MALEVOLENTIA - Contes et Nouvelles Macabres (Le Cercle Production) - 24/07/2006 @ 10h42
Malevolentia est un jeune groupe français, de Belfort plus précisément. Après un début de parcours un poil chaotique (sempiternel line-up instable) et avec l'aide du collectif Le Cercle Métal, le quartet décide d'entrer en studio début 2004. Au départ l'enregistrement devait être un 4 titres mais il se concrétise directement en album, sans passer par la case démo. Et c'est couilleusement sans batteur et sans son chanteur mâle que les félons enregistrent les sept titres de "Contes et Nouvelles Macabres". J'avais découvert "La Fée Verte" sur la compilation "Into a Black Circle", et cet extrait avait attisé mon intérêt. C'est donc avec joie que je rédige ces petites lignes que parcourent vos yeux avides de découverte.

Comme lors de l'écoute de "La Fée Verte", je tombe sur mon séant. Ce groupe à la moyenne d'âge apparemment assez basse ose nous ressortir un black mitonné à l'ancienne, avec des orchestrations du siècle dernier. Après l'intro "Ouverture" très Damien dans l'âme (le film original, pas Mystic Circle), les orchestrations font leur apparition sur fond de blast. Je vous laisse goûter à "Les Saveurs de la Mort" dont l'extrait est dispo ci-dessous (vous êtes hypnotisés, votre doigt se raidit et clique sur le lien). Le style est posé, orchestral et fonceur, avec toutes les références black sympho ambiance gothique qui défilent dans la tête, de Anorexia à Hecate en passant par Cradle. Mais le groupe possède réellement son identité et ne se contente pas de repomper sans vergogne ses aînés au moment de leur apogée. Les claviers sont en appui des guitares, sans envahir les partitions. Les structures des morceaux sont variées et intéressantes à décrypter ("La Fée Verte" reste ma préférée) et les compositions évoluent intelligemment au gré de l'atmosphère, alternant passages en son clair, riffs toniques et agressions en règle.

Seule ombre au tableau, la BAR est très présente et n'a pas été maquillée en semblant d'humain. Cela peut déranger certains. Mais ça fonctionne vraiment bien, donnant une impulsion métronomique à des compos bien mises en place. Les guitares tronçonnent des mélodies à pleine vitesse ou posent leurs riffs plombés. Le tout est ingénieux et musicalement bien foutu. Certes, Malevolentia n'échappe à quelques erreurs de jeunesse (le passage "Hall of the Moutain King" est peut-être cliché), mais cet excès de fougue rend l'album encore plus dynamique et prenant.

Une autre grosse réussite de Malevolentia réside dans ses textes, en français et fort bien écrits (le groupe s'appuie sur des poètes torturés dont le prometteur Ghislain Gilberti). Ces paroles sont intégralement déclamées par Morathie, Baronne de Vénielle (Diantre, une nobliotte. Mes hommages, gente dame). La châtelaine a la charge aussi bien des vocaux black que des quelques passages clairs qui font ici plutôt penser à la vague dark française. Sans être technique, la voix black de Morathie permet une compréhension quasi parfaite des textes, ce qui ajoute un intérêt à l'opus pour les francophones. Je pense que j'aurais moins accroché aux vocaux sans en comprendre la substance, mais là le groupe fait encore mouche.

Ces "Contes et Nouvelles Macabres" ont été couchés sur le vélin dans le studio de Samuel Claus (Post Mortem), en partie responsable des arrangements et orchestrations. L'alchimie a parfaitement fonctionné avec l'ingénieur qui a su donné une ambiance très gothique aux compositions. Notamment, la reprise "Tanz Mit Mir" est une réussite, comme sortie d'une BO de Danny Elfman. Si "Contes et Nouvelles Macabres" est seulement un premier album, j'ai l'impression que l'implication de chacun des acteurs a porté cet opus au plus haut, depuis le groupe et ses paroliers, jusqu'à l'ingénieur. Malevolentia a réussi le pari audacieux de rassembler tout un ensemble de bonnes idées et de bonnes volontés et de les faire mariner pour obtenir son album. Et la claque est là, avec des détails mitonnés à la maison, comme cet artwork qui est fort réussi.

Le groupe expérimente le vieil adage "quand on veut, on peut" et propose un produit soigné et une musique très professionnelle. Je dis bravo et j'applaudis la performance. Si la moitié des groupes français soignaient aussi bien leur groupe, écouter leurs albums serait du pain béni. Concernant Malevolentia, l'écoute est indispensable pour tout amateur de black sympho et littéraire. Il ne reste plus qu'à retaper un peu le site web et à faire distribuer cette perle pour que le groupe accède à un cran encore supérieur. La formation a désormais trouvé son batteur. Espérons aussi que les concerts s'enchaînent...

http://perso.wanadoo.fr/malevolentia - 264 visite(s)

Les saveurs de la mort - 378 téléchargements


Rédigé par : Prince de Lu | 15,5/20 | Nb de lectures : 13181




Auteur
Commentaire
Blashyrkh
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2006 à 14h40 - (31095)
Morathie, Baronne de Vénielle , c'est une ex à SAS de l'Argilière? ^^

Treve de plaisanterie, je ne suis pas specialement fan de ce style mais il faut avouer que l'extrait est sacrément bien bouclé. Bon c'est sur que musicalement la comparaison à Cradle est inévitable mais rien que la voix me fait prefererlargement Malevolentia à Cradle. La BAR ne me gêne pas plus que ca.


Siegfried
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2006 à 14h59 - (31097)
excellent , certains passages me foutent des frissons , il faut à tout prix que je mette la main sur cet album

Prince de Lu
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2006 à 16h55 - (31107)
Pour commander, le plus simple est de passer par le site du groupe. Ils sont sérieux et c'est 12 euros port compris. Je venais de le commander quand j'ai reçu le promo...

sakrifiss
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2006 à 17h15 - (31108)
Je mets juste un bemol, car si certaines partis sont tres bonnes, on a parfois des bonnes intentions qui tombent platement, des riffs tires de dessins animes de notre enfance (genre Inspecteur Gadget), et ca casse un peu l'ensemble



MetlFixxxer
Membre enregistré
Posté le: 24/07/2006 à 19h25 - (31114)
Ah j'aime beaucoup le morceau en téléchargement!

sinistre 13
Invité
Posté le: 25/07/2006 à 00h25 - (31132)
en tout ka j'adore la pochette

Berry_Bourrin
Membre enregistré
Posté le: 25/07/2006 à 09h24 - (31133)
Le titre est vraiment pas mal, faut voir, à écouter en tout cas...j'aime bien la BAR aussi et la nana a une jolie voix :)

nepenthes
Invité
Posté le: 25/07/2006 à 11h47 - (31136)
Le titre en écoute est quand même assez plat...
J'aime le black sympho mais là, je trouve que l'on tombe un peu dans les travers du genre, avec un titre vraiment convenu...
Ceci dit, je serai curieux d'écouter l'album en entier !



FUrIous
Membre enregistré
Posté le: 24/08/2008 à 21h17 - (60811)
bizarre on ressent des influences "Misanthrope" sur certains titres de leur myspace .

En tout cas c'est sympa , il faut que j'écoute l'album en entier...



OTiS
Membre enregistré
Posté le: 05/08/2009 à 10h52 - (73925)
Effectivement, l'artwork est fort réussi!



Monceau
Membre enregistré
Posté le: 25/06/2011 à 00h37 - (95086)
"Sans être technique, la voix black de Morathie permet une compréhension quasi parfaite des textes, ce qui ajoute un intérêt à l'opus pour les francophones. Je pense que j'aurais moins accroché aux vocaux sans en comprendre la substance, mais là le groupe fait encore mouche."

Parfois vaut mieux éviter cette audibilité excessivement parfaite. quand on t'éclate les tympans avec des hurlements incompréhensibles on prend notre pied. par contre quand on t’assomme avec "CREEEEEEVE SALE BATAAAAAARD !!!!" tout au long du titre, en russe en plus, - là on est moins content...



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker