MEMORY GARDEN - Doomain (Metal Blade/Season of Mist) - 04/06/2013 @ 07h58
Voilà un groupe qui entame sa troisième décennie d'existence, sort son cinquième album et qui pourtant n'était encore jamais arrivé jusqu'à mes oreilles. Le line-up n'est pourtant pas composé d'illustres inconnus puisque certains des membres de MEMORY GARDEN font ou ont fait partie de MEMENTO MORI, NIGHTINGALE, WOLF, SATARIEL, ABSTRAKT ALGEBRA ou encore STEEL ATTACK, bref du beau linge. Alors, pourquoi ne me suis-je jamais intéressé à ce groupe classé sous les étiquettes heavy metal, doom metal voire doom metal traditionnel ? Après écoute de ce "Doomain" je comprends mieux l'absence de dialogue entre la musique de ce combo et moi de puis toujours: c'est un groupe de heavy avec à peine quelques louchées de doom ici où là mais vraiment à dose homéopathique, pas de quoi me prendre dans leurs filets mais bon si j'avais lu la kro de l'album précédent par BigHenry, je l'aurais su, ça m'apprendra. A ma décharge, rajoutons également que le groupe n'avait pas fait parler de lui depuis "Carnage Carnival" son précédent album, sorti en 2008, ce qui fait déjà un sacré bail.

Le groupe a pourtant mis tous les atouts de son côté avec notamment une bonne production, claire, puissante et équilibrée que l'on doit à Dan Swanö himself qui s'est chargé du mixage et de la masterisation de cet album en plus d'avoir collé quelques growls sur le titre "Barren lands". pas de quoi déplacer les foules, cet ajout reste anecdotique et n'apporte pas grand chose à cet album. Pas plus que le chant féminin sur "Daughter of the Sea" (des simples "Ohohohoh....") ou sur "Violate & Create". Les compos sont variées avec pas mal de moments efficaces, de refrains catchys qui bous reviennent en tête dès la deuxième écoute.

Bon alors quoi ? Qu'est ce qui ne va pas sur cette galette... C'est difficile à déterminer... Par rapport à ce que j'ai pu écouter de leurs albums précédents, je dirai que c'est un peu plat, sans réelle surprise, juste efficace mais sans moment de bravoure épique comme j'ai pu en déceler ici ou là dans leur discographie. L'atmosphère de cet album, également, m'a pas mal déçue. Je ne sais pas si je m'attendais à quelque chose de plus sombre, de plus lourd, de plus... doom et pas à ce heavy gentillet. Et puis, personnellement, j'ai un petit problème avec le chanteur. Sa voix n'est pas désagréable mais je trouve qu'il lui manque un petit quelque chose pour sortir du lot et je ne sais pas si j'ai les oreilles encrassées mais il me donne régulièrement l'impression d'avoir un cheveu sur la langue, ce qui est plutôt gênant, convenons-en.

On notera que la version limitée de l'album arrive avec un CD bonus contenant pas moins de 9 titres supplémentaires dont des reprises de QUEENSRYCHE, MERCYFUL FATE et BLACK SABBATH et six autres titres enregistrés en 1998, des versions démos de l'album "Verdict to Posterity". Paradoxalement, c'est peut-être ce second CD qui est le plus intéressant, puisque ces enregistrements sont plus bruts et moins gentillets que l'album. Pas de quoi cependant susciter chez moi un quelconque regain d'enthousiasme vis ç vis de ce groupe qui ne manquera pas de vite retomber dans l'oubli duquel il n'a que très brièvement émergé.

http://www.memorygarden.se/ - 127 visite(s)

The Evangelist - 91 téléchargements


Rédigé par : Sheb | 12/20 | Nb de lectures : 11312




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker