MARTYRDÖD - Elddop (Southern Lord) - 15/09/2014 @ 07h12
Mais comment font-ils… ?
Comment font-ils pour véhiculer tant de simplicité et d’équilibre, au milieu d’un tel déferlement de violence ? Comment réussissent-ils à se jouer avec tant de facilité des écueils inhérents au Crust ?
Comment naît le talent, d’où vient cette aisance à composer des hymnes toujours aussi percutants et accrocheurs ?

Un peu moins de deux ans après l’incroyable Paranoia, MARTYRDÖD est de retour, et récidive avec, de nouveau, un excellent (incontournable ?) album de Crust/HardCore. La surprise et l’évolution en moins.

Ce n’est pas la pochette minimaliste qui empêchera de prendre son pied. MARTYRDÖD poursuit dans la voie tracée par ‘Paranoia’, troquant sa simplicité des débuts contre des riffs encore plus mélodieux et harmonieux. Encore et toujours rythmés par l’intensité et la virulence presque hypnotisante du D-beat et du Crust, le groupe va droit à l’essentiel, tout en se jouant des codes et du style.
Des rythmiques totalement Punk, voir plus rapides, presque sans répit, qui donnent à ‘Elddop’ un parfum colérique et exalté, renforcé par l’ambivalence des leads mélodieux. Des rythmiques D-beats qui impriment un martèlement en totale adéquation avec l’énergie communicative.

Avec ses mélodies inquiétantes, omnibulantes, tantôt résignées et mélancoliques, tantôt révoltées et agressives, ‘Elddop’ frappe un grand coup, donnant à son Punk/Crust un aspect incroyablement accrocheur et percutant. Seul le dernier titre, ‘Under Skinnet’, reprise de la Punkrockeuse suédoise Kajsa Grytt à la sauce Martyrdöd, ternit sensiblement le tableau avec un morceau étrangement froid et distant.
Il n’y a guère que les hurlements déchirés qui rappellent les débuts du groupe. Vestige encore présent de cette hargne à fleur de peau, dont la virulence toujours présente contraste ô combien habilement avec les émotions des riffs rugueux.

MARTYRDÖD est un demiurge, capable de sublimer à lui seul 1 style musical simple et direct, tout en préservant le naturel et l’accessibilité.
Elddop’ est la suite logique de ‘Paranoïa’, peut être légèrement moins sombre et inquiétant, et sensiblement plus optimiste.
Le ying, le yang, le bien et le mal, noir et blanc : nous découvrons enfin avec ‘Elddop’ le Docteur Jekyll qui se cachait derrière Mister Hyde.
Nous découvrons une facette plus sage et maîtrisée, mais dont la rage canalisée et l’énergie débordante s’érigent en parfait complément de l’obscurité des albums précédents. Loin d’être aussi blanche qu’elle le pourrait, cette facette du groupe est plus proche du gris, un gris entêtant et oppressant, dont les nuances plus claires peinent à émerger, mais équilibre malgré tout le résultat.

MARTYRDÖD semble peu à peu se canaliser, et cette caractéristique, que l’on pourrait croire nocive ou restrictive pour le groupe, permet au contraire au groupe de se renouveler sans perdre son identité. Plus qu’une suite, ‘Elddop’ est un complément parfait à ‘Paranoïa’, l’alter égo qui affirme encore un peu plus la mainmise de M sur la scène Crust/HardCore.
Ébloui par la facilité et l’efficacité des titres de MARTYRDÖD, scotché par la puissance et l’accessibilité des riffs, ensorcelé par les rythmiques addictives et le chant possédé, ‘Elddop’ m’a peu à peu subjugué alors que la première écoute m’avait sournoisement laisser croire à une simple redite…

Méfiez-vous de MARTYRDÖD, sa puissance et sa force auront raison de vos doutes, et son efficacité sans faille vous anéantira.
Encore un chef-d’œuvre, tout juste terni par cette absence de prise de risque.
A écouter sans modération…




Rédigé par : ..::Ju::.. | 16,5/20 | Nb de lectures : 11396




Auteur
Commentaire
CROM
IP:92.129.121.121
Invité
Posté le: 15/09/2014 à 19h16 - (113628)
Bon album et pas "crust de salon" pour un shekel.

Ennemie
IP:2.1.30.46
Invité
Posté le: 16/09/2014 à 20h00 - (113646)
Ecouté en entier deux trois fois. C'est énorme! A conseiller!

AegoroN
Membre enregistré
Posté le: 17/09/2014 à 18h43 - (113663)
Si effet de surprise il y eût avec "Paranoïa", c'est uniquement pour ceux qui ne connaissait pas ou peu le groupe, tant cet album s'inscrivait dans la plus parfaite continuité d'"In Extremis".
Oui, car "Sekt", cela semble désormais confirmé, demeure une sorte de parenthèse aussi décharnée que fascinante dans la discographie des Suédois.

Pas de prise de risque sur "Elddop" ? Pas tout à fait d'accord.
Certes, elle ne saute pas aux oreilles, mais indéniablement, "Elddop" entérine le glissement de MARTYRDÖD vers un songwriting beaucoup plus riche, une musique presque Heavy, au sein de laquelle la maîtrise prend le pas sur l'agression sonore brute ("Prasternas Tid", "Victoria", "Martyren" et le titre éponyme en sont les exemples les plus frappants). Un sentiment sans nul doute renforcé par un traitement sonore bien trop limpide pour le style pratiqué.

En suivant l'évolution logique de l’œuvre du groupe, "Elddop" risque bien d'être l'album de la rupture pour d'anciens fans qui ne tolèreront probablement pas cette indiscutable professionnalisation de la musique du groupe.
Pourtant, MARTYRDÖD ne semble pas devoir se mettre au chant clair plaintif (suivez mon regard), ni renoncer à ses réflexes rageurs, ses rythmiques binaires et ses mélodies désespérées qui forgent encore aujourd'hui son identité.

L'essence de chaque album du groupe se retrouve une nouvelle fois ici : au-delà même de l'exceptionnelle qualité intrinsèque de la musique proposée, MARTYRDÖD sait se renouveler sans jamais se trahir ni trahir son auditoire, et cette compétence est si rare dans le monde "métallique" actuel (je ne vois guère que PRIMORDIAL et MGŁA qui soient aujourd'hui capables de la même prouesse, certes dans des styles différents) que je ne peux que m'incliner une nouvelle fois devant tant de génie.



..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 18/09/2014 à 22h32 - (113681)
@AegoroN :
merci pour ton commentaire construit et détaillé !

Je suis globalement d'accord avec toi, et j'approuve totalement ta conclusion (je n'aurais pas dit mieux :

"au-delà même de l'exceptionnelle qualité intrinsèque de la musique proposée, MARTYRDÖD sait se renouveler sans jamais se trahir ni trahir son auditoire, et cette compétence est si rare dans le monde "métallique" actuel [...] que je ne peux que m'incliner une nouvelle fois devant tant de génie."

C'est exactement cela qui permet à MARTYRDOD d'évoluer plusieurs niveaux au dessus de ses compatriotes stylistiques. Tout en gardant un réel dynamisme immédiat, taillé pour le live.


Je suis juste moins d'accord sur "[...] tant cet album s'inscrivait dans la plus parfaite continuité d'"In Extremis"."
Aussi bon qu'il soit, "In Extemis" évoluait dans un style nettement plus simple que ses successeurs (quand bien même marqués du talent de composition du groupe).
J'aime beaucoup "Extremis", mais en toute objectivité, il est proche de ce que font (ou faisaient déjà) WOLFBRIGADE ou SKITSYSTEM (avec, il est vrai, une personnalité qui déjà commentait à s'affirmer).
Là où, à mon sens, "Paranoïa" présentait (déjà) des caractéristiques bien plus Heavy que les précédents albums, et une évolution musicale plus franche et surtout plus proche de "Elddop", associant cette formidable rugosité maitrisée et ce songwriting ingénieux associant rythmiques binaires et mélodies désespérées...

Mais bon, je chipote, et je te rejoint, l'essentiel est ailleurs : MARTYRDÖD est incroyablement génial !



lapin
Membre enregistré
Posté le: 22/09/2014 à 11h04 - (113716)
salut ! perso j'ai trouvé paranoia ultra décevant comparé à sekt et surtout in extremis, deux albums que je vénèrais.
j'ai trouvé elddop génial. rempli de tubes. inhabituel. prometteur pour la suite ! une recherche harmonique exceptionnelle, évoquant presque le riffing d'un vicotnik (dans les dodheimsgard récents) sur "victoria" par exemple. le tout avec une prod à se damner, et à la fin, un super mélange dbeat massif + chant féminin éthéré.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker