MASTERPLAN - MK II (AFM/Underclass) - 13/02/2007 @ 08h40
Oulalala , rien ne va plus chez Masterplan !
Ce troisième album marque un tournant dans la carrière de ce groupe, qui perd deux de ces éléments et pas des moindres ! Déjà Masterplan perd sa voix, c’est à dire Jorn Lande. Connaissant le bonhomme, cela n’a rien d’étonnant. Je prends le pari que d’ici peu, il va réussir à s’auto virer de son propre groupe, Jorn.
Bon, j’arrête d’être mauvaise langue et reconnais que c’est un grand chanteur au caractère trempé certes, mais à la voix charismatique. Apparemment il semblerait que le traditionnel « divergences musicales » soit encore la raison de ce split. On peut dire que celui ci est survenu au plus mauvais moment puisque le groupe entamait alors ses sessions d’enregistrement.
Et comme un malheur n’arrive jamais seul, voilà que leur batteur Uli Kusch, ex-Helloween et membre fondateur de Masterplan avec Roland Grapow, décide également de lâcher l’affaire. Ceci fut vraiment une (mauvaise) surprise pour le groupe; cette décision précipitée ayant sans doute été accélérée par le départ de Jorn Lande.
Bref, après avoir pris connaissance à l’époque de ces nouvelles, je ne donnais pas cher de la peau de Masterplan. Mais c’etait sans compter sur la volonté de Roland Grapow qui, en recrutant deux célèbres Mike de la scène métal, a fait renaître l’espoir chez les fans. C’est tout d’abord Mike Dimeo,( chanteur de Riot, qui pour l’occasion a quitté la formation), qui rejoint le groupe , avant que le très célèbre Mike Terrana décide lui aussi de quitter Rage, pour finir de compléter la formation Masterplan.
Ces changements de line up expliquent sûrement le titre de l’album MK II qui signifie deuxième version en anglais. Avec de telles recrues, on pouvait s’attendre à ce que Masterplan nous livre un nouvel album de heavy métal de grand cru. Mais contrairement à son prédécesseur ou, dés la première écoute l’auditeur était emballé, ce MK II nous laisse plutôt un sentiment mitigé.
Certes, certains riffs bien accrocheurs font mouche, et quelques refrains résolument entêtant sont également de la partie (« Keeps me burning », « i’m gonna win », « lost and gone ») mais il n’en va pas ainsi tout le long de cette galette !
De nombreux titres sombrent dans la facilité tandis que d’autres semblent tout simplement dispensable.
Un exemple frappant est celui du titre « Warrior’s cry » dont les consonances heavy metal allemand me font inévitablement penser à un mauvais titre de Running wild !(j’exagère à peine !)
D’autres titres sont clairement peu inspirés (« enemy », « watching the world ») et on frôle même la catastrophe avec « trust in you » tout bonnement soporifique ,ou énervante selon l’humeur du moment.
Même si les prestations des nouveaux venus est plus qu’honorable, les compositions, qui se sont globalement durci par rapport à son prédécesseur, ne sont clairement pas à la hauteur de nos attentes ! Certes, la barre avait été placée très haut avec leur second album « Aeronautics », mais sur ce dernier opus, on jongle entre les mauvais titres pour n’écouter que les 4 / 5 titres qui sortent du lot ! Ceci ressemble plus à un premier album d’un nouveau groupe qu’à un troisième album. Et c’est sans doute ainsi qu’il faut le prendre, d’ou le nom de l’album. Ce MK II présentant la deuxième version d’un Masterplan qui se cherche pour l’instant. Dommage car une fois de plus, la production jouit d’un son particulièrement bon, Roland Grapow n’étant pas étranger à ce résultat..
Espérons toutefois qu’ils sauront adapter leur set list pour leur tournée française en première partie de Saxon et ne nous livreront que les meilleures compos de ce MK II globalement décevant.

http://www.master-plan.net - 236 visite(s)


Rédigé par : Metal Militia | 12/20 | Nb de lectures : 13487




Auteur
Commentaire
tout a fait
IP:130.79.46.
Invité
Posté le: 13/02/2007 à 14h58 - (38401)
contrairement à ce que tu sous entend, le départ de Jorn n'est pas du à son caractère. Le précédent masterplan avait un ptit côté Hard/blues, le style de jorn par excellence, et les divergencves musicale sont probablement la raison de son départ, vu que cet album est 100% heavy. Apparremment, Jorn voulais vraiment qq chose de plus Hard/blues...

HBreeD
Invité
Posté le: 13/02/2007 à 19h15 - (38411)
Je ne connais pas ce nouvel album, mais en écoutant les deux précédents, souvent je me dis que si ce n'était pas Jorn, ces albums ne seraient pas aussi agréables à entendre, car musicalement, ça n'est pas toujours non plus au top de l'originalité et du style.

metal militia
Membre enregistré
Posté le: 14/02/2007 à 02h00 - (38421)
Jorn ne fait pas que des bons albums non plus , récemment sorti The duke était très moyen par exemple. Le chant de Dimeo m'a convaincu , seules certaines cmpos éteint un peu faiblarde et si on les compare aux excellentes compos de aeronautics, ça explique la note.

Olaf
Membre enregistré
Posté le: 16/02/2007 à 21h54 - (38549)
oué, j'adore les 2 premiers, meme si je trouve que le chanteur en fait des louches, mais la, je trouve que cet albums de "Heavy FM a l'Allemande" est formaté, et tres peu inspiré.
Tres decu, ils ont cedés aux facilitées, ca me fait de la peine !



???
IP:89.83.6.180
Invité
Posté le: 17/02/2007 à 16h32 - (38576)
Heavy Metal Fm a l'Allemande ???

c'est du Heavy Metal à la limite parfois du Power Metal, le plus dur album réalisé par le groupe et justement bcp moins Hard rock que le dernier, je trouve la chronique bien dur, pour moi un bon 16, dans le style dur de faire mieux actuellement et le nouveau chanteur assure.

AegoroN
Membre enregistré
Posté le: 08/03/2007 à 23h01 - (39173)
Grand fan du groupe depuis la découverte du fantastique "Aeronautics", je craignais également le pire après les départs successifs de Lande (surtout lui, bordel !) et de Kusch, d'autant que si je connais le boulot de Terrana avec RAGE et que je ne m'inquiétais donc pas de sa capacité à prendre la relève au poste de batteur, je n'avais aucune idée des capacités vocales du sieur DiMeo. Et puis après cette chronique désenchantée, on peut dire que je faisais dans mon froc, craignant que MASTERPLAN ne soit effectivement devenu l'ombre de lui-même.

Pffiuuu... Rasséréné je suis.
Tout d'abord, Grapow n'aurait pas pu recruter meilleur remplaçant pour Lande. Je suis tout bonnement bluffé par la performance de DiMeo : il n'atteint certes pas les mêmes notes que Lande, c'est sûr, son chant est moins riche et moins technique, mais il est aussi plus direct et burné, et si parfaitement adapté aux compos de ce MK II que la transition avec la précédente mouture du groupe est quasiment transparente.
Associé au songwriting toujours aussi lumineux de Grapow, qui accouche une fois encore de quelques pépites Heavy/Hard, qui parfois lorgnent dangeureusement du côté Pop FM le plus écoeurant ("Lost And gone", "I'm Gonna Win"), mais toujours avec cette dignité et cette classe qui les transforment en classiques à chanter sous la douche, DiMeo sort grandi de l'expérience au point d'eclipser le vulgaire statut de remplaçant qui lui collait jusqu'ici au train : il est désormais le chanteur de MASTERPLAN, point.
Et puis pour la partie couillue, on a enfin l'hymne Metal "Masterplan", et ce merveilleux "Warrior's Cry" en ouverture, qui cavale dans tous les sens et vous illumine une journée de merde. Du mauvais RUNNING WILD ? Putain ! Je ne connais pas RUNNING WILD musicalement, mais je cours en acheter !
Alors "MK II" n'est pas parfait, loin s'en faut : la deuxième moitié de l'album est nettement moins efficace que la première, les compos y sont tout simplement moins inspirées, font un peu remplissage (à l'exception de "Masterplan", je le répète). Mais "MK II" a ceci d'admirable qu'avec sa prod en acier trempé ne laisse à aucun moment transparaître les problèmes qui ont émaillé sa douloureuse naissance : ça reste pro, ça reste Heavy Metal, ça reste mélodique, ça reste MASTERPLAN.
Moins marquant que les deux précédents joyaux sur le strict plan musical, mais un album charnière, véritable symbôle de la détermination de son auteur, une pugnacité exemplaire que j'applaudis des deux mains.



hell
IP:92.155.128.182
Invité
Posté le: 11/02/2012 à 14h20 - (100385)
@AegoroN->C'est clair que ça sent la maîtrise, l'album coule de source, ça passe pas du coté énorme, mais ça reste du bon dans le genre, avec un coté zen assez rare dans l'ensemble, comme toi, plus un 16/20 qu'un 12/20 qui va bien quand on n'aime pas le style ou quand on s'arrête aux départs....


Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker