MASSIVE - Destination Somewhere (Earache) - 03/06/2016 @ 08h18
3 ans après son premier album suivi dans la foulée d'une signature chez Earache Records, les australiens de Massive ont récemment remis le couvert à l'aide de « Destination Somewhere », un disque composé quelque part entre des hôtels européens, le tour bus alloué pour parcourir leur pays et enfin le studio Lighthill près de Melbourne, où Electric Mary a, parmi d'autres, déjà œuvré.

L'association hard rock + Australie pourrait faire légitimement penser que Massive est de ces groupes très proches d'AC/DC ou Rose Tattoo, or j'y décèle davantage d'influences du hard scandinave et américain, le quatuor adoptant en effet une approche parfois sleaze ou plus mélodique, à l'instar du classieux 'Made of Stone' qui pourrait plaire à Slash ou de la conclusion mélancolique et pleine de justesse nommée 'Beaten Dog'.

Si l'ouverture 'One for the Road' confirme que Massive n'est jamais loin du rock easy listening, les brûlots 'Blood Money Blues', 'Up In Smoke' et autre 'Circus' sont pourvus d'une certaine explosivité dans la rythmique et les riffs, également plus pêchus (bon c'est pas du Hardcore Superstar pour autant).
'Sinking Ship' et 'The Way it's Always Been' possèdent eux des relents rock'n'roll/bluesy m'évoquant ZZ Top, c'est catchy, remuant et tout en simplicité à l'image plus loin du morceau-titre pas incroyable dans sa structure mais sachant se montrer un minimum accrocheur.

Vocalement, les intonations varient entre notes claires en finesse et lignes de chant à tendance hargneuses, me rappelant parfois un Sebastian Bach (le refrain de 'The Fall' au break instrumental foutrement heavy, marqué par des soli inspirés). Brad Marr compense un ton quelques fois sirupeux par une partition d'ensemble variée, témoignant de l'étendue de la palette vocale du gaillard, relativement à l'aise sur les passages mélodieux et les phases davantage criardes.

Sans être renversant et fantastique à mes oreilles, « Destination Somewhere » demeure un agréable disque de hard, plutôt hétérogène dans ses influences et à l'interprétation plus que convenable. De la belle ouvrage pour les beaux jours.



http://www.massiveoz.com/ - 188 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | 14/20 | Nb de lectures : 6008




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker