MONUMENTS - Gnosis (Century Media/EMI) - 11/09/2012 @ 08h04
Ah ben voilàààààà ! Le dernier groupe de la « vague » 2008-2010 des formations de Djent à s’être fait remarquer par leurs démos/EP vient enfin de sortir son premier album. Cette fois-ci, le compte est bon ! Et ceci donne une nouvelle occasion à Century Media de montrer un net intérêt pour la scène Djent, avec PERIPHERY, TESSERACT, VILDHJARTA et maintenant MONUMENTS dans leur roster ! Ce groupe anglais qui a pris son temps, a été fondé en 2010 sur les cendres de FELLSILENT, groupe qui avait historiquement sorti le premier album qualifiable de Djent pur et dur (The Hidden Words, 2008). Le guitariste John Browne, qui avait été un temps guitariste Live pour PERIPHERY, a dû se refaire un line-up quasi-complet pour faire perdurer MONUMENTS, ce qui explique que ce premier album arrive après tous les autres. Le groupe compte notamment dans ses rangs Mike Malyan, batteur qui a officié avec CHIMP SPANNER et THE ALGORITHM. Mais ce qui aura causé le retard de cet album prêt depuis début 2011, c’est la recherche d’un vocaliste taillé pour les intentions du groupe après le départ de Neema Askari. C’est chose faite avec Matt Rose, mais c’est un choix curieux car ce chanteur est surtout connu pour faire partie d’un groupe de… Drum’n’Bass, THE QEMISTS (qui a travaillé avec ENTER SHIKARI et MIKE PATTON entre autres). Un choix curieux et très discutable d’ailleurs…

Mais brossons d’abord le portrait musical de Gnosis, ce premier album qui succède à la démo 3 titres We Are The Foundation sortie en novembre 2010. Si FELLSILENT s’était acoquiné avec un Metalcore couillu, MONUMENTS penche totalement du côté du « true » Djent, lavé de tous les éléments Deathcore et compagnie. Les assauts polyrythmiques et les structures complexes sont de mise, y compris les passages plus progressifs, et l’alternance habituelle chant hurlé / chant clair est aussi de la partie. MONUMENTS se rapproche donc de la frange la plus technique et expérimentale matérialisée par VILDHJARTA et BULB, tout en restant un minimum accrocheur grâce à des morceaux qui restent relativement contrôlés. Comme cet album a été repoussé, MONUMENTS accuse quand même un léger retard d’évolution et l’influence MESHUGGAH ressort encore en surface. On ne peut pas dire que le groupe possède une grande personnalité non plus, se contentant de balancer un Djent sans aucune particularité qui le distinguerait des autres formations. Ah si il y a bien un truc. Mais malheureusement, c’est le truc qui les dessert complètement à mon avis…

Je veux bien sûr parler du chant de Matt Rose. Sur ma chro de l’EP Perspective de TESSERACT, je déclarais en filigrane de la critique des vocaux d’Elliott Coleman que de toute manière, il n’y a pas de grands vocalistes dans la scène Djent (sauf peut-être Matthieu d’UNEVEN STRUCTURE…). Eh bien le père Rose (Matt, pas Axl) ne va pas relever le niveau. Après avoir écouté Gnosis, je regrette même d’avoir critiqué Elliott qui, relativement, n’est pas si mal que ça. Dès We Are The Foundation, MONUMENTS avait pris pour particularité ces vocaux hurlés assez bizarres, presque saccadés voire rappés, qui nécessitaient un certain temps d’adaptation. Matt se place dans cette lignée (en moins saccadé cependant), avec un peu plus de chant clair bien entendu. Mais le résultat final, frôle la catastrophe pure et simple. Ses vocaux hurlés partent dans tous les sens et deviennent rapidement insupportables, surtout que la prod assez abrasive rajoute un peu de saturation à ses hurlements, ce qui les rend encore plus irritants. On est pas loin des chants core tout pourris de STRUCTURES. Et le chant clair est, quant à lui, loin d’être exceptionnel, avec des montées assez crispantes (cf. "Doxa"). Si vous ne trouviez pas les vocaux de Chris Barretto (EVER FORTHRIGHT) et Spencer Sotelo (PERIPHERY) à votre goût, vous allez être servis et Matt risque bien de très vite vous gâcher l’écoute de Gnosis.

Tout ceci est fort dommage, surtout parce que l’effort d’abstraction des vocaux est ici assez difficile, car les instrumentations sont quand même très bonnes. MONUMENTS se présente comme une formation de Djent classique mais avec des compos de qualité, ni trop basiques ni trop alambiquées. Certes c’est du pur Djent donc les détracteurs qui trouvent que ça ne joue que sur une corde vont s’en donner à cœur-joie, mais les fans du genre en auront un minimum pour leurs esgourdes. Les morceaux sont plus ou moins frappadingues, bardés de petits breaks acoustiques à la TESSERACT, UNEVEN STRUCTURE (ou VILDHJARTA sur Måsstaden), de refrains en chant clair, mais proposant bien évidemment des rythmiques syncopées très efficaces comme d’habitude, et pour une fois pas trop de leads en tout genre. Le départ plus progressif avec "Admit Defeat" va ensuite laisser place à un disque assez couillu, notamment avec les excellents "Degenerate", "The Uncollective", "Empty Vessels Make the Most Noise", ou encore "Denial" où Spencer Sotelo (PERIPHERY) vient donner un coup de main bienvenu à Matt. Les morceaux un peu plus progressifs où le chant clair se taille la part du lion ("Blue Sky Thinking", "97% Static", "Regenerate") sont peut-être moins intéressants, mais restent tout à fait honorables. Et en 41 minutes (plus pour les versions avec bonus, je n’ai en ma possession que la version la plus simple avec 9 morceaux), Gnosis sait s’arrêter quand il faut, avant de devenir plus ennuyeux surtout que le groupe ne varie pas spécialement son propos (hormis les tempos parfois plus lourds), et ne part pas dans des morceaux qui dépassent 6 minutes.

Il n’empêche que si (instrumentalement) MONUMENTS fait du bon Djent, le groupe anglais arrive quand même un peu après la guerre. Certes, l’album a été composé en 2011, il y a eu du retard et un line-up à forger, bla bla bla, mais les faits sont là et les dates de sorties malheureusement immuables. Gnosis a un fort air de déjà-entendu chez PERIPHERY, UNEVEN STRUCTURE et VILDHJARTA et n’est qu’un album de Djent « de plus », ne présentant pas un groupe qui a sa propre patte. Ça va peut-être venir, mais pour l’instant MONUMENTS n’a pas beaucoup d’arguments pour se démarquer des autres formations Djent, et Gnosis n’est qu’un album « classique » qui témoigne de ce que le groupe est capable de faire en tant qu’exécutant. Rien de bien méchant pour autant, les compositions et arrangements sont de qualité, Gnosis est dans l’ensemble un bon album, mais il n’y a rien de plus au programme. Album qui aurait pu prendre une autre dimension avec un chanteur moins casse-pieds et plus talentueux, mais le mal est fait et Gnosis y perd hélas quelques points. MONUMENTS reste un groupe intéressant et Gnosis reste un album à posséder pour tous les mordus de Djent et ceux qui avaient craqué sur la démo des Anglais. Maintenant que le tour des formations « de renom » est fait, attendons comme pour d’autres le second album pour voir de quoi est vraiment capable MONUMENTS sur la durée.

http://www.facebook.com/thisismonuments - 118 visite(s)

Degenerate - 121 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | 14/20 | Nb de lectures : 12902




Auteur
Commentaire
Etienne
IP:212.124.244.131
Invité
Posté le: 11/09/2012 à 13h25 - (103647)
De bonnes idées dans cet album, mais effectivement je ne pourrais l'écouter plus de 10 minutes d'affilée que si je trouvais une version instrumentale (tout comme Periphery d'ailleurs). Je rejoins clairement ZeSnake sur l'affirmation suivante: "de toute manière, il n’y a pas de grands vocalistes dans la scène Djent".

season pas connecté
IP:88.173.230.111
Invité
Posté le: 11/09/2012 à 18h16 - (103649)
Attendez le stealing axion sur Inside out et on reparlera :-)

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 11/09/2012 à 18h21 - (103650)
sa chro arrive bientôt ;)

seasonofmist
Membre enregistré
Posté le: 12/09/2012 à 12h56 - (103671)
J'imagine que tu as du aimer!

TheCarpenter
Membre enregistré
Posté le: 17/02/2014 à 19h09 - (111028)
Absolument pas fan de djent, je vomie des groupes comme periphery vildjartha (et la grande majorité des groupes djent) pourtant cette album je l'ai trouvé excellent bizarrement.

Le seul groupe de djent que je peux blairer avec TesseracT et Hacktivist.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker