MALFEITOR - Unio Mystica Maxima (Scarlet Records/Season of Mist) - 30/11/2007 @ 09h14
Alors que nous abordions ensemble "Generator" d'Aborym en mars 2006 (hé oui déjà), la news circulait que le guitariste-fondateur du combo rital nous couvait un truc plus violent qu'une grippe aviaire. Malfeitor Fabban a ainsi officialisé la naissance de Malfeitor, qui malgré son nom n'est pas un simple side-project pour son géniteur "mais un groupe à part entière". Bon, on nous a déjà enfilé ce genre de déclarations régulièrement par le passé, donc il convenait de s'armer de patience pour voir de quoi ce projet allait réellement accoucher.

Prenant le micro et la basse, M. Fabban va s'entourer du batteur Atum (à vos souhaits. Ex-Biastema, ex-Kvntvr, ex-Tundra italien) et il va pas mal galérer pour trouver un guitariste. En septembre 2006, il parvient à recruter le six-cordistes Munholy (je ne sais pas qui c'est, mais il ne pourra pas se connecter au chan de VS avec un pseudo pareil). Et Malfeitor va démarrer sa carrière directement sur les planches de Rome en novembre dernier, à peine son line-up complété. En mars/avril 2007, le groupe part enregistrer au Temple of Noise de Rome (tous les Aborym, "Ante Lucem" d'Eligor que je vous conseille). Et en juin, Malfeitor signe un contrat pour un album avec Scarlet Records, label qui a vu sortir les premiers Aborym. Pour être complet, je signale qu'en juillet un split EP avec les Norvégiens Amok a précédé la sortie de cet album (en septembre). Hormis les récents compléments de line-up, je crois qu'on a fait le tour pour les infos. Ah non, je peux ajouter que la cover est l'œuvre de Marcelo HVC (Absu, Necrophagia,Lord Belial, Hate). Le reste du booklet est réalisé par M. Fabban lui-même. Avanti la musica…

Ce qui frappe de prime abord, c'est qu'une écoute en aveugle de cet album ne m'aurait aucunement permis de deviner son pays d'origine. Comme pour Naer Mataron, l'inspiration de Malfeitor se situe dans le mighty Nord. Les riffs sont rapides et mélodiques. Les parties blastées alternent avec des passages plus plombés avec un gros groove. Bref, rien que le titre tête-de-gondole "Rex Bestia Fera" vous fout dedans en deux minutes. Certains riffs plus thrash peuvent évoquer la patte de M. Fabban dans Aborym. Mais il faut vraiment savoir qu'il joue dedans pour deviner sa présence derrière le pont final de ce premier morceau qui sonne comme du Gorgoroth. "Ouah, super ce nouveau combo norvégien, c'est du bon black qui déboîte". Pire que ça, ces vilains copiteurs de Malfeitor empruntent même quelques voix claires viking (excellent passage sur le titre mélodique "Jesus Christ to the Lions" qui évoque carrément Vintersorg, bien bon passage également dans "Dungeon" contrastant avec la grim voice).

Et biberonné que je suis au black scandinave, le résultat est très bon à mes oreilles, dans un album qui transpire le bon vieux black norvégien traditionnel. Traditionnel mais suffisamment varié pour accrocher et ne jamais lasser pendant trois quarts d'heure. Traditionnel, mais avec une production gorgée de basses qui sonne comme les albums de black norvégien les plus récents (je repense à Gorgoroth là). Traditionnel jusque dans le concept voué à Satan, notre maître à tous. M. Fabban aime le black à l'ancienne et cela se ressent dans un album très bien fait et composé avec amour.

Habitués que nous sommes à ce type de son, ne vous attendez pas à un opus qui vous procurera une impression de haine plus palpable que vos récentes écoutes. Non, il manque peut-être des vocaux vraiment arrachés pour cela, même si M. Fabban se débrouille bien au premier plan. Et puis quelques trucs sont un peu faciles, comme le violent mais linéaire "Black Magic Mushrooms". Par contre, malgré les écoutes, il me plaît bien cet album. Efficace, rentre-dedans, suffisamment organique et évoquant plein de bons souvenirs, il me donne envie de réécouter la moitié de ma disco là tout de suite. Je ne lui demande rien de plus. Je vais kiffer dans mon coin.

http://www.malfeitor.net - 279 visite(s)

Trois titres sur le MySpace du groupe - 632 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | 16/20 | Nb de lectures : 10070




Auteur
Commentaire
BlackMass
Membre enregistré
Posté le: 30/11/2007 à 10h01 - (50016)
bon album
rien de transcendant mais du lourd quand meme
envoie la sauce andalouse Fabban, Aborym la suite c pour quand ?



034
IP:83.153.30.146
Invité
Posté le: 30/11/2007 à 18h00 - (50038)
"Black Magic Mushrooms", une cover de Mysticum ???

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 30/11/2007 à 21h40 - (50044)
oui

Alain
Membre enregistré
Posté le: 01/12/2007 à 11h48 - (50056)
Pas folichon, je m'attendais à mieux

paganzine
Membre enregistré
Posté le: 01/12/2007 à 15h12 - (50060)
dèçu aussi, leplus domageable est le manque de charisme de Fabban qui fut pourtant magistral avec Void of Silence

Filip
IP:82.234.251.86
Invité
Posté le: 02/12/2007 à 12h17 - (50073)
Pas percutant pour deux sous. Je passe...

Tetanos
Membre enregistré
Posté le: 18/12/2007 à 14h31 - (50600)
Me suis enfin décidé à l'écouter, la poussière a même eu le temps de le recouvrir depuis le temps. Très agréablement supris, la poussière ne risque pas de se reposer dessus avant quelques temps. Efficace.



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker