MANILLA ROAD - Mystification (Golden Core/Zyx) - 30/05/2016 @ 07h09
Une poignée de mois après la réédition du mythique « The Deluge », Golden Core poursuit son excellent travail servant à valoriser la discographie de Manilla Road. En accord avec la chronologie, c'est « Mystification », le sixième album de la formation originaire de Wichita qui est cette fois mis à l'honneur. Ce disque paru initialement en 1987, eut la lourde tache de sortir après la trilogie géniale des années 1983-1986 déjà bien évoquée en ces pages.

Le Shark (Mark Shelton) estime en préambule dans le livret de « Mystification » que les années 86/87 constituent probablement le sommet 'commercial' de Manilla Road. Et si le groupe fit appel à d'autres hommes pour coproduire et enregistrer le disque (avec qui il ne travailla plus par la suite), le style Manilla Road n'affiche là pas vraiment de changements, laissant toujours libre cours à un heavy à tendance épique et très organique dans l'approche sonore. Dédié à la mémoire et à l'art d'Edgar Allan Poe, « Mystification » n'a de toute façon pas grand-chose à envier à ses trois prédécesseurs, je lui trouve même une certaine maturité dans le son et le travail vocal de Mark, unique compositeur de l’œuvre. Œuvre où concernant l'artwork, Manilla Road sollicita un inconnu du nom de L. Ryan Hendricks qui réalise ici un visuel correct toutefois bien loin de ceux d'Eric Larnoy.

La réédition proposée par Golden Core est un double disque dont le premier CD contient l'album avec sa tracklist américaine et un remix réalisé en 1998 par deux hommes, Steve Evetts (Sepultura, Incantation, Demolition Hammer) et Eric Rachel (Aborted, God Forbid, Municipal Waste). Il bénéficie d'un nouveau mastering signé Alan Douches (Death, Six Feet Under, etc.) et est accompagné de quatre pistes live en bonus.
Le deuxième CD présente lui « Mystification » sous sa version européenne, parue via le label français Black Dragon Records ; le mix est d'origine et l'on peut constater que le son y est davantage grésillant mais le (re)mastering date en revanche de 2015 (c'est Neudi le batteur actuel de... Manilla Road qui s'en est chargé !). Les bonus présents sont 4 titres avec le mastering originel que l'on doit au français Gérard Gustave, deux pistes live et même une interview radio due à l'émission française Metal Maniac, datant de 1986.

Concernant le disque en lui-même, « Mystification » sonne comme du pur Manilla Road dans tous les compartiments : un batteur très libre au jeu virevoltant, amenant une 'folie' non négligeable à l'ensemble, des riffs variés évoquant bien évidemment un heavy metôl guerrier et intrépide (le tube 'Death by the Hammer'), du thrash à l'image du violent 'Up from the Crypt', d'un nuancé et non moins excellent 'Masque of the Red Death' (digne par moments d'un groupe de techno-thrash) ou encore le speed metal ('Valley of Unrest', 'Children of the Night'). Sans oublier bien entendu par dessus tout cela, ce chant nasillard implacable, entre notes rugueuses et effrénées, et lignes vocales éthérées et épiques ('Spirits of the Dead', 'Mystification', 'Dragon Star').

L'album confirme surtout que Mark Shelton était, particulièrement à l'époque, diablement inspiré pour composer ses recettes uniques et reconnaissables entre mille, à l'image de la progression jouissive du morceau-titre débouchant sur une flopée de soli fantastiques. On peut ne pas aimer son timbre de voix mais quel talent et sens de la compo il a toujours eu ! A l'instar aussi de ses partitions instrumentales proches de l'acoustique, amenant une certaine délicatesse à l'ensemble, un parfum de douceur sachant s'apprécier (tel sur ce 'Dragon Star' aux relents doom et soli aux petits oignons).

« Mystification » est donc sans l'ombre d'un doute aussi indispensable que ses grands frères, un matériel unique en son genre pour ne pas dire inimitable, qui ma foi ne souffre pas du poids de l'âge.



http://www.manillaroad.net/ - 125 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | Ultimate Mystification/ | Nb de lectures : 5907




Auteur
Commentaire
Humungus
Membre enregistré
Posté le: 01/06/2016 à 11h12 - (120242)
Tout bonnement imparable.
Et tout est dit dans cette chronique. Bravo gardian666.

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker