MIND WHISPERS - Cosmic Obedience (This Is 4 Us) - 27/10/2013 @ 22h46
J’avoue sans honte… Avant d’être contacté par le très sympathique Fabien (gérant du label This is 4 Us), je ne connaissais pas MIND WHISPERS.
Cette chronique fut l’occasion d’une chouette découverte.
Ce groupe originaire de Bergerac, qui évolue pourtant dans un style qui n’est pas particulièrement pour moi celui de prédilection – Un Metal Atmosphérique construit sur des bases Death et Thrash – a su me séduire, tout en subtilité et en volupté.

"Cosmic Obedience" est riche, complexe, harmonieux et inventif.
Les structures des morceaux, l’approche musicale et thématique, la diversité du style, et son insécable homogénéité : tout dans cet album évoque la maturité d’un groupe, et son aptitude à s’écarter considérablement des chemins balisés, pour proposer une œuvre qui n’a pour lien avec nos référentiels musicaux qu’une absence d’expérimentation au sens propre.
MIND WHISPERS n’est ni avant-gardiste, ni conservateur. Il est un peu entre les deux. Innovant sans trop en faire, relativement classique mais inventif.
Son Metal atmosphérique se dévoile en douceur et progressivement, par à-coups, mettant en valeur, selon les phases, son côté énervé ou apaisé.

Mais paradoxalement, tout en utilisant les instruments, les gimmicks, et des bases musicales classiques, MIND WHISPERS a su créer son univers, sans éprouver le besoin de repousser les limites ni créer de nouvelles passerelles stylistiques. Juste en jouant avec les structures et les influences, et en le dotant d’une dose d’ingénuité.
Mélodieux sans être trop mélodique, MIND WHISPERS utilise l’intensité du Death Metal comme un outil, pour illustrer les phases hargneuses, tout en jouant sur les contrastes et les variations. Son goût pour la facette mélodique du Death scandinave et du Thrash ressort superbement par moment, notamment au travers de plages plus apaisées où guitare et clavier forment un ensemble homogène.

Le corollaire difficilement évitable est l’absence d’accroche, la pénurie de spontanéité ; mais c’est le fan de Grind qui parle, habitué que je suis à l’impulsivité. Je ne doute pas que les metalleux adeptes de Metal inventif ou atmosphérique n’auront pas cette impression. Même si, il faut être réaliste, "Cosmic Obedience" pèche par une absence de titres ou passages mémorables.
MIND WHISPERS a préféré miser sur la mise en place d’une ambiance, plutôt que sur l’instantanéité de sa musique. Les leads et riffs ne sont pas de ceux que l’on fredonne sous la douche, ni même de ceux qui permettent d’appréhender rapidement un album. Ils appartiennent à la frange des progressistes, pour qui le riff est au service d’une musicalité globale, d’un ensemble de passages insécables.
Et force est de constater que, pour peu que l’on réussisse à s’imprégner de l’univers du groupe, "Cosmic Obedience" est un voyage intéressant, aux frontières de la colère, de l’apaisement et de la mélancolie.

Très varié, mais malgré tout entier, "Cosmic Obedience" est loin de la répétition ou de l’ennui, sa diversité musicale (et stylistique) lui permettant de maintenir l’auditeur en alerte tout au long de l’écoute. Certains titres sont un peu plus pêchus, d’autres prennent le temps de dévoiler leur contenu, avec toujours en filigrane l’envie d’associer musicalité et explosions colériques.
Le clavier est intelligemment utilisé, jouant son rôle de médiateur mélodieux entre les guitares et le chant. Quant aux hurlements, ils sont majoritairement écorchés, légèrement rocailleux, et plongent fréquemment jusque dans des growls. J’aime moins les cris parfois aigus, que je ne trouve pas personnellement adaptés à la volupté musicale du groupe…

Les rythmes évoluent en douceur, se concentrant essentiellement dans un spectre varié de Mid-tempos, plus ou moins vifs ou lents, selon le besoin. Il en va de même pour les mélodies, qui se meuvent en de violents arpèges acérés, ou s’effritent dans de douces ou lancinantes mélodies, puisant parfois dans le calme de l’acoustique.
Un éventail varié de mélodies, qui reflète bien l’univers du groupe.

Il y a une certaine inégalité entre les titres, certains accentuant la recherche musicale ou le cheminement progressif, d’autres se concentrant plutôt sur l’aspect énergique. Ce qui provoque une absence réelle d’homogénéité, heureusement peu gênante.
Ce n’est cependant pas de cette façon qu’il faut aborder "Cosmic Obedience", mais plutôt l’appréhender dans son intégralité. A la façon d’une histoire (livre ou film) envoûtante et attirante, qui s’érigerait en contre-pied des films américains aussi raffinés qu’un fast-food, "Cosmic Obedience" se positionne à l’opposé des albums simples et facilement assimilables.

L’équilibre de l’enveloppe sonore est à noter. Bien qu’un peu trop sec, ou pas assez chaleureux, le son est équilibré, et permet parfaitement de distinguer tous les instruments, dont la richesse de la basse, et la dualité des deux guitares. Un atout indéniable, permettant de faire honneur à la richesse musicale.
Les influences musicales sont extrêmement vastes et complémentaires, à tel point qu’il semble naïf de vouloir les recenser ; je peux malgré tout évoquer des filiations plus ou moins lointaines avec DEATH (mais quel groupe un peu aventureux ne l’est pas, aujourd’hui... ?), KALISIA (inspiration musicale, mais également un Mastering signé Brett), ou encore les premiers OPETH. Et encore bien d'autres...

En dépit d’une accessibilité peu évidente, et d’un manque flagrant d’accroche, "Cosmic Obedience" illustre l’envie et la maîtrise d’un groupe qui a su bâtir un album sinueux, enivrant et complexe. Il manque peut-être une dose d’impulsivité, ou de spontanéité au groupe, pour rendre cet album plus percutant. Et le dernier morceau, du même nom que l’album, est là pour laisser imaginer ce qu’aurait pu être cet album avec plus de mordant ou de rythme.
"Cosmic Obedience" n’en demeure pas moins un voyage atypique et attractif dans l’univers de MIND WHISPERS, que je recommande vivement aux amateurs de Metal atmosphérique.


Rédigé par : ..::Ju::.. | 15/20 | Nb de lectures : 12106




Auteur
Commentaire
Kicks
Membre enregistré
Posté le: 28/10/2013 à 11h57 - (109699)
Impeccable Ju, superbe chronique qui donne envie! Pour peu que les gens s'essoufflent de cette récurrence actuelle de compositions monolithiques et prévisibles, un petit groupe français pourrait se faire une modeste place.



Misantroll
Membre enregistré
Posté le: 28/10/2013 à 12h34 - (109701)
Et en live c'est intéressant aussi



PLop
IP:88.189.162.165
Invité
Posté le: 28/10/2013 à 13h39 - (109702)
J'ai vraiment accroché sur cet album!
Chouette chronique

whitetrashmothafucka
IP:109.22.246.138
Invité
Posté le: 28/10/2013 à 16h21 - (109704)
decouvert en live !tres bon grp de scene j'espere qu'ils iront loin!!

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 28/10/2013 à 16h22 - (109705)
La chro donne très envie en tout cas. J'écoute ça ce soir ;-)

Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 28/10/2013 à 22h39 - (109707)
Vraiment original et très intéressant. Profond et en même temps officiant dans des sonorités connues, ce qui en fait toute sa richesse.
Ta chro décrit à merveille l'album, c'était pas évident...

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 29/10/2013 à 21h32 - (109724)
Merci pour vos retours, c'est super sympa

Merci pour le groupe, je pense vraiment qu'il mérite vraiment qu'on le découvre !




Yann
IP:84.100.182.73
Invité
Posté le: 31/10/2013 à 20h07 - (109755)
Bravo pour cette album les poulets ! Celui de la maturité à ne point en douter ! Trés bonne chronique également . SUPPORT !!!


Yann
IP:84.100.182.73
Invité
Posté le: 31/10/2013 à 20h09 - (109756)
pour CET album ! :(

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker