MAZE OF TERROR - Ready to Kill (Empire) - 04/02/2016 @ 08h04
Je dois bien avouer que la scène metal péruvienne ne m'est pas très familière à l'exception de quelques noms de l'extrême (Anal Vomit, Goat Semen, Morbid Slaughter) et du heavy (Blizzard Hunter, Cobra, Mandragora). Autant dire qu'au moment de découvrir les thrashers de Maze of Terror, je n'avais absolument aucun a priori sur cette jeune formation.

Je passe sur le visuel et le titre clichés (ok un petit a priori sur la forme) pour rentrer de suite dans le vif du sujet. "Ready to Kill" est un premier album dévoilant un thrash frontal, sans demi-mesure qui malheureusement vient quelque peu à s'essouffler sur la durée. 55 minutes réparties sur 10 morceaux et un groupe ne ralentissant que très rarement la cadence, ça vous pose la bête. A la croisée de Kreator, Dark Angel et le Sadus des débuts le tout à la sauce sud américaine, "Ready to Kill" s'appuie sur une interprétation brut de décoffrage (excepté le mid-tempo slayerien 'Bringer of Torture'), à l'image de vocaux écorchés et bestiaux ne connaissant jamais le répit, et d'un batteur particulièrement survolté pour martyriser inlassablement sa caisse claire et user de la double pédale.

Il est indéniable que l'ensemble est très homogène, ainsi des morceaux comme 'Lycanthropes', 'Executio Bestialis' et 'Protectors' aux refrains plus marqués, sont assez similaires. Des riffs incisifs sacrément efficaces sur des rythmiques non moins percutantes, la recette est ultra classique mais chez Maze of Terror elle est poussée au maximum. Et si la production a une aura 80's, elle ne donne pas un cachet complètement old school au disque.

Avec des titres durant minimum 4'30, à l'exception d'un, il faut également se faire à une certaine redondance d'une compo à l'autre ('Violent Mind of Hate' ou 'World's Dead Side' ressemblant nettement aux pistes d'avant en plus de se terminer péniblement) ; se démarquent alors parfois une accélération plus mémorable (le break instrumental de 'Lycanthropes') ou un riffing intéressant ('There Will be Blood', 'Protectors').
Assurément, les péruviens sont plein de bonne volonté et assènent un thrash violent et cru sans concession, qui au passage n'oublie pas les claquements délectables de la basse ('Executio Bestialis', l'intro façon Annihilator de 'Bringer of Torture') toutefois il ne faut pas vraiment s'attendre à des variations dans les intentions d'où une certaine lassitude après 40 bonnes minutes d'agressivité sonore. La fin du disque voit Maze of Terror prendre deux extrêmes niveau durée, en servant un court et intense 'Blooded Past Burning Future' (2'30) puis un morceau évoquant la vie de Gilles de Montmorency-Laval, soit 'Gilles de Rais', qui là s'étire sur 10 minutes d'un thrash non moins sanglant, le groupe restant fidèle à sa recette (y ajoutant du blast et des riffs toujours plus vicieux).

Pour un premier effort, je dirais que Maze of Terror est un peu gourmand comme il montre déjà de bonnes aptitudes pour nous latter la tronche. En 'aérant' par exemple légèrement son style, le groupe peut réellement devenir un de ceux à suivre de près sur le continent sud-américain. Des débuts bien encourageants quoi qu'il en soit.



Facebook Maze of Terror - 59 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 6467




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker