MASS HYSTERIA - Matière Noire (Verycords) - 22/01/2016 @ 07h12
La Matière Noire de MASS HYSTERIA enfin détectée...?

Une masse sonore attractive mais insaisissable...
Aujourd’hui, peu de metalleux doutent encore de l’existence de cette composante énigmatique, devenue en 20 ans un élément essentiel sur la scène Metal française.
Indécelable par les radios et les médias grand public, parce qu’elle n’émet aucune mièvrerie, la matière noire de MASS HYSTERIA peut toutefois être détectée par les effets gravitationnels et headbanguants qu’elle produit sur la matière encéphalique humaine.

Dans les pits endiablés, par exemple, c'est la présence de cette Matière Noire qui est envisagée pour expliquer la vitesse anormalement élevée des chevelus tournant en Circle Pit, à l'image du joyeux bordel mémorable durant la prestation de MH au Hellfest 2013.
Cette même Matière Noire, de par sa densité, permettrait en effet d'exercer une attraction suffisante pour attirer et maintenir les fans groupés autour du groupe.
Mais après tant d'années, comment expliquer et surtout prouver la persistance et l’homogénéité cette matière ?

Un signal inexpliqué venu de Paris
En mouvement perpétuel, cet assemblage de particules élémentaires a produit au cours des années des signaux aussi diversifiés qu'instables, dont les effets ont été plus ou moins bien perçus par les scientifiques metalleux.

L'hypothèse d'une matière noire centrale, constituée de photons et de neutrinos, a pris corps en 2007, avec "Une Somme de Détails", signe de la renaissance de MASS HYSTERIA ; impression amplifiée en 2012 avec l'excellent "Armée des ombres".
La sortie du nouvel atome bien nommé ‘Matière Noire’ remet de nouveau à l'ordre du jour ces théories particulaires : car seule une particule élémentaire totalement déconnectée du modèle standard de la physique des particules peut en être à l'origine...

Un renouvellement ininterrompu basé sur l’efficacité de la fusion moléculaire
Avec ce 8ème opus, les metalleux sont ainsi confrontés à une Mass sonore évolutive et créative. Toujours, plus que jamais, portée par un sens des vibrations extrêmement communicatives.
Mais avec une énergie cinétique renouvelée, dotée d'un dynamisme particulièrement puissant et presque agressif.

Ce renouvellement particulaire est marquée par une fusion amplifiée et plus prononcée, où l’espace sonore est équitablement empli par la saturation des riffs simples et accrocheurs, et par l’enrobage électronique des machines et des samples.
Ajouté aux rythmiques variées, entraînantes, rapides et taillées pour la scène, et au chant particulièrement haut placé de Mouss, cela provoque un pic d’intensité musical rarement atteint, dégageant une énergie d’environ 3,5 kilo-électronvolts (3,5 keV) qui ne peut être associé à aucun phénomène astrométallique connu…

La matière noire moins froide que prévu ?
Comparé aux particules élémentaires émises par la Mass jusqu’alors, ce nouveau signal ne correspond à aucun élément chimique connu. Si bien qu’aujourd’hui, l’explication la plus convaincante est celle de la détection de particules réelles de Matière Noire. Mais, une ‘Matière Noire’ explosive et foisonnante.
Cette fusion élémentaire a évolué au fil du temps au contact des particules de Metal et de Millénium appauvri, et semble atteindre son paroxysme aujourd’hui.
En témoignent l’efficacité furieuse des 11 composants chimiques, tous différents, aux déroulements et tempos variés, mais tous réunis sous le règne d’un Metal groovy, positif et compact.

Qu’ils soient rapides et entraînants, Mid ou Down tempo, les titres sont portés par les grosses guitares tranchantes aux riffs marquants. L’apport des sonorités électroniques est judicieusement placé afin de rendre ces 11 neutrinos attractifs, redoutables et taillés pour les concerts.
Les neutrinos qui composent cette ‘Matière Noire’ n'ont rien de complexe. Ils s'inspirent de ce que la Mass Hystérique sait faire de mieux ; L'arrivée de Frédéric Duquesne en remplacement de Nicolas Sarrouy ne modifiant pas fondamentalement l'approche artistique, mais la consolide.

L’amertume et la révolte qui animent les 5 membres face à la dérive de notre quotidien sont ici canalisées en énergie positive. Une façon d’avancer en refusant et en espérant, un moyen d’utiliser notre rage pour reprendre notre destin en main plutôt que de se laisser guider par des aveugles.
Si le chant de Mouss semble bien plus haut perché qu’auparavant, au risque de déstabiliser au premier abord, ce n’est que pour mieux manifester cette révolte positive ; un chant tributaire aussi de l’identité de cette Mass, et plus que jamais adapté au style pratiqué, qui permet au groupe de continuer à avancer tout en restant incandescent.

Positif, chaleureux, mais toujours révolté et passionné, la MASS ne cesse de se renouveler avec talent, sans faux-semblants et sans failles.
L'équilibre subatomique proposé par cette ‘Matière Noire’ produit un rayonnement riche en groove ; cet équilibre à la fois électrisant et électronique, porté par la puissance des photons Metal, s'avère de fait bien plus chaud et ambiancé qu'il n'y paraît.

Une réussite implacable à confirmer sur les planches
Puisant dans chacune des molécules produites par le passé, cette Matière Noire supplante la plupart d’entre elles grâce à une intensité brute de décoffrage, et à l’impact décuplé des textes scandés avec passion et conviction.
Simple à constater, mais complexe à décrire, la pertinence, l’intelligence et l’efficacité de cette ‘Matière Noire’ en font une étape essentielle dans l'évolution de notre Mass.
Car la simplicité affichée ici n'a d'égale que sa capacité à séduire l'auditeur. Cette Matière Noire déborde d'un surplus d'énergie particulièrement communicatif.

Ce surplus d’énergie cosmique dynamite l’ogive, bien aidé par coloration électronique chaude et dansante à la fois. De quoi perturber et ravir les scientifiques métalleux qui pensaient avoir totalement cerné cette MASS Hystérique instable.
Forcément furieux et entraînant, ‘Matière Noire’ propose une série d’hymnes imparables, à la fois teigneux et lucides, aux contours intéressants et au contenu headbanguant. 11 atomes crochus dotés d'un dynamisme frontal irrésistible, gorgés de mélodies électrifiées qui restent en tête, et dont l'impact sur le dancefloor devrait être monstrueux.
Une réussite, forcément.


    



Rédigé par : ..::Ju::.. | 16,5/20 | Nb de lectures : 11171




Auteur
Commentaire
totoro
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2016 à 08h56 - (119206)
Super chro pour un très chouette disque. Je lui préfère peut-être "L'armée des ombres", mais le côté hyper Metal emporte l'adhésion; certaines accélérations sont tout bonnement jouissives (Vector Equilibrium !). Vivement les concerts de Paris et du Hellfest !

DIMECHAG
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2016 à 09h21 - (119207)
Avec deux derniers albums dans la moyenne, Mass Hysteria signe un véritable retour cette fois-ci avec en bonus des textes moins cuculs!

Vu comme ça lésine pas sur la com' en plus, nul doute qu'ils vont récupérer des galons.


tarantino60
IP:86.65.152.78
Invité
Posté le: 22/01/2016 à 10h07 - (119209)
Album puissant et production impeccable, même la petite ballade est fort sympathique.
Bien meilleur que le dernier Gojira qui était mou du genoux...
Merci les furieux !

Azerty
IP:79.81.23.134
Invité
Posté le: 22/01/2016 à 10h31 - (119210)
20 ans de carrière et faire encore un album aussi accrocheur ! C'est Rare !!! Beaucoup d'autre groupes français ou internationale qui sortent des albums sans intérêt ou pas très excitant ! Je les nommerai pas ...chapeau mass hystéria ! Vraiment très fort !!

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2016 à 11h01 - (119211)
En 1993, à 16 ans, j'aurai adoré ce truc.
Aujourd'hui... ... ...

BILLOT
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2016 à 11h04 - (119212)
Enfin un album de Mass Hysteria énergique qui rappelle l'excellent "Contraddiction". A suivre en live, ça risque de dépoter.



Vieux
IP:194.214.87.1
Invité
Posté le: 22/01/2016 à 11h07 - (119213)
Non mais comparer ça à Gojira... A part leur appartenance à la France, y'a pas grand chose à voir.
Honnêtement Mass Hysteria, je n'ai rien contre eux, j'aimais même bien "à l'époque" (soit les deux premiers albums, j'avais 20 ans, ça ne nous rajeunit pas).

Mais là je réécoute par curiosité et franchement, ça casse pas des briques. C'est répétitif, le chant est en français, ok, mais du coup ça montre encore davantage la faiblesse des textes.

Bref je comprends qu'on aime, en live avec une audience jeune ça doit même cartonner, mais sans moi!

Bernard
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2016 à 11h55 - (119215)
En live: "L'eau ça mouille, le feu ça brule et la guerre c'est pas bien..."
Je sors!


VS te-bê
IP:90.59.69.35
Invité
Posté le: 22/01/2016 à 17h51 - (119217)
Le meilleur groupe de metal en France.
Tout simplement.

Cöuille Mölle
IP:90.96.6.232
Invité
Posté le: 22/01/2016 à 18h13 - (119218)
J'avais pas écouté Mass depuis "Contraddictions" et n'attendais plus grand chose de ce groupe.
Je sais plus comment je suis tombé dessus mais j'ai accroché direct. L'album est nickel de A à Z, la prod excellente, même le chant en Fr passe tout seul à ma grande surprise.
Du coup j'ai écouté "L'armée des ombres" pour comparer et y'a pas photo celui-là est largement au dessus. Bref, excellent disque !!!

dibos
Membre enregistré
Posté le: 22/01/2016 à 20h12 - (119219)
reçu au boulot, écouté d'une oreille distraite, mais agréablement surpris de certains passages qui fleurent bon le thrash (?!?). Gros son en tout cas. Le meilleur truc que j'ai écouté d'eux depuis Contradicion, ça commence à dater...

Humungus
Membre enregistré
Posté le: 23/01/2016 à 01h46 - (119221)
"En live: "L'eau ça mouille, le feu ça brûle et la guerre c'est pas bien...""
AH AH AH AH !!! !!! !!!
Putain Bernard, c'est une si belle synthèse du groupe que j'aurai aimé la faire celle-là !

Ivan Grozny
Membre enregistré
Posté le: 24/01/2016 à 16h11 - (119227)
Même ressenti que Humungus, Bernard et Vieux, même si le boulot est d'excellente facture au demeurant, ce qui n'est pas rien non plus. Au jeu de la comparaison avec Gojira, je trouve Mass Hysteria bien en deçà, reste quand même aux premiers de montrer qu'ils en ont encore dans les tripes.

Blast
IP:212.198.251.76
Invité
Posté le: 25/01/2016 à 14h03 - (119231)
L'un des albums de l'année pour moi sans conteste !
Sortir son meilleur album après 20 ans de carrière, RESPECT ! quant au live, c'est une machine de guerre
Après les textes sont ce qu'ils sont et sont pour moi plutôt mieux troussés sur cet album
"Je suis donc je pense, j'ai choisi la joie comme vengeance. Vae Soli" (locution latine signifiant malheur à l'homme seul) c'est quand même pas "l'eau ça mouille"...

Dimechag
IP:95.141.97.226
Invité
Posté le: 25/01/2016 à 15h43 - (119233)
Si on traduisait les textes de tous les groupes étrangers, on écouterait pas grand chose.

AnusFraicheur
Membre enregistré
Posté le: 25/01/2016 à 16h13 - (119234)
Dimechag : ce n'est absolument pas une raison pour que les groupes français, comme Mass Hysteria, nous pondent des textes à peine dignes d'un niveau SEGPA, en balançant une locution latine d'une banalité affligeante en guise d'écran de fumée/cache-misère.

Slayergod
Membre enregistré
Posté le: 26/01/2016 à 09h17 - (119239)
Un bon album bien produit, les riffs passent bien mais il y a les textes et à ce niveau ca pique souvent pour moi. Difficile d'en faire abstraction.

Warok
IP:171.16.208.4
Invité
Posté le: 26/01/2016 à 23h30 - (119242)
..."Les Musclés" du pseudo-metal, au niveau des paroles, quoiqu'au niveau de la zic... Joker !!!

capt
Invité
Posté le: 29/01/2016 à 15h13 - (119257)
toujours aussi clivant les MASS Hysteria !!! pas fan ni en live ni sur cd (à part deux ou trois concerts mémorables en fest.ou 1ere partie Metallica à NIMES ..) perso j 'adore ce dernier album malgré mes 42 balais.. pas la peine d'avoir 16 ans donc. niveau paroles les commentaires nauséabonds ne sont pas mérités et prouvent une nouvelle fois que le métal a du mal avec le français, et avec les groupes français... MAss Hysteria c'est quand même le haut du panier (avec Gojira et Loudblast ) et presque les seuls encore à pondre des albums en français. les furieux révoltés, idéologues, politisés du MASS ont du mal à faire l unanimité dans notre monde métal un peu trop conservateur... je m'inscris aussi très souvent dans ce conservatisme et retourne de ce pas écouter du black et du death !!!

TGW
IP:81.80.112.31
Invité
Posté le: 29/01/2016 à 16h14 - (119258)
@Bernard: +1: "Tous les oiseaux, volent dans le ciel, l'hypocrisie c'est vraiment dégueulasse"

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker