MINISTRY - Enjoy The Quiet - Live At Wacken (13th Planet/Wacken/UDR) - 02/09/2013 @ 08h14
Petit rappel des grandes lignes de l’actualité de MINISTRY ces dernières années :
- Le dernier album du groupe, The Last Sucker, sort en septembre 2007
- Le mois suivant, Paul Raven décède d’une attaque cardiaque
- Le groupe donne une dernière tournée et splitte en 2008
- Le dernier CD/DVD Live du groupe, Adios… Putas Madres sort en mai 2009
- Diverses compils et albums de remixes sortent courant 2009-2010
- MINISTRY se reforme en 2011
- Début 2012 sort Relapse, a priori le dernier dernier album de MINISTRY
- Une tournée est donnée à l’été 2012 avec notamment quelques dates en France
- Mike Scaccia décède brutalement en décembre 2012
- Le groupe annonce sortir un dernier dernier dernier album, From Beer To Eternity, enregistré en une vingtaine de jours
- Le dernier dernier CD/DVD Live de MINISTRY, Enjoy The Quiet sort en bacs.

Alors cette fois-ci ça semble terminé, le décès de Mike Scaccia aura été la goutte qui fait déborder le vase et MINISTRY va s’arrêter pour la seconde et dernière fois. Une fin discographique (à moins que l’on ait droit à de nouveaux albums de remixes ou d’inédits…) qui sera marquée par un dernier album sans tournée pour le promouvoir. Qu’importe, histoire de contenter tout le monde voici un petit CD/DVD Live en guise de baroud d’honneur. Comme son sous-titre l’indique, Enjoy The Quiet nous présente le concert donné par MINISTRY à l’édition 2012 du Wacken à l’occasion du DefibrilaTour, organisé suite à la sortie de Relapse, pardon R€£ap$€. Et une fois n’est pas coutume (je pense que c’est le genre de chose qui m’arrivera très rarement), je vais pouvoir juger ce DVD Live par rapport à du concret, vu que j’ai assisté à une date du DefibrilaTour, celle donnée aux Lez’Arts Scéniques le 27 juillet 2012.

Une date bien particulière pour plusieurs raisons. Le show fut en partie gâché par un Al Jourgensen qui carburait au pinard, ce qui a fait de lui une épave, joyeuse mais une épave quand même. Heureusement, les instrumentistes avaient assuré le job et le set fut un minimum bien mené, bien que très rock’n’roll. Ce qui ne fut pas le cas pour la date donnée le lendemain à Paris, stoppée net au bout d’une petite demi-heure à cause de l’état lamentable d’Al. Colère compréhensible et une autre date qui devait être donnée au sein d’un festival nordiste quelques jours plus tard fut carrément annulée. Pour voir MINISTRY faire un show complet en France cet été-là, il fallait être en Alsace. Ce dévédé est donc au premier abord une occasion de rattraper le coup et de voir ce que vous avez loupé. Mieux encore, c’est peut-être l’occasion de voir ce qu’un show de MINISTRY v.2012 aurait donné sans un Al complètement torché. Enjoy The Quiet est là pour tout ça et en un DVD plus deux CD audio, va présenter un Live de facture classique de MINISTRY avec quelques bonus croustillants, dont l’audio du show donné au même Wacken mais 6 ans plus tôt.

Parlons déjà du pendant du concert sur écran, le DVD est sobre et le menu d’accueil également, c’est un produit Wacken sans grandes fioritures. Nous avons donc droit à l’intégralité du show donné par MINISTRY au Wacken 2012. J’ai tout de suite eu peur qu’il soit tronqué, car il propose 11 morceaux alors que curieusement ma version promo numérote la setlist de 1 à 13… en oubliant les numéros 5 et 6. Je suppose que c’est une bête erreur d’écriture car après vérification sur setlist.fm, la setlist semble bonne et rien n’est oublié. Il n’empêche qu’à Sélestat nous avions notamment eu le droit à des morceaux tels que "Watch Yourself", "The Last Sucker" et "United Forces", ce qui n’est pas le cas ici et c’est déjà un peu frustrant. Frustrant, c’est le mot car à vrai dire ce DVD est un peu léger dans l’ensemble (on a au final un seul morceau de The Last Sucker, et pourquoi ils n’ont encore pas joué "Double Tap", bordel !). Niveau image, c’est correct pour un truc filmé en festival et en fin de soirée, on ne s’attendait pas à un truc avec 36 caméras dont une GoPro fixée sur le pied de micro d’Al et une autre sur le nez du batteur. En revanche la fâcheuse tendance à mettre les images de clip ("Ghouldiggers" et "LiesLiesLies" notamment) en superposition des images Live et assez agaçante, ça pique les yeux. Niveau son, c’est là que le bât blesse, car c’est tellement gonflé et retouché que l’exécution des musiciens est strictement similaire à celle du studio, on a absolument pas de son typé Live et le public se fait bien rarement entendre. Le pire étant le son de batterie qui est absolument atroce, on croirait entendre une BAR alors qu’il y a bien un batteur sur scène ! Même des légers écarts de synchronisation se font apercevoir, diantre… Il est difficile de distinguer ce qui a été vraiment joué et ce qui a été retouché en studio, ce qui est vite énervant et c’est surtout le cas pour les parties vocales d’Al. On sent déjà qu’à la base, pas mal de bandes sont samplées et ça se ressent fortement sur le DVD. Heureusement, le frontman est bien plus en forme que lors des apocalyptiques dates françaises de la tournée. Il est toujours voûté comme pas possible et bouge peu, mais au moins il tient son poste et ne ressemble pas à un pochtron après la tournée des bars. Par contre, lorsqu’il est aviné il est tout de même un communicant bien plus exubérant, car ici à part quelques mots en allemand sur la fin c’est pas byzance. Un véritable contraste avec la date donnée à Sélestat, certes le groupe assure toujours mais n’apporte pas de plus-value par rapport aux enregistrements studio, hormis le trio de vieux morceaux en bout de set et un "Relapse" assez brutal ici. Si à Sélestat "Just One Fix" m’avait scotché, ici c’est "N.W.O." qui pilonne sec. Ceci rattrape légèrement un DVD en demi-teinte qui, au final, n’a pas grand intérêt.

En réalité l’intérêt du DVD pourrait se situer ailleurs et c’est d’ailleurs une petite surprise. En effet, un détour par le menu « Bonus » et l’on constate que l’on y trouve… le concert donné au Wacken 2006 en intégralité ! Alors qu’on s’attendait à juste l’avoir en audio, les images sont finalement disponibles. Mais d’emblée, c’est tout de suite un pétard mouillé : les images sont une nouvelle fois sans fioritures et toujours marquées par une réalisation « festival ». Le line-up quasi-historique présent en 2006 (Raven, Victor, Scaccia, Bechdel, Jordison et un Al qui tient debout droit comme un I) promet beaucoup et la setlist est des plus brutales, avoinant quasiment du début à la fin avec toutes les tueries de Houses Of The Molé et Rio Grande Blood plus les classiques menés de main de maître. Tout ceci est bien beau mais le son est tout pourri : il est brouillon et manque clairement de puissance (il faut doubler le volume par rapport au concert de 2012 pour avoir un volume sonore équivalent !). Bref, au final c’est un concert de MINISTRY classique (Al ne communique pas plus, il n’y a aucune surprise hormis "Psalm 69" en rappel) tout juste moyen à cause d’une image peu palpitante et d’un son bâclé. Côté dévédé, même si on ne s’attendait à rien d’explosif c’est une légère déception qui domine, même si rien n’est catastrophique et que les deux shows se laissent regarder.

Voilà pour la rondelle vidéo. Et c’eut été suffisant car les deux rondelles audio vont bien faire baisser la cote de Enjoy The Quiet. Concernant le show de 2012, si le son sur le DVD est gonflé mais correct, sur le CD il est finalement assez faiblard, et met en évidence les faiblesses d’Al quand il n’est pas accompagné par ses bandes (chante-t-il seulement une strophe de "N.W.O." par lui-même ?). Au final on ne fait qu’apprécier les morceaux de MINISTRY que l’on connaît bien en chantant par-dessus, c’est bien beau mais autant en rester aux albums studio, c’est pareil. Et en fait, la setlist ne casse pas des briques même si encore une fois l’exécution de l’enchaînement "Relapse"-"N.W.O." est parfaite. Concernant le second CD qui présente le show de 2006, c’est la bérézina. Le son était déjà légèrement pourrave sur DVD, ici c’est encore pire et on navigue entre l’inaudible et le bordélique, surtout que le son est à l’instar du premier CD faiblard à la base. Remix, remastering, vous savez ce que c’est les mecs ?? C’est la moindre des choses pour un Live qui date surtout que le show de 2012 est quand même bien overdubé sur les bords. C’est tout simplement immonde et regrettable de proposer un Live audio d’une qualité aussi pitoyable, digne d’un bootleg tout juste passable. Cela saborde tout l’intérêt de la setlist qui est pourtant excellente sur le papier -pour peu qu’on apprécie leur période anti-Bush fils- surtout avec le départ flamboyant sur "Fear Is Big Business" et "Señor Peligro" et le groupe semblait être en bonne forme, c’est donc un gâchis pur et simple. Au final heureusement que le show est présent sur le DVD, ça permet d’en profiter un minimum car sur CD le son est archi-naze et casse tout (suffit d’écouter "Rio Grande Blood" pour s’en convaincre, c’est un peu mieux sur la fin mais tout est relatif…). Tout de même, ils auraient pu faire un effort pour que les CD aient un son correct… ou tout du moins un son qui retranscrit la puissance de MINISTRY sur scène.

DVD correct mais moyen, CD audio à oublier : voilà le bilan du dernier dernier album Live de MINISTRY. Certes, c’est un produit de festoche donc il ne fallait pas attendre quelque chose de plus fignolé que ça, mais des choix discutables et inégaux (Live de 2012 trop retravaillé, Live de 2006 pas assez…) mettent à mal l’intérêt que l’on aurait pu avoir pour Enjoy The Quiet. Au final, je préfère rester avec mes propres souvenirs de la date aux Lez’Arts Scéniques (et notamment la baffe de "Just One Fix" et la setlist plus intéressante), et Al il est plus marrant quand il est bourré et que ses zicos parviennent à rattraper ses écarts. A moins d’être un grand fan et/ou collectionneur (tiens, je disais la même chose des albums de remixes…), Enjoy The Quiet est une sortie franchement dispensable. Et ceux qui étaient intéressés par le bouzin pour le Live de 2006 resteront un peu (un peu beaucoup) sur leur faim même si finalement les images sont disponibles, mais alors avec quel son… Et il n’y apparemment pas moyen d’avoir le DVD seul sachant que les CD sont proprement inutiles. Bref, la blague MINISTRY aura continué jusqu’au bout et ce baroud d’honneur sur scène est à l’image des dernières années, approximatives et sur les rotules, du groupe. Mais bon, c’est bientôt fini… avant que ça ne finisse par recommencer ?

Setlists :
Wacken 2012 : Ghouldiggers - No "W" - Rio Grande Blood - LiesLiesLies - 99% - Life Is Good - Waiting - Relapse - N.W.O. - Just One Fix - Thieves
Wacken 2006 : Fear Is Big Business - Señor Peligro - No "W" - Rio Grande Blood - The Great Satan - Waiting - LiesLiesLies - Worthless - Wrong - N.W.O. - Just One Fix - Thieves - Khyber Pass - Psalm 69


EPK sur YouTube - 77 téléchargements


Rédigé par : ZeSnake | Dernier dernier Live/ | Nb de lectures : 12950




Auteur
Commentaire
betrayed
IP:90.41.145.11
Invité
Posté le: 03/09/2013 à 18h17 - (108906)
Mouais, c'est fini... jusqu'à qu'ils sortent un album de remix dub du live, puis qu'ils se reforment, puis un nouvel album raté, puis un remix dub de ce nouvel album, puis une séparation, puis la sortie d'un live de la dernière tournée, puis une reformation...
Ministry est mort depuis bien longtemps.
Et je ne vous parle pas des t-shirts à 35 euros sur la tournée de 2008.
Pouah.

signé: un ancien immense fan de Ministry

Bernard
Membre enregistré
Posté le: 04/11/2013 à 14h46 - (109783)
J'avais renoncé à l'acheter pensant que le concert de 2006 n'était présent que sur le CD. Maintenant sachant qu'il figure également sur le DVD, je suis moins catégorique, je vais peut-être me laisser tenter. Surtout histoire d'avoir un souvenir de cette tournée. J'avais bien apprécié leur passage à la Loco. Largement plus que leur tournée 2 ans plus tard d'ailleurs.
A méditer...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker