MISTRESS – Glory Bitches of Doghead (Feto records/La Baleine) - 14/09/2007 @ 10h22
Un vieil adage stipule qu’on n’est jamais bien servi que par soi-même et c’est sans doute pour cela que ce quatrième album made in Birmingham de MISTRESS sort aujourd’hui chez Feto records, le label co-managé par Shane Embury et Mick Kenney (ANAAL NATHRAKH, EXPLODED, FROST) ; ce dernier nous intéressant plus particulièrement dans le cas présent puisque c’est ce bon vieux Mick qui occupe les fûts de MISTRESS depuis le début sous un pseudo à deux balles de rigueur dans le groupe.

Ainsi revoilà la fine équipe regroupant l’intégralité d’ANAAL NATHRAKH et leurs potes d’EXPLODER (tiens ! Un autre groupe Feto records !) pour une nouvelle ogive à décorner les bœufs. On se souvient encore de l’efficacité, de la fougue et de l’insolence de l’excellent « In Disgust we trust » et son successeur ne pouvait donc que pérenniser la forte impression laissée en 2005.

Deux ans plus tard les choses ont quelque peu changé pour MISTRESS qui n’a pas choisi suivre son filon jusqu’à l’épuiser mais plutôt de l’enrichir d’une approche plus contemporaine, plus moderne. De là à en conclure que c’est cette décision qui leur a valu de se faire virer de chez Earache alors qu’ils venaient tout juste d’entrer en studio, il n’y a qu’un pas que je vous laisserai le soin de franchir selon vos convictions (ou illusions).

Si un titre d’ouverture comme « The Glory Bitches of Doghead » donne le sentiment que le quintet revient avec un authentique album de grind cradingue aux entournures et toujours mâtiné de relents à la NAPALM DEATH, cette impression se dissipe dès le deuxième titre plus nuancé. MISTRESS revient avec un album plus personnel, aux teintes multiples et qui s’en plaindrait ? Ayant mis de côté ses taquineries parodiques, MISTRESS nous approche ici avec une mouture nettement plus sérieuse de sa musique.

Si les bases même de ce « Glory Bitches of Doghead » restent ancrées dans ce grind crust compact à l’ancienne, nos cinq larrons ont visiblement gagné en inspiration en lui intégrant davantage de lourdeur, d’ambiances et de tensions laissant entrevoir l’influence insidieuse d’un NEUROSIS. Les tempos baissent fréquemment de régime pour assener des rythmiques écrasantes, véritables coups de marteaux-pilons. Parfois les guitares s’envolent dans des riffs grandiloquents, accrocheurs ou dans des phrases un peu plus hypnotiques ; quelques mini-interludes ici et là pour plomber l’atmosphère et lui apporter quelques vertus plus oppressantes et hop voilà le nouveau MISTRESS plus massif, plus cyclique, plus brutal et plus lourd que jamais.
Les vocaux sont, comme toujours, particulièrement convaincants ; aussi bien dans les registres proches de Mark « Barney » Greenway que dans les étirements déformés et monstrueusement inhumains qui viennent égrainer cet album.

En évoluant vers une personnalité musicale plus affirmée, MISTRESS gagne en intensité et en intérêt. Même si « Glory Bitches… » contient son lot de titres purement bourrins, certains verseront peut-être une ch’tite larme en songeant à la rugosité plus basique d’un« In Digust we trust » qui allait à l’essentiel sans trop se prendre au sérieux. Personnellement, je ne pense pas que nous ayons vraiment perdu au change, vu les qualités nouvelles déployées ici.
A écouter en boucle jusqu’à plus soif.

http://www.geocities.com/stomp666/ - 215 visite(s)

La page myspace du groupe - 683 téléchargements


Rédigé par : Tonton | 16,5/20 | Nb de lectures : 11228




Auteur
Commentaire
pearly
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2007 à 10h49 - (47016)
du très très bon Napalm metal. :-)
sérieusement vraiment un super album, très brut,c très efficace, puissant, groovy, plutôt inspiré.



MoiZ
IP:81.255.72.145
Invité
Posté le: 14/09/2007 à 12h45 - (47020)
Avec MISTRESS, je reste complètement bloqué sur leur premier album éponyme, qui est à la frontière du sludge, du doom et du grind. Un album vraiment original qui sent pas le napalm death et qui est bien plus putride avec une vraie voix de dingue bien déchirée(très sludge pour le coup). Alors, oui, il n'a pas l'intensité de 'Glory Bitches...' mais il est plus personnel, plus rampant, plus vicieux, plus crade, plus "drugs & rock'n roll".
Mais bon, Mistress reste quand même un bon groupe :)

Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2007 à 13h04 - (47021)
Je lis Napalm death et Neurosis comme influences....soit 2 mondes parallèles. Je lis grind, crust et sludge...difficile de se faire une idée.
Petite question: je ne suis pas fan de grind et j'adore le sludge, quel est l'album de Mistress qui se rapproche le plus de mes attentes?

Manumal
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2007 à 18h20 - (47044)
Le précédent peut être, mais il est moins bon de ce que je m'en rappelle donc prend celui ci plutôt mais il est pas très sludge (et les types qui taguent ce groupe "sludge" sur lastfm y connaissent queud')

juj
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2007 à 19h12 - (47048)
du ND oui, mais qui joue du Charger
du tout bon quoi



gothenburg
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2007 à 21h14 - (47054)
les extraits myspace assurent un max

Zepekegno
Membre enregistré
Posté le: 14/09/2007 à 21h37 - (47057)
Comme d'hab, bien mais pas top. Trop de redondances.



Bras cassé
Membre enregistré
Posté le: 17/09/2007 à 11h13 - (47123)
@Manumal: ok, je vais suivre tes conseils

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker