MIZERY - Survive The Vibe (Lions Share) - 04/12/2014 @ 07h39
Dans le milieu hardcore comme partout ailleurs les modes vont et viennent, les sons changent, les sonorités et les influences évoluent. Lors que certains claquent du Black Metal à chaque coin de morceaux, d’autres ont décidés de revenir aux fondamentaux, de revenir s’abreuver à la source des années 90, a.k.a, la meilleure décennie en termes de hardcore. Alors qu’on voit revenir, doucement mais sûrement, les voix claires et autres passages chantés, les californiens de MIZERY s’inspirent des Cro-Mags et de toute cette vague de hardcore/crossover/Metal du milieu des nineties pour balancer un e.p qui sent bon la nostalgie mais envoie du lourd. Si on aime les Mags, on aime MIZERY, c’est aussi simple que ça. Rien que l’artwork montre la voie à suivre. Entre 108 et les MAGS, ça va swinguer.

De but en blanc on pense à des groupes comme Fire&Ice ou Alpha&Omega, et effectivement, on retrouve de ça dans MIZERY, mais les californiens ajoutent un vrai son à l’ancienne avec de la reverb’ à gogo et des influences thrash californien. Le titre « Casuality Of Love » par exemple n’aurait pas dépareillé sur un album d’Anthrax. On y trouve le même sens du groove et du mosh qui donne envie de stomper et de traverser le moshpit de long en large. La voix scandée conforte le côté vraiment hardcore du groupe avec des réminiscence de Monsieur John Joseph au niveau du timbre et un petit côté Justice Tripp dans le phrasé. MIZERY réunit tout un tas d’influences passées et présentes pour livrer un e.p hyper lourd entre hardcore, metal et thrash. « Burn » démarre fort, à fond dans le metal avant que le voix ne vienne rappeler qu’on est là pour mosher en short pas pour secouer ses cheveux dans une veste de cuir. « Casuality Of Love », pièce maîtresse de l’ep déroule un mid-tempo écrasant tout en restant groovy, ce qui est la meilleure arme du groupe, un groove incessant, dans la lourdeur ou la vitesse. Quoiqu’il fasse on a envie de bouger son corps, de transpirer, de chopper le micro et de crier très fort dedans. L’essence même du hardcore.

Tout est maîtrisé : le style, les compos, le chant et les instruments. Les riffs sont hyper efficaces sans être révolutionnaires certes mais ils ont ce petit truc qui fait la différence. Les moshpart sont présentes, de qualité, placées ou bon endroit, au bon moment pendant que la batterie garde tout ça sur les rails. « Survive The Vide » ne possède pas de véritable défaut du moment qu’on aime le hardcore américain des années 90 (Cro-Mags, Leeway et un je ne sais quoi de Bloodlet) et le thrash californien eighties, on sera comblé. MIZERY, envoie là une pièce maîtresse de moshcore ravageur et ultra efficace.



Survive The Vibe - 62 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 8/10 | Nb de lectures : 9381




Auteur
Commentaire
CROM
IP:82.122.157.194
Invité
Posté le: 04/12/2014 à 20h48 - (115053)
Très (trop ?) Metal malgré un son de basse qui tape. Et le flow est à la ramasse : on dirait un mauvais clone de papy Miret en version asthmatique. Là ou les Cro Magnons faisaient sentir le danger, Mizery se tape une ballade au prisu du HxC. 8 oui mais sur 20.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 05/12/2014 à 00h18 - (115056)
La voix me rappelle aussi Downset un peu (en beaucoup moins bien).

Dans l'ensemble c'est cool, mais les compos sont pas ouf et je trouve la hype pas trop justifiée.

C'est la 2e fois que j'écoute et je me souviens d'aucune partie marquante, juste d'un style avec riffs à la leeway, chant à la ray downset avec reverb pour se la jouer old-school mais qui fait vraiment forcée.

Bref pour l'instant je retourne écouter Leeway, Downset, et Turnstile (qui eux pondent de vrais titres qui butent je trouve, malgré des influences tout aussi évidentes).

Je trouve aussi que Justice TUI est le frontman le plus surestimé de la scène hxc.

Seb On Fire
Membre enregistré
Posté le: 05/12/2014 à 01h03 - (115057)
Downest? Bah on peut parler du nouvel album si tu veux :D

Turnstile autant ça tue en live, autant je trouve ça chiant sur disque.

CROM
IP:82.122.157.194
Invité
Posté le: 05/12/2014 à 18h24 - (115066)
D'accord pour Turnstile mais coller Downset et Leeway (pouark le chant)dans la même phrase, je ne comprends pas trop. Mais je n'ai pas écouté le dernier Downset...dont le titre est ???

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 06/12/2014 à 14h27 - (115078)
@sebonfire : je suis d'accord sur le dernier Downset qui pue du cul Seb :)

@CROM : downset pour la voix ! Leeway pour pleins de riffs qui mélangent mosh et arpèges pseudo tristes. Tu retrouves ce genre de riffs chez Turnstile, King Nine, Crown of Thornz, Agents of Man, etc...
Leeway le chant est très spécial c'est vrai, mais moi j'aime (c'est le ozzy osbourne du NYHC Eddie Sutton :) ).

CROM
IP:82.122.157.194
Invité
Posté le: 07/12/2014 à 17h42 - (115092)
La comparaison avec Ozzy est bien trouvée.

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 08/12/2014 à 18h46 - (115098)
C'est vraiment pas mal du tout ça. Merci pour la découverte.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker