MELTED SPACE - Between (Totentanz/Season of Mist) - 27/08/2013 @ 08h24
Mister Le Pape est de retour, un an après le magnifique «From The Past». Et voici «Between», retraçant l’histoire de Romulus et Remus au travers des sept titres composant cet EP sans oublier une «petite» piqure de rappel avec trois morceaux bonus qui nous ramène «vers le passé» de l’album précédent «From The Past».

Chapitre I - L’artwork :

Toujours aussi magnifique, signé Strychneen Studio où Hicham Haddaji s’est, une fois de plus, «amusé» et nous fait part de son talent certain. Un visuel très poussé d’ailleurs :

- les deux «E» de «Between» dont l’un est inversé en adéquation à l’image des visages de Romulus et Remus sur la pochette
- tout ces visuels en rappel au dieu à deux visages et à l’histoire de Romulus et Remus, comme l’évoque la statue brisée passant du ventre, au coeur jusqu’au visage sur l’artwork «back» de cet EP, ou encore en couverture du livret
- d’ailleurs ce visage brisé au centre en couverture de livret et représentant le dieux à deux visages semble avoir la forme d’un coeur qui pourrait s’encastrer dans le trou que possède la représentation de Romulus et Remus sur la pochette.

Tout cela n’est peut-être que mon imagination débordante, mais avec Mr Le Pape et Mr Haddaji, je ne crois plus trop au hasard.


Chapitre II - L’équipe :

Pierre, comme à sa grande habitude, a su bien s’entourer sur cet EP.

- Dans le rôle de She-Wolf : lieu Liv Kristine qui, après une carrière solo et avoir officiée au sein de THEATRE OF TRAGEDY chante aujourd’hui dans LEAVES’S EYE et a participé à nombreux projet de divers groupes parmi lesquels ATROCITY, CRADLE OF FILTH, DELAIN....
- Le dieu Janus sera interprété par Ashmedi de MELECHESH
- Romulus sera interprété par Seth de BLACK MESSIAH et Remus par Emmanuel «El Worm» Levy de WORMFOOD

Sans oublier Adrien Grousset de HACRIDE aux guitares, Brice Guillon à la basse et Michael Saccoman à la batterie.


Chapitre III - 771 avant J.C. :

L’introduction de cet opus ce fait sur «Return To The Land Of the Forgotten», M. Le Pape nous montre une fois de plus sa maîtrise de l’orchestral dans des ambiances sonores vraiment profondes. Toujours férus de mythologie et il le fait si bien, le voile de cette tragédie se mettra en place avec «Dying Legend» sous la voix magnifique de Liv kristine.
Ce morceau nous plonge corps et âme dans les questionnements de la Louve, ambiance posée sur de très belles rythmiques avec des passages un peu plus incisifs en opposition avec la voie angélique de Lyv Kristine, de la double pédale présente mais discrète va venir appuyer le chant et les cordes en fond. Plus de quatre minutes de morceau qui nous mène à la genèse de l’histoire Romulus et Remus et ce avec brio!
Le premier intermède «They Were Brother» est très court, mais permettra d’amener la rythmique de «Si Vis Pacem» sans donner un «choc» musical dans l’écoute.

Chapitre IV - Si Vis Pacem...Para Bellum :

Ce chapitre avec ces deux morceaux que sont «Si Vis Pacem...» et «...Para Bellum» (Si tu veux la paix, prépare la guerre), deux morceaux, deux personnages, deux visions tout en opposition avec lesquelles M. Le Pape s’est amusé instrumentalement. Les partie de Remus, étant interprétées par Emmunel «El Worm» Levy, sont douces dans la voix et l’instrumentation en arrière et totalement en contradiction avec celles de Black Messiah interprétant Romulus qui se voudront plus tranchante et violent, sans perdre la ligne directrice de morceaux.
Car ne l’oublions pas, les deux frères sont ici en pleine dispute, pour savoir qui des deux nommera la ville qu’ils veulent fonder et donc diriger. Deux augures différents, deux personnages différents, deux interprétations traduites musicalement avec une maîtrise plus que certaine, M. Le Pape s’est surpassé.
«...Para Bellum» va nous immerger dans la tourmente des deux frères dont l’un tombera sous la main de l’autre. Toujours en opposition entre la douceur et la violence représentant les deux frères, ce morceaux sera à mes yeux le plus réussi de «Between». C’est profond, puissant, on est transporté d’une émotion à une autre, sous des guitares qui saccadent et des nappes orchestrales nous amenant à l’inévitable, la chute d’un des deux frères.


Chapitre V - Janus :

La transition se fera sur «The Man With Two Faces», titre totalement instrumental, avec des sonorités quelques peu épiques, voir guerrière, l’instrumentation est appuyée par de l’orgue, des percussions lourdes battant comme sur un champ de bataille, dans une atmosphère dérangeant et grandissante au fil du morceau.
Le dernier morceau «Welcome To This World» nous amène l’homme au deux visages, ou plutôt le dieux à deux visages qu’est Janus ici interprété par Ashmedi et je trouve que ce rôle lui va à merveille ! Ce sera le morceau le plus agressif de cet opus, une fois de plus M. Le Pape se jouera des oppositions entre personnages avec ici l’intervention de She-Wolf face à un Janus surpuissant qui mène les riffs à gros coups de riffs plus violent et de double pédale plus invasive. Sans oublier de bien mettre en avant le côté dramatique dans ce titre, les instrumentations nous prennent au bide, c’est haletant et composé avec un talent indéniable.

Chapitre VI - LE Melted Space :

Ici, M.Le Pape ne résistera pas à une piqûre de rappel sur ce qu’est le Melted Space en nous amenant dans une sorte de flashback avec trois morceaux bonus de l’opus précédent «From The Past». «When I Was A God» (du book I) en acoustique rend assez bien par rapport à «Dante’s Memory» (final de «From The past») qui me marquera moins bien. Le talent des interprètes et la composition en acoustique ne sont pas ici à remettre en cause, c’est juste qu’à mes yeux sur «Dante’s Memory», le côté acoustique ne colle pas.
Le dernier morceau bonus nous offre un «opera mix» de «War For The World» (Book III), le morceau en lui-même est très beau, mais face à la version originale plus brutale, cette version adoucie l’est un peu trop à mon goût et étant habitué à l’ancienne version je n’arrive pas du tout à m’accrocher à cet «opera mix».


Chapitre VII - Denouement :

A la conclusion de ces sept chapitres, je ne pourrais pas dire que M. Le Pape ne s’est pas surpassé avec les sept morceaux de ce «Between», trop court à mes yeux certes, mais il ne peut pas tout le temps nous fournir un double cd à la «From The Past». L’évolution se fait sentir et en dehors de la petite déception des morceaux bonus, je reste totalement conquis par ce «Between» et n’ai qu’une hâte, c’est d’entendre ce que donnera le prochain opus et me demande bien, où cette fois-ci le Melted Space nous amènera...

Encore bravo à Pierre et à toute son équipe.


Rédigé par : Phenix | 16/20 | Nb de lectures : 12347




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker