MALIGNANT TUMOUR - Overdose and Overdrive (War Anthem) - 31/10/2013 @ 23h05
La tumeur, bénigne au départ, a pris de l’ampleur, grossissant au fil des années, pour devenir maligne.
Si les précédents bilans discographiques étaient plutôt optimistes, ce dernier, au nom équivoque, est nettement plus pessimiste, au vu du passé Grind du patient.

La prolifération cellulaire Hard-Rock a pris une ampleur anormalement importante au sein des tissus métalliques de l’organisme tchèque. Mais fort heureusement, grâce à une adaptation de tous les instants, la santé de ce dernier n’est pas menacée.
Son énergie et son groove lui permettant de repousser jusqu’à présent la dérive cellulaire.

La migration des cellules cancéreuses vers l’intestin Grind a entrainé une recrudescence des Mid-tempos et des rythmes dodus, qui se sont ensuite reproduites jusqu’à provoquer l’extinction des microorganismes responsable des Blast-beats.
Tempéré par la chimioGrindapie, la maladie n’a pas trop évoluée depuis "Earthshaker", et l’efficacité des rayons X et du chant hurlé sont toujours d’actualité.

Les cellules Crust, peu présentes dans l’organisme tchèque, jouent un rôle de régulateur du groove, et évitent à la tumeur de devenir trop efficace et trop attractive. La cellule tumorale tchèque a donc poursuivi sa migration au sein de l’organisme métallique, grignotant peu à peu toutes les cellules Crust, pour n’en laisser que quelques-unes, tributaires du son cru et grondant. On détecte dans certaines parties de l’organisme une répartition plus aléatoire des cellules Crust, tandis que les organismes pathogènes chargées en MÖTORHEAD se multiplient.

A contrario, le grossissement des métastases Hard-Rock a engendré une modification latente de la prolifération cellulaire, illustrant un schéma somme tout anarchique. Dans certaines parties de l’organisme, les métastases ont éliminées tous les globules blancs, pour proliférer par voie sanguine de façon rapide. Il en résulte des titres assez lents et groovy, aux intonations clairement Heavy ou Hard-Rock, et dotés d’un gentil groove classique.

Dans d’autres parties de l’organisme, la prolifération cellulaire s’est opérée de façon plus timorée, puisque les clones cellulaires n’ont pas totalement réussis à supplanter la barrière défensive Grind. La nocivité des cellules tumorales est limitée, et cela aboutit à des titres plus dynamiques et au groove plus percutant, mais toujours freiné par l’accessibilité des métastases HardRock.

Le petit manège carnivore des cellules cancéreuses est malheureusement trop prévisible, et même si leur appétit vorace est toujours efficace, il faut bien reconnaitre que la lassitude s’installe rapidement, la faute à un schéma thérapeutique et musical trop bien rodé...

Cette tumeur maligne, bien qu’en irrémédiable expansion, manque d’impulsivité et de mordant. Fort heureusement, les voies lymphatiques n’ont pas encore été envahies par la maladie, et les microorganismes grind et crust résistent, révélant un chant rocailleux et hurlé plutôt efficace.

Si le groove HardRock et l’agressivité Grind font bon ménage, l’avenir de notre patient s’annonce plutôt sombre. Car, incapable de résister à la prolifération des métastases HardRock, omniprésentes dans l’organisme et en constante augmentation, notre patient tchèque risque fort de succomber à sa tumeur.
Ou, pire, devenir lui-même un clone cellulaire de CLUTCH ou MASTODON...

http://www.malignanttumour.com/ - 146 visite(s)

3 titres en écoute - 74 téléchargements


Rédigé par : ..::Ju::.. | 13/20 | Nb de lectures : 11588




Auteur
Commentaire
Oncle Ben's
IP:78.112.206.217
Invité
Posté le: 31/10/2013 à 23h11 - (109757)
Bel effort concernant la métaphore filée Ju.

Nespithe
IP:88.179.76.127
Invité
Posté le: 01/11/2013 à 09h06 - (109759)
Ce genre de kro ne m'amuse pas donc je file écouter le son direct: en effet ya un gros côté hard rock qui détonne fortement pour ceux comme moi qui en etaient restés aux periodes crust et gore du groupe. Ca peut rapeller Blood Duster dans l'esprit, mais je préfère largement les australiens, plus oriéntés rock & roll que hard il est vrai. Bref je salue l'effort de diversification mais perso je ne suis pas séduit.

JCVD
IP:109.28.148.27
Invité
Posté le: 01/11/2013 à 20h21 - (109762)
Nespithe, tu es triste

Nespithe
IP:88.179.76.127
Invité
Posté le: 01/11/2013 à 21h04 - (109763)
@JCVD: Peut-être mais j'ai parlé musique. toi qu'as tu apporté ?

JCVD
IP:109.28.148.27
Invité
Posté le: 02/11/2013 à 09h21 - (109766)
Ne prends pas la mouche, Nespithe, sois détendu : moi, j'apporte un message d'amour pour les âmes égarées comme la tienne.

..::Ju::..
Membre enregistré
Posté le: 02/11/2013 à 15h20 - (109768)
Merci Oncle Ben's pour ta remarque...
Et désolé Nespithe, si ça ne te convient pas...

En fait, c'est triste, mais cet album, bien que sympa comme tout, ne laisse pas de souvenir impérissable. C'est fort dommage, surtout que ce groupe est vraiment chouette en live...
Alors, voila j'ai juste eu envie de changer un peu l'approche classique qu'on a avec les chroniques, et proposer une autre vision pour les lecteurs.
Qui reste clairement très proche de mon vrai avis, et structurée, ce n'est pas juste une kro pour être originale à tout prix



Nespithe
IP:88.179.76.127
Invité
Posté le: 03/11/2013 à 22h16 - (109773)
@Ju: Ya pas de mal hein tu fais ta sauce comme tu le sens :) Pour l'album jpense qu'il aura du mal a trouver son public, je vois mal les fans de Hard traditionnel se tourner vers Malignant Tumour, et les amateurs de grind... ont mieux à écouter !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker