et de toute façon la question « connaissez-vous des groupes espagnols » doit souvent avoir des réponses assez limitées. Entre ça et les Italiens qui font déborder mon armoire à promos tous les mois, c’est carrément le jour et la nuit !

Voici pourtant des courageux qui viennent de la ville d’accueil de Messi et Iniesta (enfin, jusqu’à ce qu’ils se fassent racheter par le PétroPSG), il s’agit de MOONLOOP, dont le nom est tiré d’un morceau de PORCUPINE TREE (sur The Sky Moves Sideways). Fraîchement signé chez un Listenable Records avide de groupes prometteurs, le groupe existe depuis 2001 et a un petit paquet de démos/singles à son actif (5) ainsi qu’un premier album, autoproduit, sorti en 2005 (Release From Duality). Avant sa signature chez le label français pour Deeply From The Earth que l’on considérera comme le véritable premier album de MOONLOOP, le quartet était carrément repassé par la case démo avec True Nature Revealed en 2007 ! Il est donc temps que le groupe sorte de l’anonymat et de l’underground avec sa signature chez un label.

Le groupe se définit comme faisant du « Death Metal progressif avec des structures changeantes, caractérisé par des guitares puissantes et des passages atmosphériques », description assez simple mais finalement très explicite. Très vite, une influence majeure apparaît (qui plus est citée par le label), il s’agit bien sûr d’OPETH. MOONLOOP n’est pas pour autant un clone d’OPETH, des divergences sont présentes comme un chant clair et des passages acoustiques un peu plus parcimonieux (pas de morceau 100% prog ici), ainsi qu’un aspect plus moderne et technique, ce qui nous rapproche du groupe andorran NAMI (qui a d’ailleurs partagé des affiches avec les Catalans). Une fois passée la superbe intro "Awaking Spirals of Time" et entamé "Beginning of the End", les mélodies, les rythmiques et la prod renvoient tout de suite à Blackwater Park. Seule la voix death est différente, plus proche d’un George Oosthoek (ORPHANAGE) que d’un Åkerfeldt, même s’il est difficile de savoir si ce ton arraché provient d’un choix artistique ou d’une production des vocaux moyenne. Bref, le chant n’est vraiment pas le point fort du groupe, même si ça donne un aspect un peu old-school à l’ensemble qui se veut quand même très moderne. Le chant clair très calme et les passages acoustiques sont quant à eux parfaits (cf. l’excellent "Strombius" plutôt varié, et lorgnant aussi vers GOJIRA, ainsi que "Wailing Road"), mais ils sont relativement marginaux et parfois même un peu « forcés » au sein d’un Deeply From The Earth qui, par rapport à un OPETH, se concentre plus sur les riffs, au détriment des ambiances qui auraient gagné à être un peu plus travaillées pour donner une vraie identité à la musique de MOONLOOP.

En une heure (bon, 59 minutes en fait), MOONLOOP enchaîne donc riffs et plans OPETHiens jusqu’à plus soif, sans atteindre la qualité de composition et d’arrangement des Suédois (c’est un sacré challenge en même temps), avec des morceaux toujours majoritairement Metal. L’exécution est bonne, le tempo soutenu est souvent lourd à souhait (belle allitération en « sou », tiens), des solos épiques viennent égayer le tout ("Fading Faces" par exemple), le groupe ose en terminant son album par le plus expérimental "Landscape" et par un morceau de 10 minutes ("Atlantis Rising"), mais des défauts viennent quand même allègrement noircir le tableau. La prod est perfectible, avec un chant irritant mais aussi le son de guitare lead à quelques égards. Le groupe est parfois trop démonstratif (cf. "Deceiving Time" et "Legacy of Fear"), se révélant inférieur à un NAMI dans le domaine technique, mais les Espagnols intègrent bien mieux la composante acoustique que les Andorrans. Avec 9 bons morceaux (plus une intro) dans l’ensemble, bien qu’aucun morceau ne se détache spécialement d’un autre, MOONLOOP nous livre avec Deeply From The Earth un album plaisant de Death progressif, mais pour moi il manque quand même un petit quelque chose en plus pour faire décoller le tout. Reste l’excuse du premier album, mais le groupe existe quand même depuis dix ans. Bref, Deeply From The Earth ne m’a pas convaincu, mais MOONLOOP se révèle être un groupe ayant de la ressource. Les fans d’OPETH peuvent y jeter une oreille curieuse, en attendant de voir ce que le groupe proposera par la suite pour, peut-être, devenir un groupe espagnol de renom…

http://www.facebook.com/pages/Moonloop/127455853990579 - 288 visite(s)

my_____ - 94 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 13/20 | Nb de lectures : 12574




Auteur
Commentaire
Pip
IP:86.70.171.55
Invité
Posté le: 05/05/2012 à 09h55 - (101935)
Je ne connaissais pas ce groupe, mais dans la liste des groupe espagnols à connaître, et qui officient depuis un bon nombre d'années maintenant (1991 pour leur premier album il me semble), il y a SU TA GAR. Bon, ils sont basques, mais côté espagnol.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker