MASTERPLAN - Time To Be King (AFM/Underclass) - 25/06/2010 @ 09h01
"Putain, Uli t'as checké tes mails??
- Nan Roland, pourquoi? Tu vas enfin rallonger ton pénis?
- T'es con lol! Nan, sérieux j'ai un mail de Michael, là. On est viré d'Helloween!
- Ptdrrrr, merde! T'ain ça craint ça... Qu'est-ce qu'on va faire du coup?
- Bah je te propose de faire un autre groupe! Parce que j'aime bien faire des groupes et je t'aime bien toi!
- Excellente idée, t'es pas mal non plus! Par contre, il faudrait un super chanteur, parce que bon, la voix de canard d'Andi ça va deux minutes quoi...
- J'en connais un! Il a chanté dans Ark, tu verras, il est génial!

Ceci est une transcription approximative de la conversation qui amena la création de Masterplan. Un groupe duquel je suis complètement passé à côté lors de la sortie du premier album, je l'avoue! C'est des choses qui arrivent, j'étais sûrement en train de bosser comme un fou pour pouvoir me payer 4 minutes avec Zaya (ouais, c'est pas donné). Du coup, c'est par hasard que je tombais sur un morceau en cherchant des chansons avec Michael Kiske. Car sur le premier album de Masterplan, il y a donc un morceau chanté par l'ancien chanteur d'Helloween (tout ça fleure bon le parfum de revanche d'anciens helloweeniens!). Enchanté par la qualité de ce morceau, j'écoutai donc l'album en entier. Et là, il faut le dire, je me pris une tartine. Ca faisait en effet longtemps qu'un album de heavy ne m'avait pas autant plu. J'en désespérais presque d'ailleurs. Et là, paf, arrive cet album à la production incroyable, au chanteur excellentissime (Jorn Lande pour ceux qui ne savent pas) et aux compos inspirées, tantôt speed, tantôt lourdes, teintées d'une couleur progressive légère et non indigeste. Bref, un coup de maître et une reconversion inespérée pour les anciennes citrouilles de Uli Kusch et Roland Grapow.
Malgré tout ça, je fus assez déçu par le deuxième album. Tout ce qui faisait la force du premier avait disparu à mes yeux... La production était moins bonne, les chansons beaucoup moins inspirées... Du coup, je ne fus pas surpris d'apprendre le départ de Jorn Lande et un peu plus tard d'Uli Kusch. A partir de ce moment-là, j'avoue de même pas avoir jeté une oreille sur le troisième disque. Eh ouais, c'est comme ça, je suis un bâtard.
Mais bon, comme tout groupe qui se respecte, y'a un moment où faut revenir aux sources. Extrait d'une conversation entre Roland et lui-même:

"Putain, ça craint là... On touche le fond, ils doivent se marrer chez Helloween là... Comment faire pour redevenir un bon groupe? Uli veut pas revenir, pas grave, je vais prendre un mercenaire à la batterie, au moins il me cassera pas les couilles. Pis comme on parle de mercenaire, je vais demander à Jorn s'il veut pas revenir, dès qu'il y a des thunes à se faire, il est pas le dernier lui, haha, y'a qu'à voir son hommage à Dio! Mais on s'en tape, il chante trop bien."

Eh oui! Pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple (oui, je retouche un peu les proverbes)? Donc le nouvel album de Masterplan sera chanté par Jorn Lande et tapé par Mike Terrana, batteur dans des formations comme Rage, Metallium, etc. Y'en a 1000.
Bon, vous avez dû le sentir, je n'étais pas forcément très optimiste quant à cette "reformation". Ca sentait l'opportunisme à plein nez, c'est pas comme si les deux arrivants n'étaient pas coutûmiers du fait (et ceci malgré leur grand talent respectif)...
Qu'importe, mon salaire mirobolant autant que ma conscience professionnelle m'amènent donc à écouter cet album de façon soutenue, alors ne boudons pas notre plaisir, et taillons dans le vif!

OH PUTAIN!!!
Ils n'ont pas osé??
C'est impossible!!
Je n'y crois pas. Attendez, je remets le CD au début...
Putain, bah si.
Ce disque de heavy metal n'a pas d'intro!!!
Je vous jure que si!! Un fade-in de clavier et paf, un riff de guitare dans ta gueule! Pas de morceau classique avec une envolée grandiose pour envoyer le premier vrai morceau (exemple: le dernier Rhapsody), rien!
Alléluia! 2 points de plus à la note finale, direct.
Plus sérieusement, le premier est plutôt rassurant! Masterplan ne s'éloigne pas de son style qui a fait sa renommée sur le premier album. On nage ici en plein heavy metal travaillé, mais toujours couillu grâce à la fois aux parties de guitare de Grapow et au chant éraillé et mélodique de Lande. Les structures sont assez complexes, sans jamais non plus verser dans le prog' ennuyeux ou longuet. L'équilibre est encore une fois bien trouvé, on sent que le groupe a retrouvé un peu ses esprits! On retrouve également les mid-tempos tubesques à la "Enlighten Me" sur "Blow Your Winds" et les chansons prog' donc comme "Lonely Winds Of War". Les fans ne seront pas décontenancés!
Alors, c'est le retour en grâce? Le digne successeur de l'éponyme premier album?
Oui. Mais non.
Oui, parce que c'est effectivement le meilleur album après celui-ci. C'est le retour de Jorn, tout ça, le style est le même. Les chansons sont bonnes, pas de souci. Le contrat est entièrement rempli à ce niveau.
Non, parce que c'est le même en moins bon quand même. Moins bonne production (en même temps, ça doit être dur de faire mieux que celle du premier), chansons un poil moins bonnes en partie à cause de parties vocales un peu en pilote automatique. Ca suit trop souvent les parties instrumentales, ça manque de mélodies qui font vraiment mouche. De là à dire que Jorn Lande s'est pas foulé, il n'y qu'un pas que je ne franchirai pas, mais on peut quand même se demander. Heureusement que l'exécution est toujours aussi bonne! Moins bon aussi est le sieur Terrana. Oh il doit sûrement être meilleur batteur qu'Uli Kusch au sens technique du terme, mais son jeu est moins senti, moins varié, plus robotique. On sent que le gars a fait là où on lui a dit de faire, alors que Kusch apportait un réel plus avec ses parties. Rien de bien grave notez bien, c'est sûrement le batteur en moi qui s'exprime, mais il fallait le dire parfois le mieux est l'ennemi du bien (putain, je pensais jamais caser ce proverbe un jour)!
Reste un Roland Grapow au mieux de sa forme avec des parties de guitare toujours inspirées, toujours variées et toujours intéressantes. Mention spécial sur ce riff ravageur de simplicité sur "The Sun Is In Your Hands", impossible de pas bouger la tête dessus! Allez, on lui reprochera juste des similitudes comme le riff de "Blue Europa" qui ressemble quand même pas mal à celui de "Crawling From Hell". Mais au final, c'est lui qui tient la barraque, aidé par des claviers également au top. Grapow s'affirme donc comme le leader d'un groupe qui à la base était censé être démocratique. A priori, Roland a retenu la leçon du départ de Kusch (parti à cause de problèmes de prise de décision dûs à cette fameuse démocratie musicale) et a décidé de baser cet album sur son instrument. On lui en voudra pas!

Au final donc, on obtient quand même enfin le digne successeur de "Masterplan", même si on aurait aimé que les deux nouveaux (re)venus s'impliquent un peu plus dans la composition. L'album se tient du début à la fin, on dénote pas de morceau faible, ce qui est assez rare de nos jours et bien appréciable. A noter que sur le digipack figure une reprise de Queen, "Kisses From You", qui montre que le sieur Lande est décidemment un bien grand chanteur! Pardon? Ah on me dit qu'en fait ce n'est pas une reprise de Queen, mais un morceau original! Un bel hommage alors car on a vraiment l'impression que Queen aurait pu écrire ce morceau! Intro de piano, choeurs à plusieurs voix et thème léger... Limite on entend Freddy Mercury le chanter! En tout cas, ça finit l'album (enfin le digipack) sur une note joyeuse et sucrée sympathique.
Si comme moi le premier album de Masterplan vous a marqué, je vous conseille donc grandement d'écouter celui-ci! Et sinon, sachez que vous avez quand même affaire à de sérieux clients dans le monde du heavy!

http://www.master-plan.net - 193 visite(s)

Myspace - 169 téléchargements


Rédigé par : Stickskiller | 15/20 | Nb de lectures : 12827




Auteur
Commentaire
gardian666
Membre enregistré
Posté le: 25/06/2010 à 15h30 - (84937)
Je n'ai pas encore pu l'écouter en entier, mais de ce que j'ai écouté, je trouve ça vraiment très bon !
Jorn Lande est un chanteur fantastique et j'adore les morceaux "Blue Europa" et "Lonely Winds of War".



stanwd
Membre enregistré
Posté le: 28/06/2010 à 17h03 - (85003)
Terrible ta chronique... humour bienvenu et descro bien en adéquation avec mon ressenti. Rien à rajouter si ce n'est que j'aimerais bien lire plus souvent des chro' de cette qualité (mode suce-boules off).



gridlocke
IP:83.206.236.149
Invité
Posté le: 29/06/2010 à 15h30 - (85025)
même pas envie d'écouter tant l'autre jorn me débecte ... c'est qui qu'est mort cette semaine, pour que je fasse un autre album ?

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker