MESHUGGAH - Koloss (Nuclear Blast/PIAS) - 21/03/2012 @ 09h01
Groupe culte devant l’éternel, MESHUGGAH a pourtant pris l’habitude de se faire discret. Le groupe suédois prend son temps entre deux sorties, quitte à rendre ses fans particulièrement impatients. Le laps de temps séparant la sortie de Catch 33 et celle de obZen (3 ans) n’est pas pour autant choquant, de même que les 4 ans séparant obZen et Koloss, quand bien même le groupe avait annoncé début 2011 la sortie prochaine d’un nouvel album qui ne déboulera finalement dans les bacs qu’en mars 2012. Le temps d’attente reste donc raisonnable, sauf bien évidemment chez les fans indécrottables qui auront trépigné d’impatience, tout juste calmés par le CD/DVD Live Alive, très bon au demeurant mais sans intérêt autre que « MESHUGGAH en Live sur CD et DVD ».

Seulement entre 2008 et 2012, quelque chose a changé. Une tripotée de groupes dits de « Math-Metal » et sa dérivation vers l’ultra-moderne Djent ont débarqué en revendiquant haut et fort l’influence des Suédois fous. Le style syncopé, polyrythmique et sous-accordé à grand renfort de manches de guitare élargis, a été en un peu plus de 2 ans exploré sous toutes les coutures, quitte à dériver vers d’autres genres comme le Metalcore/Deathcore, au grand dam des aficionados de MESHUGGAH qui hurleront à l’hérésie. Et MESHUGGAH, pendant ce temps, restera dans l’ombre et se montrera patient. Reste à savoir comment la formation d’Umeå allait répondre à tout ça, beaucoup attendant le retour des Maîtres pour donner une leçon à tous ces sales petits jeunes qui grattent leurs 7-cordes devant leur webcam et qui se pignolent en secret sur les sorties de Sumerian et Basick. La sortie de Koloss va donc dévoiler le plan d’attaque de Thordendal, Haake, Kidman et compagnie pour remettre en avant les origines du « Math-Metal » tel qu’il est appelé désormais.

Eh bien c’est assez simple. Devant tous ces groupes qui font péter les leads mirifiques et la technique lumineuse de partout (et les vocaux clairs), MESHUGGAH a bien évidemment choisi la lourdeur, la noirceur, la négation, l’apocalypse et la plongée vers les abysses. Sauf que c’est une fausse bonne idée. MESHUGGAH ne se réinvente pas, ne retente pas des expérimentations comme sur le controversé Catch 33, se contente de remettre au goût du jour l’aspect le plus organique et le plus écrasant de son art. Un album plus « simple » donc ? Certes, mais la simplicité est quand même antinomique avec un groupe comme MESHUGGAH qui se distingue habituellement par sa complexité... Koloss, c’est un croisement entre Nothing et les morceaux « lents » de obZen. Pas d’assauts plus frénétiques à la Chaosphere, pas d’atmosphère lancinante comme sur Catch 33, pas de côté efficace et groovy en diable comme sur Destroy Erase Improve et les morceaux « rapides » de obZen, juste du MESHUGGAH bien sombre et oppressant, pas spécialement alambiqué ou chaotique, juste de la lourdeur et encore de la lourdeur.

Qui dit lourdeur dit que c’est lourd, mais aussi dans les deux sens du terme. Koloss est, à la première approche, franchement relou. Autant le dire tout de suite, Koloss est pour moi le moins bon album de MESHUGGAH. Si les deux singles "Do Not Look Down" et "Break Those Bones Whose Sinews Gave It Motion" ne m’avaient pas franchement botté quant à la direction générale de l’album, la première écoute de l’œuvre complète m’a carrément blasé. « Putain c’est chiant, chiant, chiant, CHIANT », voilà ce que j’en avais tiré et j’envisageais même que l’album ne récolte pas la moyenne. Bon une fois qu’on est rentré dans le trip de Koloss, ça passe tout de suite un peu mieux et on peut apprécier cet opus à sa juste valeur. Mais quand même… MESHUGGAH se contente de peu avec un album pas franchement renversant, des compos convenues et une ambiance qui ne surprendra plus personne. Pour être un minimum rassurant, les deux singles cités plus haut font pour moi partie des morceaux les moins bons de l’album, même si "Break Those Bones Whose Sinews Gave It Motion" s’intègre mieux dans l’album complet avec son tempo hypnotisant à souhait. Du reste, Koloss ne décolle jamais, la faute à l’absence d’un hit, ou tout du moins une quantité significative de morceaux plus percutants qui auraient rendu ce disque un minimum dynamique dans l'ensemble. La grande majorité des morceaux sont linéaires au possible, et n’ont pas le truc en plus qu’avaient des "obZen" et "Pineal Gland Optics" sur obZen, ni l’efficacité chaotique d’un "Rational Gaze" ou d’un "Glints Collide" de Nothing pour rester dans les albums directement comparables à ce Koloss.

Il faut alors creuser un peu pour voir ce qu’il y a à tirer de Koloss. Le mid-tempo "I Am Colossus" démarre bien l’opus et nous plonge tout de suite dans l’ambiance assez abyssale, mais malgré les vocaux toujours prenants de Jens Kidman on se lasse vite de ces grosses rythmiques certes pesantes mais trop répétitives. "The Demon’s Name Is Surveillance" tente de réintroduire les passages ultra-denses de "Bleed", mais en bien moins impressionnant et convaincant. Après le léthargique "Do Not Look Down" (du MESHUGGAH au ralenti, diantre…), "Behind the Sun" s’en tire avec les honneurs avec des assauts d’une lourdeur implacable. MESHUGGAH se réveille un peu avec les plus efficaces "The Hurt That Finds You First" et "Marrow", mais le premier est plombé par quelques défauts de forme (c’est quoi ce son de batterie « poc poc » immonde ??) tandis que le second repique à peine certaines structures rythmiques entrevues sur obZen et… le solo que Thordendal avait exécuté pour "Deconstruction" de DEVIN TOWNSEND. Deux morceaux tout à fait bons en soi, mais le groupe a fait mieux par le passé. Reste donc le très sombre mais trop long "Break Those Bones Whose Sinews Gave It Motion", le plus accrocheur mais classique "Swarm", et les hautement inintéressants "Demiurge" (encore un morceau lent et chiant) et "The Last Vigil" (sorte d’outro mélodique ambiante qui est très loin de la classe d’un "Obsidian" ou d’un "Dancers to A Discordant System").

Allez, soyons positifs, MESHUGGAH reste MESHUGGAH et fait ici du pur MESHUGGAH, les plus gros fans auront au minimum leur dose. Mais il y a eu des précédents et ce 7ème album est loin d’être la meilleure performance des Suédois. L’intention de faire un album entièrement basé sur la lourdeur inhérente à l’art du groupe est louable, mais ne me convainc pas du tout, hormis quelques passages ici et là. C'est certes écrasant comme jamais, mais ça manque cruellement de punch là où il faut. Koloss aurait vraiment eu besoin de présenter un ou deux morceaux de référence qu’on écoutera tous les jours avec plaisir, que l'on mettra en exergue avec les autres tubes passés du groupe. Même certains morceaux lents de obZen sont meilleurs que ce que Koloss nous présente en grande partie, et pourtant je ne porte pas vraiment ces premiers dans mon cœur. Presque du Nothing en plus mou en définitive. Les riffs sont toujours pesants à souhait mais on a connu MESHUGGAH plus inspiré que ça, plus complexe et torturé, j’ai même parfois l’impression que Haake se fait chier derrière son kit ! Koloss se laisse apprécier si on se l’enquille dans sa globalité, et c’est la condition sine qua non pour trouver en cet opus un bon disque. Disque que j'adore détester mais que j'aimerai réussir à aduler, et je ne sais pas vraiment quoi en penser au final, car il y a du bon (un peu), du passable, du réchauffé, et du très moyen pour du MESHUGGAH en 54 minutes. J'ai vraiment du mal à me faire à l'idée que ce disque soit un monolithe comme avait pu l'être Catch 33 (qui reste mon préféré du groupe), car à mon sens il n'y a pas la matière pour tenir en haleine du début à la fin. Quoi qu’il en soit, on a connu le combo suédois plus aventureux dans ses structures et capable de délivrer des œuvres bien plus mémorables que ce disque souvent ennuyeux, trop de lourdeur tuant la lourdeur à mon avis. Et pour le coup de pied aux fesses des djentlemen, ben on repassera… Même si tous ces groupes sont bel et bien éloignés de ce que MESHUGGAH fait désormais. A vous de voir maintenant ce que vous attendiez de MESHUGGAH, car à mon humble avis Koloss c’est tout ou rien. Comme le groupe dans sa globalité qui a toujours divisé les foules.


Rédigé par : ZeSnake | 12/20 | Nb de lectures : 19369




Auteur
Commentaire
pedroabsinthe
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 09h46 - (101146)
Comme tu dis ZeSnake, le groupe a toujours divisé les foules. Je ne suis donc pas du tout d'accord avec ta chronique.

Cet album m'a surpris de nombreuses fois, notamment par le retour du groove oublié sur Obzen, quelques morceaux rapides auxquels nous n'étions plus habitués, un côté parfois rock&roll... Et puis dire que Haake semble se faire chier... Il y a quelques parties de batteries réellement monstrueuses.

Bref, je ne suis pour le moment pas déçu par cet album, qui n'est certes pas leur meilleur mais qui dépasse tout de même son prédécesseur, et qui encule toutes ces merdes "DJent" avec lesquelles je n'aurais même pas osé le comparer...



Thörden
Invité
Posté le: 21/03/2012 à 10h30 - (101147)
J'ai du l'écouter 30 fois déjà.

Même si je rêvait secrètement d'un Catch 33 bis en poussant l'expérimentation encore plus loin, la lourdeur de celui-là fait très mal.

Au moins, au lieu d'écouter le dernier album d'un groupe en chaîne car sois-disant plus abouti, on peut revenir à n'importe quel skeud de leur discographie selon ce qu'on recherche sur le moment.

Celui ci je le mettrais comme je m'écouterai un CD de post-metal, en cherchant du lourd/ambiant.



th
IP:83.195.35.40
Invité
Posté le: 21/03/2012 à 10h37 - (101148)
putain, ENTIEREMENT d'accord la chro, je ne comprends les commentaires dithyrambiques un peu partout sur le net... le passage en puka sur je ne sais plus quel titre et le son de caisse claire immonde qui va avec ont été le ponpon pour moi.

guiyomus
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 10h43 - (101149)
17/20 pour moi, j'étais assez inquiet et finalement le seul morceau qui me gonfle est Break those bones, trop proche de Obzen, le reste est top surtout Behin the sun, The Hurt, Marrow, Swarm, Demiurge et Do not look down!



pj666
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 10h47 - (101150)
Le 1er titre en écoute était cool, le 2eme moins, et j'accroche moins à la prod, mais faut que je jette une oreille à l'album entier !

wasted
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 14h14 - (101153)
Quand j'écoute MESHUGGAH j'ai l'impression d'être un candidat des chiffres et des lettres qui essaye d'arriver à 983 avec 2, 6, 9 et 10.

Madrigal
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 14h20 - (101154)
ah ah excellent wasted, parfois pareil de mon côté...



Thörden
Invité
Posté le: 21/03/2012 à 14h23 - (101155)
La même mais avec 333.

Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 14h37 - (101156)
Pas assez d'écoutes et de recul pour donner un avis définitif, mais je trouve la kro un peu dure tout de même.

Je suis d'accord pour dire que c'est du réchauffé et que ça manque globalement d'inspiration, mais ça reste quand même toujours aussi hypnotique et massif.

Le truc avec Meshuggah c'est qu'on peut aimer pour différentes raisons. Certains, dont ZeSnake, trouvent que Catch33 est leur meilleurs album, perso c'est celui que j'aime le moins. Moi j'aime quand ça me déstresse la nuque, et Koloss y arrive, du moins en partie.

Trez
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 14h48 - (101157)
Chronique on ne peut plus juste mais j'aurai été un peu plus dur pour la note en donnant un petit 9/20.



Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 16h03 - (101158)
lol

SlaytaniC
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 16h18 - (101159)
je me sens perdu entre un avis "putain j'adore" et "putain je me le sens pas trop"...a cause de mon etat de fatigue actuel?...peut etre que sur ma stereo ce sera tout l'un ou tout l'autre...wait'n'see...
pour l'instant 14/20.



hainemijuré
Invité
Posté le: 21/03/2012 à 17h10 - (101161)
Déçu

QMB
IP:78.238.200.86
Invité
Posté le: 21/03/2012 à 17h45 - (101162)
L'erreur par excellence : chroniquer un album de MESHUGGAH après 2 jours d'écoute...

Ce genre de disque ne nécessite pas spécialement un nombre d'écoutes pour être cerné, mais d'être appréhendé sur la durée, dans diverses humeurs et diverses situations.

Selon moi, c'est comme le dernier Napalm, faut 2 semaines pour réaliser à quel disque on a à faire.

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 18h24 - (101163)
oui, en effet
sauf que je l'ai depuis bien plus de deux jours... :p

Raoul Volfoni
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 19h08 - (101164)
Je tenterai mais je n'ai jamais accroché

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 19h12 - (101165)
Pas encore assez écouté pour me faire un avis définitif, mais je suis un peu partagé entre un sentiment de déception face au manque d'innovation réelle et ma jubilation lors de l'écoute de certains morceaux que je trouve terriblement efficaces. Je comprends qu'en tant que fan de cath33, ZeSnake soit déçu.

Effectivement, c'est peut-être un peu rapide de chroniquer cet album 2 jours après sa sortie.

Par contre, je préfère la prod de Koloss à celle de Obzen, que je trouvais trop clinique, trop froid. Le son de caisse clair m'a pas choqué (c'est quoi la "poka" th?).

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 19h36 - (101167)
ce n'est pas uniquement une question d'être fan de Catch 33. j'aime Chaosphere et obZen aussi, j'ai juste dit que Catch 33 était mon préféré, mais il est particulier par rapport au reste de la disco aussi...
le problème que j'ai avec ce disque c'est que je le trouve tout simplement inférieur à ce qui a été fait sur Nothing et obZen, j'ai bien réécouté les deux et il n'y a pas photo. intrinsèquement, Koloss n'est pas un mauvais album, je comprends parfaitement qu'on puisse le trouver efficace car le groupe se la joue "classique" avec un album musclé, mais pour moi il ne tient tout simplement pas la comparaison avec les albums précédents. c'est du Meshuggah en moins bien que d'habitude quoi...

et arrêtez avec cette histoire de 2 jours, vous dites juste ça parce qu'il a leaké. s'il n'avait pas fuité vous auriez dit quoi? qu'en tant que chroniquer je l'ai eu à l'avance et ça n'aurait choqué personne. en réalité je l'ai depuis une petite semaine... mais je l'ai suffisamment décortiqué pour m'être forgé un avis. et pourtant ça a été dur... si j'avais du le chroniquer au bout de 2 jours, il n'aurait pas eu la moyenne :p j'ai tiré mes propres conclusions, à vous de voir ce que vous en pensez maintenant...
(et de manière tout à fait personnelle, je trouve que de laisser trop longtemps un album se diluer dans le temps altère le jugement, et peut créer de la lassitude. je préfère rester sur un sentiment immédiat, plus brut, tout en écoutant assez le disque pour pouvoir saisir les détails. en général quant au bout de quelques écoutes successives mon avis ne bouge pas d'un poil, je n'insiste plus... et c'est ce qui a fini par se passer avec ce disque)

QMB
IP:78.238.200.86
Invité
Posté le: 21/03/2012 à 19h39 - (101168)
Zesnake> Ok, je retire ce que j'ai dit alors. Et pour l'avoir écouté une fois, je rejoins l'idée d'un manque de nouveautés par rapport à ce que Meshuggah a l'habitude de nous pondre.

J'ai l'impression qu'après tant d'années passés à l'avant-garde du metal, ils ont simplement voulu se détendre un peu du slip et se faire plaisir... Pourquoi pas après tout ?

Pour l'instant, pas moins de 13/20.

BlackMass
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 20h55 - (101171)
6x10=60
60x9=540
540x2=983

fingerzinzenoze

jfkool
Membre enregistré
Posté le: 21/03/2012 à 22h34 - (101173)
Bon moi j'accroche direct. Et avec Meshuggah si j'accroche pas tout de suite, j'accrocherai pas après (Obzen).
J'apprécie beaucoup ce côté jusqueboutiste du skeud. Du grooooove, de la loooouuuurdeur, des riffs tortueux, des éructations glaireuses... Va être difficile de conduire la bagnole tout droit avec ce son dans les esgourdes !!!

hainemijuré
Invité
Posté le: 21/03/2012 à 23h19 - (101174)
Totalement d'accord avec ZeSnake.



skyou
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 02h41 - (101176)
D'accord avec toi Pedroabsinthe, je ne pense pas que Meshuggah voulait répondre à tous ces groupes de djent, qui ne leur arrivent même pas à la cheville, mais qu'ils font ce qu'ils ont toujours fait: du Meshuggah!! Bien sur, comme dans tout groupe, il y a une évolution. Et pour Koloss, bei c'est prends toi dans la tronche un bulldozer!



skyou
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 02h43 - (101177)
La Prod est montrueuse!

Schnee
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 11h12 - (101182)
Reflebe : du puka c'est une sorte de blast lent, comme tu peux souvent en entendre sur les vieux disques de thrash/death (un groupe comme Repugnant en use et abuse par exemple).

poulet
IP:80.15.104.229
Invité
Posté le: 22/03/2012 à 13h18 - (101186)
Y a quand de gros soucis de notation sur ce webzine...rien que pour le niveau technique et l'expérimentation même si on préfère les trucs classiques en metal déjà jvois pas comment on peut coller 12 à un mesh

Dungorpat
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 14h39 - (101187)
Peut-être justement parce qu'il n'y a pas ou peu d'expérimentation par rapport à ce qu'on peut attendre du groupe et ce à quoi il nous a habitués, et qu'un album n'est pas un cours/démonstration de technique.

ZeSnake a certainement également noté ce disque en fonction des autres du groupe.

Une note n'est qu'une note, établie sur tellement de critères qu'elle n'a pas tellement de valeur prise seule, c'est juste une sorte d'aperçu du jugement d'une personne, qualifiée, sur le disque.
La kro en apprend bien plus sur ce qu'on peut trouver sur l'album, surtout dans un cas comme celui là.

catch 33
IP:109.9.44.154
Invité
Posté le: 22/03/2012 à 15h10 - (101189)
Bon j' ai pas écouté vu qu'il est pas encore sorti mais rien qu'avec les 3 chansons en écoute je sais que ce sera une déception.

Meshuggah a trouvé son style avec Nothing, Catch 33 le sublimait, et depuis ils tournent autour. Comme sur Obzen il y aura certainement de bonne chansons mais venant d'un groupe qui à révolutionné le métal, j'en attendais plus, j'avais envie d'être surpris.

Ce sera pas pour cette fois, en même temps pas facile de se réinventer à chaque album...

ZeSnake
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 15h22 - (101190)
@ skyou : je ne cherche pas vraiment à trouver une réponse au Meshuggah aux groupes de Djent, je mets juste les 2 face à face parce que c'est un peu "dans l'air du temps". et il faut avouer qu'après la sortie d'ObZen, le style "Math" s'est progressivement popularisé.
essayer de comparer Meshuggah (surtout cet album) aux groupes de Djent est devenu hors de propos, ces groupes ont vraiment suivi leur propre voie et Meshuggah n'est pour eux qu'une influence parmi d'autres... Meshuggah, de son côté, a conservé son style.

quant à la note oui c'est relatif.

@ catch 33 : je trouve que les morceaux en écoute, très linéaires, ne sont pas forcément représentatifs de l'ensemble du disque (sauf pour l'ambiance et la lourdeur). il y a quelques morceaux un peu plus excitants comme "Behind the Sun", "The Hurt...", "Swarm"... qui sont de bons morceaux, mais bon dans l'ensemble c'est bof... le choix des "singles" n'a pas été forcément judicieux à mon avis.

Schnee
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 15h47 - (101192)
Je crois que plus je l'écoute, plus il me déçoit, donc je vais arrêter les frais. A retenir : Behind the Sun, Demiurge, Do Not Look Down et... bah c'est à peu près tout !

comedian
Invité
Posté le: 22/03/2012 à 16h38 - (101193)
Pas enthousiasmé pour le moment, mais trop peu d'écoutes à mon actif pour me faire une idée définitive. Vu que ça sonne 100% Meshuggah, sans aucune surprise, il faudra sans doute un peu de temps pour déceler un éventuel approfondissement de leur musique à travers cet album ou s'il n'est qu'un simple copier/collé de ce que le groupe a déjà proposé dans le passé.

Thörden
Invité
Posté le: 22/03/2012 à 17h02 - (101194)
Ceux qui attendaient une grosse surprise, vous n'avez qu'a attendre le prochain album solo de Thordendal.

Et si vous ne connaissez pas le premier album qui a deja 15 ans... bah vous comprendrez ce que signifie être en avance sur son temps.

bruit
Membre enregistré
Posté le: 22/03/2012 à 23h37 - (101198)
Déçu comme beaucoup d'autres.
Ce qui me choque à l'écoute, c'est l'impression de tomber sur des lieux communs, des plans déjà entendus de la part du groupe.
Un comble pour Meshuggah qui jusqu'à catch 33 avançait à pas de géant.
Obzen était déjà pour moi une semi déception dans le sens où je le voyais un peu comme un disque "best of" avec une production désormais en pilotage automatique.
Je vais retourner à Nothing 1ère version et ça ira mieux.



undertow
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2012 à 10h17 - (101214)
Super album de Meshuggah! Du brut de décoffrage, une prod monstrueuse! Moins bien noté que le soufly-cavalera-max-conspiracy-machin-truc LOUL

xYohmx
IP:80.14.25.232
Invité
Posté le: 23/03/2012 à 12h08 - (101236)
Moi aussi je suis super déçu.

Je ne suis fan que de deux albums et je m'attendais à ce qu'il ressorte EXACTEMENT le même truc que les deux albums que j'aime.

En guise d'espérimentation, ils auraient dû refaire la même chose qu'ils ont fait sur Catch 33 où là qu'est-ce qu'ils ont expérimentés.

Au lieu de ça.

Ben y zont fait un album pas vraiment pareil que les autres (vu que, je me répète, si ils avaient sorti le même album que tout les fans réclament en pleurnichant comme des gamine ben j'aurais pas été déçu vu que j'aurais pas eu à essayer de comprendre l'album et me serait vautrer dans le confort de mes petites habitudes auditives.) donc disais je, pas pareil que les autres dans le sens où pas pareil que Catch 33, mais pareil que les autres dans le sens où ils ont fait la même chose qu'ils font depuis qu'ils font des enfin bon on s'en fout normalement un lecteur de Vs ne lit pas les paragraphes de plus de 5 lignes.

Donc moi je trouve que c'est de la merde cet album, parce que ça ressemble trop à du Meshuggah.

Si ils avaient essayé de sonner comme "mets un nom de groupe torturé incompris et qui a une longévité de - de 5 ans ici" là je dis pas.

Mais se pointer comme ça, nous sortir un truc qui sonne comme du... pfff. comme du Meshuggah... Non mais pour qui nous prennent ils quoi?

Attends on écoute du métal quoi. On est pas sur Skyrock ici quoi attends quoi.

xyohmx
IP:80.14.25.232
Invité
Posté le: 23/03/2012 à 12h09 - (101237)
Sinon je pense que vous devriez aussi interdire les commentaires des kroniks aux visiteurs.

Font carrément chier...

gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2012 à 16h56 - (101257)
peut-être bien leur plus psychotrope



bruit
Membre enregistré
Posté le: 23/03/2012 à 17h34 - (101259)
Putain, le Yohm il est tjs en pleine crise.

el rojo
IP:2.11.152.110
Invité
Posté le: 24/03/2012 à 21h59 - (101277)
poulet > La technique ne fait pas tout. Un morceau extrêmement abouti techniquement peut aussi être complètement imbitable sur le plan purement musical - cf. justement le dernier Meshuggah ou, dans un registre différent, le dernier Spawn of Possession. Ça n'engage que moi, hein...

evil
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2012 à 10h54 - (101278)
@xyohmx->Cela sert à rien de te déprimer pour si peu...


Canard WC
IP:92.155.71.39
Invité
Posté le: 25/03/2012 à 11h05 - (101279)
Ah Meshuggah divise toujours autant, j'ai l'impression de lire les mêmes commentaires à chaque sortie. C'est ça qui est bon avec ce groupe et je crois que le jour où tout le monde sera d'accord sur un album de Meshuggah, j'arrêterai de les écouter.

cava76
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2012 à 18h06 - (101283)
ZZZZZZZzzzZZZZZZZ



big brother
Membre enregistré
Posté le: 25/03/2012 à 21h04 - (101286)
J'aime beaucoup l'album, dès la première écoute j'ai accroché (alors que les morceaux écouté ça et là me laissaient crainde le pire ... mais l'album est à écouter dans son intégralité pour bien l'appréhender).
Je rêvais d'un retour à la période Chaosphere, mais le groupe continue de surprendre et d'évoluer. La prod' est MONSTRUEUSE. Je pense que Thordendal nous sort ses meilleurs solis depuis très longtemps, et même si Haake est moins impressionant que sur certains autres albums du groupe il montre ici énormément de feeling. Bref, c'est la très grande classe !



LPA134
IP:85.68.236.127
Invité
Posté le: 27/03/2012 à 01h17 - (101309)
Salut tout le monde et désolé d'être un simple visiteur ! ;)

Grosse déception pour moi, leur musique est simplifiée et plus répétitive que jamais, j'ai l'impression de m'abrutir en l'écoutant, c'est dire ...

Enfin je vais continuer à me le passer histoire d'être sûr de ne rien manquer !

l'ogre doux
IP:92.90.19.30
Invité
Posté le: 27/03/2012 à 19h24 - (101322)
Pour resumer un peu le dernier meshu c'est 50/50, a en juger les points de vues divergents qui se superposent ici ! Et bien moi je suis plutot conquis et j'aime cette lourdeur a la fois bestiale et lineaire facon autoroute de l'enfer!!! Ceux l'ayant ecoute une quinzaine de fois et n'ayant toujours pas adheres, laissez tomber; les autres, donnez lui sa chance car vous etes peut-etre passes a cote d'un excellent disque!

le_aleck
IP:195.5.213.166
Invité
Posté le: 31/03/2012 à 23h22 - (101386)
L'album est exactement ce qu'il est sensé être.

Un putain de truc colossal. Un truc lourd, immense, qui bouge au ralenti, désarticulé, et qui écrase et arrache tout sur son passage. Un truc dont la multiplication du nombre d'écoutes ne résout pas le problème de savoir par quel bout l'appréhender.

C'est trop immense, c'est trop dense et c'est trop riche. Exactement à l'image de l'artwork (qui à l'époque de la mortification du support matériel de la zic devrait systématiquement mériter quelques lignes dans les chroniques...).

Et si l'effet escompté est de prime abord d'hypnotiser, de provoquer le fait de se sentir abattu par la démesure et la lourdeur de la chose alors c'est parfaitement réussi. On retrouve le côté difficile d'accés habituel avec un "en plus" d'hermétisme (à mon avis volontaire et assumé) qui fait que c'est chiantissime et fatiguant dans le mauvais sens du terme au départ.

Et puis (encore une fois comme pour l'artwork), un truc parmi tant d'autres capte l'attention, pour ma part dans un moment ou je l'écoutais sans l'écouter. Et on peut se focaliser dessus et écouter tout l'album sous cet angle, ou alors ce détail amène à un autre et ainsi de suite...

Ce qui fait de cet album une monstruosité indigeste dont chaque nouvelle écoute permet de trouver de nouvelles choses, tant au niveau des sons que des petites subtilités rythmiques.

Si on ajoute au fait qu'ils sont les seuls à pouvoir produire un truc comme ça, peut-être moins novateurs mais toujours à contre-courant et extrême, on peut donc dire que je surkiff totalement.

Le seul truc qui me chagrine, c'est bien qu'appréciant la prod, et même avec la voie toujours aussi arrachée, ça manque de la corrosité d'un Chaosphère (de loin mon favori...) que je ne désespére pas de retrouver sur un de leurs albums un jour...

Y'avait pas encore eu un véritable avis enflammé et argumenté... Tout ça reste malgré tout ultra subjectif hein...

RadisCulte
Membre enregistré
Posté le: 04/04/2012 à 11h24 - (101413)
Déjà prendre le parti de dire que ce disque doit être une réaction aux différentes sorties djent, c'est se tirer une balle dans le pied dès le départ. J'ai l'impression que ce chroniqueur écoute de la musique comme s'il posait une équation. Très stérile comme chronique.

PS : Pas de groove dans ce disque? WTF?

Amduscias
Membre enregistré
Posté le: 09/04/2012 à 12h53 - (101496)
J'ai pas encore écouté le CD mais l'écoute de Break Those Bones... se révèle assez convaincante. C'est lourd, mais pas autant que ça a pu l'être par le passé (indigestion de 8 cordes et de tempi lents sur certains albums).

Il faut que j'écoute le reste, mais si c'est du même tonneau je resterai sur ma position, à savoir que pour l'instant aucune réalisation discographique du groupe n'égale Destroy Erase Improve et None, les deux plus belles claques de 94 et 95, à l'aise !

SlaytaniC
Membre enregistré
Posté le: 12/04/2012 à 14h25 - (101543)
ben moi j'adore. je dois vraiment pas être comme tout le monde...




SlaytaniC
Membre enregistré
Posté le: 12/04/2012 à 14h25 - (101544)
ben moi j'adore. je dois vraiment pas être comme tout le monde...




Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 12/04/2012 à 23h44 - (101551)
T"inquiète t'es pas seul a penser ça.
Il est excellent cet album.



petit pied
IP:92.90.23.23
Invité
Posté le: 13/04/2012 à 14h06 - (101566)
Et moi d'en rajouter une couche : putain oui, cet album est vraiment bandant !!!

SlaytaniC
Membre enregistré
Posté le: 14/04/2012 à 12h18 - (101583)
ouhaaaiiis!!! j'me sens effectivement moins seul!



QMB
IP:78.238.200.86
Invité
Posté le: 15/04/2012 à 10h01 - (101586)
L'album le plus boogie de Mesh' !

Ca fait un bien fou de voir qu'ils ont un peu effacé leur démarche intello frigorifique "faut à tout prix inventer le futur du metal", détendu la ficelle de leur slip, et joué qu'en ne recyclant ce qu'ils savent déjà faire.

L'emploi des guitares 6 cordes au lieu de 8 habituellement n'est sûrement pas étranger à cela.

Ginzu
Membre enregistré
Posté le: 23/04/2012 à 08h33 - (101681)
Superbe et massif, groovy, froid mais plus organique, crispant.

Zebrowsky
Membre enregistré
Posté le: 26/04/2012 à 18h55 - (101760)
Meshuggah + moi = zzz

Mechoui Gars
IP:92.90.23.41
Invité
Posté le: 28/04/2012 à 20h05 - (101807)
Mouais, ils ont un peu oublies leur paire de roubignolles au placard ce coup ci. Efficace mais zero inspiration ! "Chaosphere" rules !!!!

cherokkee
Membre enregistré
Posté le: 11/05/2012 à 20h19 - (102007)
Ce disque est inégal et certains morceaux sont chiants : "demiurge", "the hurt...". Mais honnêtement "I am Kolossus" est juste dingue. Peut-être le meilleur morceau jamais écrit par ce groupe à mes yeux. "Demon's name" est super puissant et rentre-dedans. "Do not look down" est juste trop groovy, le riff en mesure composée (3,75 temps peut-être ?) pénible au début puis totalement irresistible. "Break those bones" est excellent aussi

Le son très futuriste des guitares est juste jouissif, et pourtant je ne suis pas du genre à branler sur les prod.

On peut critiquer ce disque mais sincèrement, je ne connais pas d'autres groupes capables d'une telle vision artistique, d'une telle hauteur de vue. Meshuggah travaille l'absence de mélodie, l'absence de confort rythmique, le néant, le chaos, mais ce n'est pas gratuit, il y a une réelle atmosphère qui se créer, une sorte de future apocalyptique, mécanique, complètement hors du contrôle de la pensée humaine.
Bref, j'adore.
Par contre, ce qui m'exaspère, c'est cette absence totale de spontanéité. C'est le prix à payer pour des morceaux aussi finement construits mais c'est vrai que parfois on se demande s'ils ne se font pas chier, en effet !



Phlogiston
IP:89.91.168.153
Invité
Posté le: 12/05/2012 à 20h21 - (102012)
Je trouve que I am Kolossus est assez passable, original mais pas transcendant. Mon coup de coeur c'est Behind the Sun.

Je trouve aussi au contraire de cherokkee, que la principale évolution du groupe depuis Obzen est justement une certaine spontanéité dans leur jeu (mais pas trop dans les compo), et un recours à la double pédale totalement décomplexé. Le début de The Hurt that finds you first c'est un touka très thrashy, super efficace !

Reflebe
Membre enregistré
Posté le: 18/05/2012 à 11h15 - (102070)
Après pas mal d'écoute, je reste partagé : je le trouve globalement inégal. Des morceaux énormes côtoient d'autres moins marquant, voir assez banal (pour du Meshuggah). Allez, je lui mets 14.

Mon coup de cœur à moi, c'est "Marrow". Le riff principal est ultime et il groove à bloc!

Schnee : merci de m'aider à parfaire mes connaissances musicales.

Foulbz
Membre enregistré
Posté le: 21/05/2012 à 19h56 - (102118)
Un peu déçu après plusieurs écoutes



cherokkee
Membre enregistré
Posté le: 23/05/2012 à 12h59 - (102157)
J'ai l'impression que Meshuggah passe peu à peu du statut de valeur sûre assez confidentielle à celui de véritable pillier de la scène metal actuelle. Y a qu'à voir l'accueil de ce disque en termes de ventes.
Mais pour autant, les réaction sont encore très hétérogènes au sein de la communauté. Bizarre, mais c'est peut-être le sort des groupes dont on attend beaucoup à chaque sortie.



mc-dulla
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2012 à 10h09 - (102482)
Je trouve qu'ils ont fait un album "simple", accrocheur, et avec moins de riffs et moins de prétentions qu'obzen. C'est plus un album de metal purée dure, qu'un album de metal progressivojazzeux, mais tout en restant du messhugg'.



gulogulo
Membre enregistré
Posté le: 11/06/2012 à 22h05 - (102491)
purée dure, c'est tout à fait ça



pilsner
IP:78.112.138.140
Invité
Posté le: 21/07/2012 à 21h38 - (103081)
12/20 ?? putain! quand je vois les 12 que récoltent certains groupes... minimum 15 on parle de meshuggah là quand même
en même temps si c'est catch 33 ton album préféré^^
bref retour du groove et enfin la lourdeur utilisé à bon escient.
Merci à meshuggah d'aller à contre courant

SlaytaniC
IP:83.195.12.65
Invité
Posté le: 30/01/2013 à 08h05 - (105757)
ben finalement avec le recul, il est trés bien ce disque pour moi. un 16/20!

SlaytaniC
IP:83.195.137.33
Invité
Posté le: 20/06/2016 à 14h29 - (120446)
Et bien 4 ans plus tard, ce disque est vraiment monstrueux! Je ne m'en lasse pas et mon fils non plus. Et que dire du live qui a suivi le disque studio? Les morceaux de Koloss passent très bien en Live. Juste une total reusite. 12/20 C'est vraiment pas juste.



SlaytaniC
IP:83.195.137.33
Invité
Posté le: 21/06/2016 à 08h44 - (120452)
Et bien 4 ans plus tard, ce disque est vraiment monstrueux! Je ne m'en lasse pas et mon fils non plus. Et que dire du live qui a suivi le disque studio? Les morceaux de Koloss passent très bien en Live. Juste une total reusite. 12/20 C'est vraiment pas juste.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker