MALKAVIAN - The Worshipping Mass (Finisterian Dead End) - 25/04/2014 @ 08h50
Depuis ses débuts et en particulier avec la sortie de The Strand Of Time de PICTURED, le label/structure breton Finisterian Dead End m’a toujours été sympathique et il est en général porteur de bons disques, pondus par des groupes au minimum prometteurs. Parti du bout du bout de la Bretagne avec les quimpérois de PICTURED donc, le label s’est éloigné du « Finisterian Dead End » (justement) en allant voir, entre autres, du côté de Rennes (MANTRA) et même de Bordeaux (BREAKDUST). On va d’ailleurs rester en dehors de la Bretagne avec les nantais de MALKAVIAN (oooh, le vilain troll géographique que je viens de lâcher). Mais quoi qu’il en soit, on va rester dans le monde des groupes français capables de proposer quelque chose de bien produit et de plutôt personnel malgré des influences bien connues. Et pour ne pas trop changer, on va rester dans un style proche de celui de BREAKDUST, à savoir un Thrash percutant et musclé qui laisse paraître d’autres apparats metalliques, bien intégrés et digérés.

Formé en 2005, MALKAVIAN a été auteur d’une démo éponyme en 2007 et d’un EP en 2009, November Ends, le tout pour se poser au sein de la scène nantaise et donner quelques concerts, et bien sûr pour préparer le terrain à ce premier full-length, The Worshipping Mass. Si le groupe revendique simplement faire du « Power Thrash Metal » il va se trouver à la croisée de plusieurs chemins, nous sommes bien loin d’avoir entre les feuilles un énième clone de PANTERA. Le Thrash de MALKAVIAN est donc résolument moderne et emprunte tout autant au Thrash Bay Area qu’au Thrashcore et au Groove Metal. Les gros riffs balancés à fond la caisse qui te font tourner les cheveux sont donc de la partie tout comme chez BREAKDUST, et pour le reste MALKAVIAN n’hésite pas à partir dans des passages plus lourds ou plus posés, sans devenir trop mélodique ou gnangnan pour autant, et propose aussi quelques surprises. Le tout emballé dans une production aux petits oignons, ce qui fait la véritable force de l’album d’ailleurs. Chant et batterie sont peut-être un peu surmixés mais pour le reste ça dépote, et le studio Brown Bear Recording (puis les Masterlab Systems pour le mastering) dont je n’avais jamais entendu parler a fait un boulot du feu de Satan, The Worshipping Mass tutoyant la puissance « à la française » d’un El Mooooooboooooo. Bravo aux sonorisateurs de ce skeud et cela accorde beaucoup de crédit à cet album globalement efficace et couillu.

MALKAVIAN ose et va surprendre d’emblée avec "The Dust", morceau d’ouverture… dépassant les 7 minutes ! Pourtant nous ne sommes pas en présence de Thrash progressif et le groupe aligne surtout riffs in your face et moments plus travaillés, le tout agrémenté d’accélérations explosives et de solos bien sentis. Ça fonctionne un minimum, notamment grâce au chant classique mais puissant de Romaric (qui n’hésite pas à partir dans un registre plus heavy/clair avec classe), mais hélas de petites longueurs apparaissent bien vite, l’exercice « piste longue » étant toujours risqué surtout pour du Thrash… Et quand The Worshipping Mass allonge 60 minutes à la toise, quelques autres faiblesses du même genre viennent pointer le bout de leur nez, notamment au milieu de l’album avec les deux parties de "Out of Madness", dont la première a du mal à décoller et la seconde n’est clairement pas la meilleure piste de l’album, proposant tout comme "The Black Hand" un Thrash percutant mais trop convenu. C’est dommage parce que le reste convainc sans mal, et MALKAVIAN est en grande réussite quand il s’agit de pondre du Thrash moderne musclé, même si le final plus cool aux légers accents GOJIRA "Wolfpack" vaut son pesant de cacahuètes. "Ultimatum" bourre tout en étant groovy et mélodique, "The Worshipping Mass" est entraînant et punchy, "The Wreckage" est bien lourd et même assez evil, l’excellent "Drag’em Down" est particulièrement furieux et enfin le bonus track, un réenregistrement de "The Rotten Conspiracy", nous offre du pur Thrash 100% véloce avec une excellente performance du chanteur. Mais la véritable surprise concoctée par MALKAVIAN se trouve au sein de la 4ème piste de l’album qu’est "I Suggest…" : c’est un morceau aux influences très Metal-Hardcore, que ce soit au niveau des riffs (appuyés ou rapides) et des vocaux ici assurés en partie par Luiss de HACRIDE, avec en sus un assaut central qui arrache la gueule et une mosh-part bien voyou (si vous la faites écouter à Seb On Fire, nul doute qu’il aura tendance à montrer les semelles de ses baskets à votre nez). Un morceau plus Thrashcore complètement à part dans l’album mais qui en est à vrai dire la véritable tuerie.

MALKAVIAN en a fait un petit peu trop dans l’ensemble et si ça marchait pour BREAKDUST car leur album était varié, ça fonctionne un peu moins bien ici et pour un premier album les nantais auraient pu en rester à l’essentiel. Car l’important reste l’impact et le souffle des compositions purement Thrash/Groove qui savent envoyer la sauce avec une efficacité bienvenue, surtout avec un pareil son. The Worshipping Mass reste un bien bon album, pas extrêmement original mais déjà personnel (aucune influence évidente ne me vient à l’esprit), qui est surtout là pour nous donner une bonne dose de Thrash moderne mais-pas-trop-non-plus, avec quelques petits écarts qui convaincront plus (cette bombe qu’est "I Suggest…") ou moins (les quelques longueurs) l’auditoire. Mais avec BREAKDUST, MALKAVIAN prouve qu’on a de bons groupes de Thrash en France, qui ne font pas que repomper les grandes gloires, et que Finisterian Dead End sait bien les trouver. Avec sa superbe pochette, The Worshipping Mass est un album à essayer pour qui veut faire frénétiquement tourner sa chevelure et plus si affinités.




Rédigé par : ZeSnake | 14.5/20 | Nb de lectures : 12271




Auteur
Commentaire
WhiteWolf
IP:90.0.165.196
Invité
Posté le: 27/04/2014 à 09h17 - (111936)
Oh! Un clin d’œil aux jeux White Wolf, ça devient rare...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker