MARGINAL - The Venom (Death Wake) - 22/04/2014 @ 08h39
Quand on tient dans ses mains ce premier album de MARGINAL "The Venom" et qu'on écoute une chanson comme "Work die", on se dit que lorsque la camaraderie et la passion font coalition pour produire de l'agressivité en musique, cela donne de beaux résultats.
Les musiciens de MARGINAL sont pour certains des vétérans de la scène metal Belge (ex-Suhrim) et en se réunissant au départ de cette nouvelle aventure musicale, il ont gravé dans le marbre de leur histoire quelques noms de "frères" musicaux pour leur servir d'inspiration : NAPALM DEATH, EXTREME NOISE TERROR, ENTOMBED, DOOM. Vous voyez le topo ?
Cru, brutal et sincère, "The venom" transpire l'envie de tout casser du début à la fin (le morceau le plus long n’excède pas 2'20...). Peut être pas parfait techniquement, pas vraiment très original, MARGINAL a cependant absolument tout compris à l'essence du metal vicié et agressif : pas de faux semblants et à fond les manettes. Amis du Death/Crust/Grind/punk, soyez les bienvenus dans l'univers de MARGINAL... et oups, faites gaffe aux coups de coudes et aux arrivées d'espadrilles dans les c...lles !

Vous l'aurez aisément compris, MARGINAL est un groupe qui mixe joyeusement la férocité du death à l'énergie du punk. 20 minutes de musique pour 13 morceaux... amis grindeux soyez les bienvenus ! Cette marmite de chansons a une odeur d'anarchie créteuse arrosée de bière bon marché et ainsi baignée dans la colère et la rébellion, ces brûlots n'auraient pas rêvé meilleur terreau putride pour éclore !
"The Venom" mise donc tout sur l'urgence et la liberté en picorant un blast beat par ci, un tempo hardcore par là, le tout douché par une volée de Growl baveux pour terminer la sauce. Pas super concerné par l'over technicité, le groupe compense en dirigeant ses tirs de manière très large, arrosant tout ce qui passe à leur portée avec la générosité d'un Tough Guy se prenant pour Jesus en pleine séance de distribution de pains. Évidement sans filet, le son est cru mais très compréhensible et équilibré au niveau des instrus (cette basse sur "The Headless Chicken" !). J'aurais apprécié par contre plus de rondeur au niveau du son des toms et un peu moins de claquant pour la caisse claire.
Très efficace et convaincant lors des titres rapides, le groupe se révèle surprenant et très dynamique lors du mid tempo "Fuck This shit" qui rappelle avec sa lourdeur et ses guitares over grasses, les belles heures du death suédois. De la menace grouillante du riff de "March of the Big Fat Rat" à la furibonde "Legalized Genocide" rien ne fait tache sur "The venom", la puissance de "The Bacon tree" ou le diabolique "Morbid Computeur" devrait finir de vous convaincre si vous avez des doutes sur les intentions du groupe !

Plutôt politiques, les lyrics ne font pas dans la demi mesure et agrémentée de quelques chœurs "hardcore" la voix monolithique et gutturale du chanteur apporte du caractère et du cachet au visage tuméfié de MARGINAL. Pas énormément de choses à dire sur MARGINAL en définitive, il suffit d'aller se prendre une petite dose de "Work die", clip "old school" avec un gros coté "de qui vous savez" pour vite comprendre à qui vous avez affaire.




Rédigé par : Pamalach | 13,5/20 | Nb de lectures : 11513




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker