MARTYRS - Every Day... (Deadlight/Season of Mist) - Selection VS du 08/10/2012 @ 07h58
L’attente. C’est quelque chose d’important l’attente. Mais de difficile à gérer aussi. C’est le plus amer des tourments et le plus doux des supplices. C’est parfois plus excitant que le but lui-même. Et on peut dire que niveau attente, les Marseillais de MARTYRS sont des champions. Je me souviens encore d’avoir écouté les trois premiers titres qu’ils avaient balancés sur le net il y a bien longtemps maintenant et m’être pris une grosse claquasse dans la tronche. Depuis ce jour, j’ai placé « l’album de MARTYRS » dans ma top liste des attentes fébriles. Celles qui rendent les mains moites et le souffle court. Puis j’ai attendu, attendu… les semaines, les mois, les années ont passé et toujours rien. De nouveaux groupes sont venus se placer en haut de la liste et les Marseillais ont un peu disparu de mon esprit. Plus tard, un nouveau titre est venu ranimer la flamme originelle avant enfin de pouvoir m’enfiler l’album en entier. L’attente était longue et difficile mais bordel elle en valait la peine parce que le résultat est à la hauteur de mes espérances. Et elles étaient putains de hautes.

J’ai retrouvé les sensations provoquées par mes premiers émois d’ados quand je découvrais Congress, Liar, Arkangel et tous les hérauts de la scène edgemetal belge. Puis la découverte des groupes italiens : Reprisal et From The Dying Sky en tête. Aucun style n’a jamais été plus doux à mes oreilles que celui-là. Alors quand cinq Marseillais débarquent et me font revivre ses émotions que je croyais à jamais perdues je ne peux que leur crier mon amour total, inconditionnel et inconsidéré. Parce que quand on aime, on perd la raison, le sens de la mesure et on s’enflamme. Donc, je viens de le dire, MARTYRS pratique un hardcore à forte influence edgemetal (NDLR : du Slayer avec du poil aux cordes vocales et des moshparts jouées par des tough guys buvant du jus de carottes) mais pas seulement, on y trouve aussi des traces de thrash, de Metalcore, de hardcore plus classique, une chouille de death et une petite influences black sur certains titres (ce riff sur « Walking Among Wolves » notamment). Comme on peut s’en douter à la lecture de ces influences, le groupe respire la joie de vivre et l’espoir.

MARTYRS c’est une pochette entièrement noire pour une musique entièrement noire. Plus qu’une photo gore gratuite comme on en trouve des milliers dans le milieu goregrind, cette illustration fait office de note d’intention pour le groupe. On est à des lieues de la provoc de pacotille, du jus de framboise, des torchages de cul avec la Bible sur scène et des fuck everything. Tout ça c’est de la branlette. Musicalement, « Everyday… » présente des riffs si aiguisés, si tranchants, qu’ils laminent les tympans, des moshparts à faire kicker un homme-tronc et une voix aux relents de Stephen Bessac et de Baldur d’Arkangel, qui semble arrachée aux forceps de la gorge d’un lutin démoniaque. Tout ça avec un son habité, pas propre, pas policé, un son qui, lui aussi, fleure bon la fin des nineties, quand hardcore n’était pas pratiqué par des hommes sandwichs vantant une quelconque boisson sucrée énergétique. C’est cet esprit que fait revivre MARTYRS. Celui de mecs en short, sortis du public, qui monte sur scène pour te botter le cul, te faire mosher, te donner envie de mettre des coups de lattes dans la gueule de ton voisin avant de lui payer un lait-fraise en barre. C’est en tout cas ce qu’inspire la musique du groupe. Sans oublier le désespoir, le désenchantement, la violence. Enfin les Marseillais, contrairement à beaucoup de groupe edgemetal n’ont pas cette dimension mystique, voire parfois biblique ni ce côté gardien de la foi et donneur de leçon. Ils donnent plus dans le « Allez niquer vos mères. »

La musique qu’ils pratiquent ne révolutionne pas le genre, ne crée pas de style mais ne se contente pas de pomper sans vergogne tout ce qui a été fait avant. On entend les influences mais on entend aussi un vrai groupe jouer, une cohérence dans l’écriture, dans le jeu. Des guitares qui saignent et qui appellent à la bagarre, des riffs dévastateurs en pagaille, vous me donnerez des nouvelles de « Growing To Kill » ou de « Negative Faith » avec son entrée à la Slayer sous hormones. La basse garde le cap, maintient l’édifice pendant que les deux gratteux assassinent tout ce qui passe. On frappe dans le tas, on en fait pas de prisonniers. La batterie donne le tempo : roulement, breaks, grosse caisse, on tient le parfait arsenal edgemetal. Le tempo est élevé, ça file droit dans les dents, pas de place pour la finesse, ça renforce la violence des moshparts et des breaks, à ce titre « Strenght » à des relents du Kickback des grands jours. Rien que ça. Le côté edgemetal amène la violence et la touche évocatrice de la musique, les influences thrash assurent le côté groovy de certains riffs qui font bouger la tête comme un forcené. Le groupe a privilégié la qualité à la quantité. « Evertday » compte neuf morceaux mais il n’y a rien à jeter, tout est bon, de qualité égale. Et cette qualité est très élevée. Chacun aura son morceau préféré, en fonction de ses préférences, de sa sensibilité. Perso je place le blackisant « Walking Among Wolves », le arkengelien « Everyday » et le puissant « Strength » dans mon panthéon personnel.

J’ai beaucoup parlé de hardcore européen pour essayer de définir la musique des Marseillais mais on y trouve aussi des petites influences américaines à chercher du côté de All Out War et d’Integrity. Des groupes qui ont érigé la violence et la loi du plus fort en règle de vie. Comme eux, MARTYRS semblent en guerre contre tout le monde et attiré par les univers apocalyptiques et noirs. Mais assez bavardé, le meilleur album français de l’année, il est là et pas ailleurs. On l’aura attendu mais bordel, ça valait la peine. Edgemetal's not dead!

Ecouter et acheter - 274 téléchargements


Rédigé par : Seb On Fire | 18/20 | Nb de lectures : 14043




Auteur
Commentaire
Worthless
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2012 à 08h27 - (104081)
Complètement d'accord avec ce que tu dis là, Seb. Logique, étant donné qu'on semble nourrir le même amour pour le Edge Metal des scènes Belge et Italienne.
Espérons que le groupe ne s'arrête pas en si bon chemin.
Album français de l'année par KO, assurément.



Couille Molle
IP:78.250.211.251
Invité
Posté le: 08/10/2012 à 14h10 - (104088)
"Des moches partent à faire kicker un homme-tronc" haha putain génial !

Exxxxcellente chronique qui me tue encore plus de pas pouvoir écouter le skeud en entier, que j'attends aussi depuis que les 1ers morceaux ont été postés, en Juin 89 si ma mémoire est bonne...

Petite remarque : J'ai retrouvé certaines similitudes avec la chro' du "Gearwheels Of Time" de Primal Age. Je tenais à préciser que ces deux albums ont été enregistrés au même endroit, à Marseille par Thomas Tibéri. C'est pas de la Grosse prod' comme on en entend de nos jours mais ça colle parfaitement au style et c'est clair que ça colle direct des gros coups de lattes droit dans les couilles.

Bref, putain que j'ai hâte de l'avoir entre les mains ce disque !!! Et je me dis qu'ils ont bien faits de stopper NSBS y'a qqs années, MARTYRS déboite 1000 fois plus !


Moulinexxx
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2012 à 15h12 - (104090)
Ce son me rappelle des souvenirs, genre le vieux hardcore crossover de la fin des années 90 et du début des années 2000.

Quelqu'un se souvient d'un groupe nantais qui s'appelait AWOL et qui était énorme dans le genre ?
(voir "Awol - Seed of a New Age" sur youtube)

Couille . Molle
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2012 à 17h27 - (104092)
J'ai vu ce nom un paquet de fois mais jamais écouté. Vais aller voir ça !

pyofan
IP:188.60.78.132
Invité
Posté le: 08/10/2012 à 17h58 - (104093)
la voix m'insupporte... dommage

Worthless
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2012 à 18h45 - (104094)
Complètement d'accord avec ce que tu dis là, Seb. Logique, étant donné qu'on semble nourrir le même amour pour le Edge Metal des scènes Belge et Italienne.
Espérons que le groupe ne s'arrête pas en si bon chemin.
Album français de l'année par KO, assurément.



Worthless
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2012 à 19h06 - (104095)
Complètement d'accord avec ce que tu dis là, Seb. Logique, étant donné qu'on semble nourrir le même amour pour le Edge Metal des scènes Belge et Italienne.
Espérons que le groupe ne s'arrête pas en si bon chemin.
Album français de l'année par KO, assurément.



Well
IP:83.203.26.92
Invité
Posté le: 08/10/2012 à 19h16 - (104096)
à tomber par terre ce truc!!!!!

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 08/10/2012 à 21h58 - (104098)
@moulinexx : AWOL je me souviens qu'ils avaient un titre sur la compil overcome records "in this other land"



Maxgrind
IP:77.206.170.169
Invité
Posté le: 09/10/2012 à 08h53 - (104100)
Je vais être poétique : ça encule!
Un peu pareil que Seb, ça faisait longtemps que j'attendais cet album et la première mise en bouche me laissait présager du fat!
Rien que pour les chansons The Plague et Strength, l'album mérite amplement sa sélection. Si y a que des brûlots, des parpaings à prendre dans la gueule, du condensé de haine, je dis 4000 fois oui!
Faut tourner maintenant les gars et venir jouer l'apocalypse dans le pit du grand ouest (contactez l'asso Los Herbos Crew ou celles de Nantes).

brynterfel
Membre enregistré
Posté le: 20/11/2012 à 11h39 - (104749)
J'ai commandé le cd 10 octobre....nous sommes le 20 novembre toujours rien recu et cela margré 2 relances....c'est pas sérieux!!

MARTYRS..
IP:80.214.0.129
Invité
Posté le: 28/11/2012 à 14h08 - (104902)
Bonjour..
Ou as tu commandé le cd ?? Sur le site de DEADLIGHT?

Envoi sur notre facebook un mail avec ton nom je m'en charge a reception de ton mail..

xOx

brynterfel
Membre enregistré
Posté le: 28/11/2012 à 22h49 - (104912)
Au fait, j'ai reçu le cd le jour même du message sur le forum soit le 20 novembre...ouf c'était long!.....j'adore ce cd, album Français 2012 pour ma part.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker