MARS RED SKY - Stranded In Arcadia (Listenable/Season of Mist) - Selection VS du 09/05/2014 @ 08h24
Mars Red Sky est un groupe intelligent à plus d'un titre. Tout d'abord, il a su se baptiser à merveille. « Mars Red Sky » invite les yeux à voler vers l'horizon évidemment mais surtout les trois mots qui composent le patronyme décrivent parfaitement l'univers du groupe. « Mars » porte le côté tellurique, « Red », la chaleur et « Sky », l'aspect céleste. Toute la musique des Bordelais s'inscrit dans cette association heureuse. Deuxièmement, le groupe a su choisir une pochette curieuse et naïve et mise donc sur l'originalité. Enfin, Mars Red Sky a nommé son album « Stranded In Arcadia » en référence à sa genèse particulière. Le groupe devait en effet l'enregistrer dans le désert Californien dans la foulée d'une tournée en Amérique du Sud mais s'est retrouvé coincé (« Stranded ») à Rio au Brésil à cause d'un problème de visas. Plutôt que de renoncer et de se décourager, Mars Red Sky a su mettre à profit son aventure pour enregistrer une partie de l'album sur place. Alors pourquoi ne pas l'avoir appelé « Stranded In Rio » ? Là encore, reconnaissons toute la subtilité d'un groupe qui a voulu élargir son propos et lui conférer une dimension métaphorique et mystérieuse.

Les étiquettes ne manquent pas pour caractériser le style de Mars Red Sky. Stoner, Psyché, Heavy Psychedelia, Space-Rock... Elles sont justes et réductrices à la fois. Constatons d'abord que le « Stoner » a inscrit dans ses fondements un génome lysergique et hypnotique hérité du Space-Rock. En témoignent par exemple les premiers monolithes discographiques de Kyuss ou de Monster Magnet. Un peu d'archéologie musicale permet même d'affirmer que les premiers artefacts du Stoner remontent jusqu'à Hawkwind voire Pink Floyd (« One Of These Days » sur « Meddle » sorti en 1971). Mars Red Sky porte naturellement un peu de tous les stigmates des ancêtres du genre mais affiche avant tout une personnalité forte qui le rend original et unique.

Le groupe est en effet un trio dont la musique repose sur un duo rythmique basse/batterie en alchimie qui fonde le socle d'où émergent les riffs et les volutes de guitares. Les effets sont tellement bien utilisés qu'ils représentent un instrument à part entière, comme la voix d'ailleurs particulière, aiguë, éthérée, très mélodieuse et plutôt Pop et souvent perchée dans des réverbes célestes. Cette dualité entre le magma pesant des instruments et la légèreté des mélodies et des ambiances portée par les digressions des guitares et par le chant confère une identité unique au style des Français. La production est à la hauteur des ambitions de l'album : ample, naturelle, vivante. Elle est complétée par un mixage imparable qui transporte facilement l'auditeur vers l'invitation au voyage qu'est « Stranded In Arcadia ». Décollage avec « The Light Beyond », lent, lourd et céleste à la fois comme s'il fallait s'extraire de la gravité pour peu à peu percevoir la lumière qui s'échappe ici d'un rouleau compresseur rythmique pachydermique. L'album enchaîne avec « Hovering Satellites » dont le fuzz pesant conduit successivement à un bridge spatial, un développement épique et une fin intense. « Holy Mondays » dévoile un côté plus rock avec son accroche 70's et un groove rappelant Black Sabbath, tout en étant trituré à la sauce du groupe. Un aspect plus naïf et enfantin se dégage de « Join The Race » rappelant même quelques accents de Jane's Addiction, notamment sur le chant. « Arcadia » nous ramène au mystère grâce au long développement d'une mélodie de guitare qui aboutit finalement au passage le plus martial de l'album. « Circles » prolonge le voyage avec ses faux-airs de jam cosmique renvoyés par les gimmicks de wah-wah. « Seen A Ghost » offre les moments les plus aériens, presque divins. Enfin, « Beyond The Light » reprend le thème du morceau d'ouverture - dont il porte presque le même nom - dans un déluge de réverbes et d'ondes spatiales psychédéliques et surnaturelles et offre une conclusion parfaite à un voyage qui s'achève en apesanteur.

Peu de groupes affiliés au Stoner affichent aujourd'hui une personnalité aussi forte que celle de Mars Red Sky. S'il fallait absolument donner quelques références actuelles, on pourrait citer Truckfighters pour la lourdeur du Fuzz-Rock, Snail pour la dualité entre le chant mélodique et aérien et la musique tellurique et Heavy Water Experiments pour la grande liberté et l'ambition. « Stranded In Arcadia » est un album abouti, cohérent et envoûtant qui invite à un voyage hallucinant. C'est une réussite complète qu'on ne peut que conseiller à tous les auditeurs curieux de découvrir un groupe talentueux et très prometteur. Croisons les doigts pour que Mars Red Sky, soutenu par Listenable Records, rencontre le succès. Il le mérite, en France comme ailleurs.






Rédigé par : TheUgly | 16.5/20 | Nb de lectures : 15223




Auteur
Commentaire
Arsène
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2014 à 11h21 - (112048)
Totalement en accord avec cette chronique, MRS ayant une personnalité propre et une empreinte sonore clairement unique...
C'est un disque qui se dévoile au fur et à mesure des écoutes et qui nous fait voyager.
On pourrait même rajouter que MRS est cohérent sur toutes ses pochettes avec des dominantes dans les couleurs et des clins d’œil à ses différent EPs et au météore de l'artwork du premier album.
Bref un super album pour un super groupe.




2nd Decapitation
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2014 à 15h21 - (112051)
Sacré tuerie en effet! Le chanteur est vraiment impressionnant.
Et c'est tout aussi excellent en concert (le concert à Aucard de Tours m'avait bien marqué) donc vivement le Hellfest!



GeneralMono
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2014 à 16h28 - (112053)
Sélection qui fait plaisir, j'adore ce groupe, effectivement une vraie personnalité (pas si évident dans ce genre-là).
Pas encore écouté ce nouveau, mais achat obligatoire et prévu.


BassFrog
IP:94.41.96.136
Invité
Posté le: 09/05/2014 à 19h22 - (112054)
Le morceau en écoute est tout simplement excellent, je vais me pencher sur l'album tout de suite, merci pour la découverte..

gardian666
Membre enregistré
Posté le: 09/05/2014 à 21h15 - (112055)
Superbe chronique !

Je vais encore retenter ma chance avec ce groupe, que je trouve très bon musicalement, mais la voix passe beaucoup moins bien.

Jeje29
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2014 à 09h53 - (112062)
Chronique qui donne envie mais le titre proposé, je le trouve d'un ennui mortel. Dommage.

shom shom
IP:91.151.76.50
Invité
Posté le: 12/05/2014 à 11h48 - (112064)
Pareil que Jeje29... j'osais pas critiquer vu l'engouement général et la sympathie que dégage le groupe.
Mais le riff sur le morceau proposé est juste ... pas terrible du tout. Les arrangements sont bien foutus mais on s'emmerde sec.
Ca doit mieux passer quand on est stone, mais ça c'est plus mon truc.

TheUgly
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2014 à 12h08 - (112066)
C'est vraiment le genre d'album qui s'apprécie dans son ensemble. Difficile d'en extraire un morceau.

Je comprends tout à fait les réserves exprimées et elles sont légitimes. Le groupe a vraiment son univers et il est naturellement possible de ne pas rentrer dedans.

Jeje29
Membre enregistré
Posté le: 12/05/2014 à 13h39 - (112068)
Quand j'aurai un moment, je l'écouterai en entier pour voir. C'est vrai que dans ce style de musique, un morceau tout seul ça ne veut rien dire.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker