MIHAI EDRISCH - L Un Sans L'Autre (Alchimia) - 19/07/2004 @ 15h31
Il se produit parfois des événements qui obligent à se confronter à ses propres limites. Pas le genre de conneries comme le saut à l’élastique. Non… La confrontation — directe — avec la réalité. Celle qu’on ne maîtrise pas. Celle qui s’impose à soi, comme elle veut, quand elle veut et où elle veut. Celle qui inflige la mise en émoi d’une partie de ses sens qui était jusque là étrangère.
La perte d’un être cher redéfinit les valeurs et les perceptions de la vie chez ceux qui restent. Impuissants à changer le cour des choses, ils traversent l’épreuve comme un boxeur bloqué dans les cordes. Roué de coups, exténué, il n’attend plus qu’une chose : que le coach jette l’éponge. Que tout cela finisse… Après ? Après, la douleur et le désespoir prennent une dimension insoupçonnée. Pour surmonter le deuil, certains se servent de cette fêlure, et nourrissent ainsi leur créativité. Ils ressassent ce face à face avec la mort pour mieux se sentir vivants. Donner et recevoir. Encore.

« Tu dis que la vie est belle, tu dis que nul n’apporte autant de richesses, tu dis qu’elle vaut d’être vécue. (...) Des désillusions, des passions dégouttantes, des gelures infinies jalonnent ton chemin, et pourtant tu veux la rendre plus suave, plus étonnante, que tout fonctionne, qu’une ligne se dresse. Tu fais croire, tu mens et tu te mens, tu la pervertis en mentant. »
(Et pourtant)

Mihai Edrisch est jeune, plein de rage et d’émoi. Un talentueux prisonnier d’une sensibilité d’écorché. Ses neuf premiers pas discographiques, impeccablement mis en valeur par un Santi Garcia inspiré, sont riches et variés. Le songwriting est déjà très mature, à défaut d’être totalement original, et l’interprétation, parfois contestable sur des intros ou des interludes, reste bien en place, bien sentie. Les idées de transition entre passages emo et chaos foisonnent, comme un montage mêlant calme et tempête, tantôt en fusion, tantôt en rupture.
Le point fort de Mihai Edrisch, c’est son choix — casse gueule — de la langue française pour exprimer sa frustration. Un choix risqué devenu une plus-value grâce au talent d’écriture de Johan. Ses textes, exprimés comme une longue complainte d’une voix éraillée, sont emplis de désillusions et d’incompréhension, teintés de cynisme ou de mélancolie… Une mise à nue des sentiments qui devrait séduire la gent féminine.
Pourtant, Mihai Edrisch a aussi le défaut de ces qualités. La jeunesse de son talent se rassure encore trop à suivre les traces de ses mentors, références du genre pour beaucoup (et je résiste à l’Envy de vous les citer tous !)… Trop fragile, il a encore besoin de sécurité. Mais quoi de plus normal ? C’est comme ça que ça marche. C’est en écoutant la musique qu’on a envie de pratiquer. Laissons donc ce genre de critique facile aux éternels blasés, ce n’est pas ce qu’il faut retenir de cette première œuvre.
Soutenez ce jeune groupe lyonnais et procurez vous son album, afin qu’il poursuive encore ce magnifique hommage à la mémoire de Mihai. Qu’il mûrisse et exprime pleinement le potentiel aperçu sur “L’un sans l’autre”.

http://www.mihaiedrisch.fr.st/ - 470 visite(s)

Et Pourtant - 197 téléchargements


Rédigé par : Napalmus | 14/20 | Nb de lectures : 7442




Auteur
Commentaire
2nd Decapitation
Membre enregistré
Posté le: 22/02/2010 à 18h23 - (81064)
Un album tout simplement fantastique(bien qu'inspirer par Envy)qui nous transporte dans un voyage émotionnel fascinant, tant celui ci est désespérant et mélancolique!

L'album d'après est quand à lui le plus grand album de screamo jamais sortie.





Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker