MASTER - The Witchhunt (F.D.A.) - 31/10/2013 @ 23h05
Paul Speckmann est un filou et c’est sûrement pour cela qu’on adore le détester ou qu’on déteste l’adorer, au choix. En bon doyen d’une scène death-metal qu’il a largement contribué à créer (il vient de fêter ses cinquante ans), il n’a de cesse de jouer sur son statut de vénérable, encore plus depuis deux ou trois ans où il multiplie les rééditions à gogo de tous ses projets/groupes, quitte à inonder le marché. Je le sais d’autant plus pertinemment que j’ai participé à l’une de ces exhumations… Sauf qu’à force de noyer tout son petit monde sous cette avalanche de sorties – car en plus de ces rééditions, MASTER carbure depuis quelques temps à un nouvel album tous les douze/dix-huit mois ! – c’est la saturation qu’il finit un peu par susciter, surtout qu’on ne peut pas dire que sur le plan artistique le pépère ait fait beaucoup d’étincelles depuis les immanquables deux premiers MASTER. D’ailleurs, même si on est content de le voir enfin accompagné de musiciens restant à leurs postes plus de deux semaines (le gratteux et le batteur de la dernière formation en date s’accroche comme des bigorneaux à leur rocher depuis désormais dix ans), disons pour rester poli que ses deux derniers albums en date (‘The Human Machine’ et ‘The New Elite’) sentaient limite un peu la faisandé. Et pourtant…

Certes, ‘The Witchhunt’ ne risque pas de détrôner ni ‘Master’ (1990) ni leur meilleur, selon moi, gnon-dans-la-gueule ‘On The Seventh Day…’ (1991). Mais comme revigoré par sa signature chez mes potos de FDA REKOTZ et la foi sans faille de ses nouveaux collègues en bureau dans un death sans fioriture, MASTER met ici un peu en sourdine ses influences punk qui prenaient de plus en plus de place depuis trois ou quatre albums. Alors je ne sais pas si l’intro de « Plans Of Hate », qui démarre exactement comme « Heathen » l’un des classiques de ‘On The Seventh Day…’, est un clin d’œil ou pas mais nom de Diou, cela fait plaisir d’entendre enfin le groupe retrouver un tel mordant. Il y a même du blast, youhou !

Bon, les aboiements de Speckmann sont toujours à prendre et à laisser et le gratteux au nom parfait pour jouer au Scrabble (Alex Nejezchleba) croit encore que les solos intégralement basés sur un vibrato en folie à la Kerry King en défrisera certains. Quant au propos, disons, ‘social’ des textes n’a pas lui changé et le ZZ TOP du death-metal en a toujours autant gros sur la patate par rapport à son pays d’origine (les Etats-Unis) et en appelle encore une fois à la guerre civile.

Mais nanti pour une fois d’un son digne de ce nom et d’un retour bien marqué aux riffs en cascades, ‘The Witchhunt’ ressemble presque à une sorte de retour au bercail car articulé autour d’un feeling plus metal que punk (comprendre : plus carré et nerveux). Il est surtout, de loin, le disque le plus inspiré qu’ils aient sorti depuis dix ans, ce qui n’était certes pas très dur. Pour dire, même lorsqu’ils tapent dans le thrash bien énervé (cf « God Of Thunder » non, aucun rapport avec le titre du même nom de KISS), c’est la fiesta.

Après, tout ce raffut des plus recommandables n’est pas forcément celui qui les ramènera au sommet de la chaîne alimentaire car trop typé et ‘série B’ par nature. Et ce n’est pas en acceptant une pochette au ton beaucoup trop identique à celle réalisée par son auteur pour les teutons de LIFELESS en début d’année qu’ils réussiront à s’extirper de la masse. Mais disons que si vous gardez, comme moi, une espèce d’affection un peu perverse pour cet ours mal léché de chanteur/bassiste et que vous n’êtes pas contre un petit plaisir régressif, disons que ‘The Witchhunt’ est le premier album de MASTER recommandable depuis, boudiou, au moins le siècle dernier (période où Speckmann avait déjà une barbe de deux mètres de long).


Rédigé par : Olivier 'Zoltar' Badin | 14/20 | Nb de lectures : 11932




Auteur
Commentaire
Youpimatin
Membre enregistré
Posté le: 01/11/2013 à 11h11 - (109760)
M'en vais donc jeter une oreille dessus si c'est leur meilleur effort depuis bien longtemps. J'avais quand même bien aimé le précédent même si ce n'est pas du niveau de "On the 7th Day"

Faster
IP:212.94.190.34
Invité
Posté le: 04/11/2013 à 10h44 - (109775)
mauvais... on est loin des deux premiers

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 07/11/2013 à 14h17 - (109826)
On est loin des deux premiers (et meilleurs albums du groupe), cependant moi qui n'espèrait plus rien d'eux je suis surpris par la qualité de certaines compos.

On est loin de la période 90's mais après des derniers albums très très médiocres (il faut dire que son line-up tchèque est très très moyen) il relève assez bien le niveau



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker