MALEVOLENTIA - Ex Oblivion (Epictural/Season of Mist) - 24/06/2011 @ 08h11
Il faut être burné pour proposer en 2011 un album de black metal orchestral chanté en français. Burné ou avoir une sévère envie de poursuivre sa quête musicale, loin des groupes conventionnés aux albums aussi interchangeables que jetables. Je ne doute pas que les groupes qui suivent le vent le font avec autant de passion que les autres. Mais je préfère garder mon respect pour ceux qui ne suivent pas aveuglément le troupeau. Même si cela ne signifie pas que leur art va me toucher pour autant.

Pourtant Malevolentia avait déjà fait mouche en 2005 avec son premier album Contes et Nouvelles Macabres qui sortait bien du lot commun et montrait une envie de boire jusqu'à la lie une absinthe distillée dans des ténèbres de dandys. Contre vents et marées, la formation de Belfort maintient son cap dans un style fortement mis à mal par la chute d'audience du black metal du début des années 2000, puis enterré par la quête du crado et de l'identité sonore à gros grain qui a sévi depuis dans le genre. Un album de black tendance sympho, avec des textes poétiques hurlés en français, c'est tout de même LE truc qu'on ne pourra pas taxer d'opportunisme et dont le résultat a de belles couilles au cul (même s'il n'y en a apparemment toujours pas derrière le micro).

Malevolentia complote toujours dans son coin, nous remplissant les esgourdes de riffs soutenus par des synthés grandiloquents mais opportuns. L'ombre des premiers Cradle of Filth est palpable, notamment sur les plans les plus thrash, alors que s'enchaînent blasts et trémolos furieux ou passages atmosphériques à grands coups de nappes synthétiques. Et ça le fait toujours autant, parce que nos compatriotes n'ont pas la main légère sur la rythmique qui latte, ou sur les vocalises grondées avec fougue. Parce que Ex Oblivion est un jus noir dégoulinant, un album sombre qui s'avère dénuée de compassion ou de mélancolie.

Certes Ex Oblivion pourra sembler convenu dans son approche, et vous y trouverez bien intro et autres interludes dignes d'une BO de film. Malevolentia n'a pas pour ambition de révolutionner le genre, mais le groupe livre un travail pensé, propre et efficace. Il serait très dommage pour les amateurs de sympho de ne pas donner une chance à cet opus qui ne souffre pas de défaut majeur. D'autant plus qu'il allie l'enregistrement-maison du premier opus à un mixage/mastering signé Neb Xort au Drudenhaus, encore un point positif.

Quand des formations évoquent la furie de la bataille ou la mélancolie d'une vie perdue à se regarder le nombril, Malevolentia incarne le délice d'une étreinte mortelle, de l'extase impie. Baigné dans l'univers lovecraftien, les hérétiques jouent une symphonie du désespoir, nous content une histoire déviante qui finit mal. Une très jolie pièce, encore une fois.


Rédigé par : Prince de Lu | 16,5/20 | Nb de lectures : 14214




Auteur
Commentaire
mydrin
Membre enregistré
Posté le: 24/06/2011 à 12h20 - (95064)
j'avais bien aimé le précédent ce nouvel album est encore meilleur



baryton73
Membre enregistré
Posté le: 24/06/2011 à 14h33 - (95069)
Enorme!!



Danaos
Membre enregistré
Posté le: 24/06/2011 à 21h19 - (95080)
Je suis ravi que des groupes comme Malevolentia perpétuent le genre avec talent, et avec beaucoup plus d'énergie que ce que proposent actuellement les initiateurs du genre : c'est 100 fois plus bandant que le dernier Dimmu Borgir. Les riffs sont excellents et ça blaste à tout va. Le vocaliste n'est pas mauvais, mais devrait prendre un peu de ventoline pour éviter de chanter si souvent comme un asthmatique.




TarGhost
IP:89.85.119.56
Invité
Posté le: 24/06/2011 à 21h27 - (95082)
J'ai malgré tout du mal à cerner..."Black métal orchestral" ?
Est-ce que l'on navigue dans les mêmes eaux que le "Carriers of dust" de MIRRORTHRONE ?
Si c'est le cas : vendu !

Monceau
Membre enregistré
Posté le: 24/06/2011 à 22h06 - (95084)
en voyant la pochette je m'attendais à un truc technico-futuriste 100% bio de ZeSnake et finallement même pas - c'est ZeSnack qui s'en est chargé :)

pouet
IP:88.189.200.96
Invité
Posté le: 25/06/2011 à 05h49 - (95089)
je dirais même plus!! il faut être sévèrement burné!

Arnahud
Membre enregistré
Posté le: 25/06/2011 à 10h22 - (95091)
Le vocaliste est UNE vocaliste. Album dément au passage qui perpetue l'héritage des old Cradle. Et pis des paroles qui traitent de Dagon et autres grands anciens moi ça me parle!



AKHII
Membre enregistré
Posté le: 25/06/2011 à 10h49 - (95093)
ça déboite!



trashercorpse
Membre enregistré
Posté le: 25/06/2011 à 13h41 - (95098)
Du black sympho comme on en entend très peu en ce moment ... C'est plutot bien foutu !

ALEX-XXX
Membre enregistré
Posté le: 27/06/2011 à 09h29 - (95111)
Petit coup de pub au passage : cover & layout made by 3-crosses design



Danaos
Membre enregistré
Posté le: 28/06/2011 à 21h00 - (95159)
@ Garmonbozia et autres organisateurs de concerts qui fréquentent vs : aurons-nous la chance de voir Malevolentia sur scène ?

uruz a.
Membre enregistré
Posté le: 19/07/2011 à 11h55 - (95603)
A l'écoute des extraits, ça semble plutôt réussi ! Effectivement, comme le sous-entend justement PdL, il semble qu'il faille aborder la chose sans soif d'explorer la moindre nouveauté, sans espérer titiller la moindre frontière. C'est ce qui retient un peu mon intérêt en l'occurrence. Mais dans ces limites il faut bien avouer qu'ils mettent à l'amende les Dimmu Borgir et Cradle actuels, tant au niveau de la qualité des orchestrations que de la pêche globale..
En tout cas, je pense que NebXort a du s'arracher des cheveux au passage, tant il y a de choses sur certains passages ;))

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker