MANILLA ROAD - Crystal Logic (Golden Core/ZYX) - 26/12/2013 @ 22h45
En attendant le successeur de « Mysterium », le label Golden Core Records (appartenant à Zyx Music), a réédité fin 2013 le 3ème album de Manilla Road, paru il y a environ 30 ans, une journée de décembre 1983. On note d'abord que par rapport à la pochette d'origine, le logo Manilla Road a changé sa place avec le nom de l'album, mais ce n'est là qu'un micro détail.

« Crystal Logic », aujourd'hui considéré comme un album culte de epic heavy metal, a clairement été un tournant décisif dans la carrière de Manilla Road. Il y a d'abord cette pochette réalisée par John Jinks, kitsch mais que l'on se prend à admirer et détailler du regard à chaque fois qu'on la voit. Et surtout musicalement, en un peu moins de 40 minutes, Manilla Road délivre un album de heavy metal complet et diversifié, entre tempos speed metal, énergiques (« Necropolis », « Feeling Free Again »), morceaux à tendance doom ou carrément épiques. Le terrible morceau éponyme est un peu la quintessence du groupe, de par sa diversité dans les rythmiques, ces parties vocales uniques qui entrent vite dans les mémoires, ou encore ses soli purs et étincelants, le heavy, le vrai, c'est celui-là.

Il y a donc cette voix unique de Mark Shelton, tantôt nasillarde, et parfois plus hargneuse (« The Riddle Master » et son accélération finale dantesque) loin d'être parfaite mais bon sang cette spontanéité, ce timbre de voix si distinguable est encore un régal aujourd'hui ! Chaque composition a une identité forte, et même si « Feeling Free Again » est un peu une erreur de parcours au niveau lyrics (Mark avouera qu'utiliser « Hey baby » était une chose qu'il a fait une fois et qu'il ne ferait plus jamais), cela reste minime sur l'ensemble de l'album. Des titres comme « The Ram » ou « The Veils of Negative Existence » contiennent aussi de quoi satisfaire chaque amoureux de heavy metal, les soli qui n'en finissent plus du premier (encore servi en accélération foudroyante), l'ambiance sombre, les roulements de toms et les riffs sans équivoque du second. Et puis il y a ce final de 12 minutes, « Dreams of Eschaton », aux paroles alliant mythologie et le ressenti personnel de Mark pour évoquer la fin de notre monde. Un moment épique retransmis en musique avec brio, 2 premières minutes introductives sur fond de notes acoustiques, avant que le morceau ne se lance dans un long mais excitant périple bourré de notes, de plans de guitares différents et de lignes vocales qui retranscrivent parfaitement ces textes durs.

Concernant cette réédition, elle inclut un remastering des morceaux, à partir d’une cassette, ce qui signifie un son oldschool à tous les niveaux, ce que je ne trouve pas très préjudiciable, après tout cela permet de garder la saveur originelle de l'album. Le premier CD contient l'intégralité de « Crystal Logic », le morceau 'Flaming Metal System' (et ces soli qui n'en finissent plus), et des versions 'alternate' ou 'rough mix' de morceaux présents sur l'album. Ces versions alternatives sont pour l'anecdote, issues d'une cassette que Rick Fisher (batterie) a retrouvé dans ses archives. Je ne m'intéresse pas trop à ces 'bonus', je dois dire que le CD2 est déjà un peu plus intéressant, puisqu'il comprend des compostions de Manilla Road, écrites durant des sessions de jam au début de la carrière du groupe.

Cependant 4 sur 5 de ses morceaux figurent déjà sur la démo « Dreams of Eschaton », enregistrée en 1981, mais seulement rendue publique il y a une dizaine d'années. Ces 4 titres sont « Time Trap », présent en 2 fois sur ce 2ème CD, une version studio et une plus longue, captée durant une répétition, « Venusean Sea », « Black Lotus » et « Aftershock ».

« Time Trap » se présente comme une pièce assez 'calme' mais loin d'être molle, dégageant une atmosphère mélancolique, alors que « Venusean Sea » reprend le même type de schéma. Moins de riffs, plus de notes légères, une batterie plus en retenue et des parties vocales clairement mélodiques. Avec « Black Lotus » et « Aftershock », on retrouve un Manilla Road bien plus rock'n'roll et direct, mais honnêtement ces morceaux, assez primaires et un peu longs, ne sont pas des grands moments de musique (même s'ils nous sont présentés dans des versions brutes de chez brutes).

Le seul morceau véritablement inédit qui nous est proposé est « Upon the Wings of Fate », cumulant à près de 10 minutes ; le début est proche de celui de « Time Trap », posé, jouant davantage sur l'ambiance, plus que l'aspect heavy metal ou même le côté épique. Ce morceau est un poil longuet et sans trop d'éclat, il prend un peu d'ampleur mais reste brouillon peu après les 6 minutes.

Le reste des bonus comprend une version live 2013 de « Flaming Metal System » (avec Marta Gabriel de Crystal Viper qui assure les parties vocales du morceau), une autre version live de « Crystal Logic » (enregistrée au Hammer of Doom festival en 2011) et 2 versions de « Dreams of Eschaton » ; enfin, la première c’est juste la partie acoustique délivrée en live (ils ne pouvaient pas mettre tout le morceau ?) et la seconde est une reprise signée Viron. Reprise dans une version heavy/power moderne bien tenue, mais écourtée du long break musical en fin de parcours.

Je dois dire ne pas trouver finalement beaucoup d’intérêt pour le 2ème CD, si ce n’est de constituer un joli digipack au final. Le livret est bien fourni et intéressent à décrypter (avec des notes notamment de Leif Edling), en définitive cette réédition n’est pas totalement inutile et mal fichue. Et si musicalement je tends à avoir une préférence pour les Manilla Road suivants, ce « Crystal Logic » reste un must pour le genre et un album qu’il est bon de temps en temps de remettre en avant. C’est là aussi le but de l’opération.



http://www.manillaroad.net/ - 124 visite(s)


Rédigé par : gardian666 | This is Epic./ | Nb de lectures : 12203




Auteur
Commentaire
Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker