MEMORIES OF A DEAD MAN - Ashes Of Joy (Send The Wood/Season Of Mist) - 29/08/2014 @ 08h16
Je ne vous cache pas que j'attendais tout particulièrement ce nouvel album des Parisiens de MEMORIES OF A DEAD MAN avec une certaine fébrilité. Et pour cause, l'énorme « V.I.T.R.I.O.L. » sorti deux ans plus tôt qui m'avait permis de découvrir la formation et m'avait également mis une grosse claque. Leur post-hardcore metallisé était, à l'époque, d'une grande classe, puissante et terriblement prenante. J'espérais ardemment retrouver cette même teneur, cette même puissance, mais « Ashes Of Joy » m'a apporté autre chose.

Ce nouvel opus m'a apporté un MOADM plus cru, plus sombre, voir plus sinistre encore qu'auparavant. Plus cru par le son d'abord. Celui-ci, qui était beaucoup plus harmonieux sur le précédent album, se voit complètement dénudé de tout artifice pour ne laisser qu'un son gras, rauque et dru. On se retrouve plongé dans une atmosphère relativement sinistre dès le début du disque, et ne vous y trompez pas, ce sera comme ça tout du long. Les MOADM ont décidé de revenir pour creuser des trous plutôt que de vendre des glaces et c'est très bien comme ça.

« Ashes Of Joy » poursuit donc la même route que « V.I.T.R.I.O.L. » mais sans passer par quatre chemins. Sur plus d'une heure, les parisiens ont décidé de nous foutre la tête dans un caveau à gros coups de pelle et de riffs post-hardcore pour un rendu bien plus subtil qu'il n'y parait. Ce troisième album forme, une nouvelle fois, une entité à part entière faisant évoluer ses 12 titres d'une façon plus sinistre dans le fond, voir plus brutale. Outre le fait que l'accent ait été mis sur une prod' résolument plus crade, la mise en avant de cette basse si rugueuse confère l'aspect plus « rustique », si je puis dire, à l'entité « Ashes Of Joy ». Mais ce n'est pas tout. Hormis cet élément bien présent, il est à noter que le reste est, bien entendu, du même acabit. On est donc confronté au même rendu de texture sur les guitares, le chant et la batterie. Cette dernière, plus organique, apporte une dimension tout en profondeur au son du groupe complémenté par un chant et des grattes nourries aux graviers.

Mis à part ce changement de cap sonore MOADM reste sur son terrain de jeux, en le rendant plus noir néanmoins. On navigue dans les eaux troubles d'un post-hardcore metallisé empreint de tristesse et d'amertume, compilé sur 12 morceaux flirtant bien souvent avec les six minutes. L'ambiance globale est goupillée par des titres lents, mélodiques, s'essayant de sortir la tête hors de l'eau par moments pour y apercevoir la lumière, mais replongeant directement dans les ténèbres. Le groupe nous pose un pavé, à la limite d'ambiance doom/death par instants, monolithique, percutant, dérangeant, mais toujours prenant. Il faut du temps pour en apprécier tout son contenu, le digérer et le comprendre. Il faut un peu de temps pour s'habituer à son aspect plus « simple » et cru, mais une fois la croûte grattée, « Ashes Of Joy » s'illustre comme une nouvelle facette pour MOADM.

Les parisiens marquent le coup avec ce nouvel album. Son aspect résolument brut et sa complexité à l'apprivoiser complétement en font un disque très intéressant. Plus sombre, plus mélancolique et plus direct, il n'en reste pas moins plus fascinant.




Rédigé par : Velvet Kevorkian | 16,5/20 | Nb de lectures : 11193




Auteur
Commentaire
hammerbattalion
Membre enregistré
Posté le: 13/09/2014 à 11h40 - (113587)
Gagné sur vs, merki, bonne découverte pour moi qui ne suis pas très friand de ce genre. On a affaire à de vrais morceaux, tout en ambiance, l'ennui ne pointe jamais et le son est bon. J'irai les voir live s'ils passent dans le coin.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker