MALCUIDANT - Et la terre brûla (Apparitia) - 11/02/2016 @ 07h15
Troisième album pour les français (des nivernais, comme moi, tu t’en fous, pas moi mon ami) de Malcuidant, Et la terre brûla est le second album abrité par Apparitia Recordings, label de qualité. Si tu suis un peu la scène BM, tu connais sans aucun doute de près ou de loin Malcuidant et son subtil BM mélodique. Et la terre brûla reprend ces principes en les logeant dans un bel écrin tout de sépia et d’or recouvert.

"Mortelle et froide", le premier titre, ouvre sur un son puissant, très clair. La rythmique est enlevée, la structure – cachet du groupe – est chargée en informations et en mélodies, en petits arrangements discrets aussi. La progression est puissante, très dynamique et l’emphase se mêle avec habileté, avec beaucoup de naturel à l’architecture du titre. Un premier morceau de grande qualité où la mélancolie sert de prétexte au groupe et de fil conducteur pour la suite. "Le Calvaire des Glorieux" est ainsi fondé sur les mêmes bases, avec un travail tout à fait remarquable sur la basse comme sur l’emphase là encore. L’impression de puissance et de profonde mélancolie (le très beau pont sur "Le Calvaire des Glorieux" vers les 4’25) qui se dégage du titre permet de faire le lien avec l’habile composition des morceaux. Les structures déroulent naturellement leurs propos, sans heurts et sans cassures inutiles. Les ambiances se développent progressivement sans que la puissance, voire la violence ("Le Calvaire des Glorieux", vers les 3’20 ; le départ de "Morts et merveilles"), ne soient écartées. L’équilibre entre atmosphères aériennes, emphase et violence est ainsi préservé ("Morts et merveilles").

Si la science de la composition de Malcuidant est évidente et aisément repérable à l’écoute de ce nouvel album, et si ce cachet du groupe n’est pas nouveau, un côté épique inédit fait toutefois son apparition, de façon en tous cas nettement plus marquée que sur leurs précédents efforts. "Morts et merveilles" (le pont dès 5’) et surtout "Les Flambeaux de guerre" en sont une parfaite illustration. A l’aspect mélancolique s’ajoute ainsi une profondeur tout à fait pertinente qui provient directement de cette emphase, de ce caractère épique très puissant développé par le groupe.

Les deux derniers titres ("Et la terre brûla" / "Ornements de ténèbres"), un poil plus lents, plus posés, même si la progression reste dynamique permettent de clôturer l’album en beauté sur une touche de désespoir et de mélancolie prononcée (les leads ultra mélodiques sur "Et la terre brûla", qui reviennent à intervalles réguliers et servent de points d’appui au développement du titre ; la structure épique et guerrière de "Ornements de ténèbres").

Tu l’as saisi, j’aime Malcuidant. Sa musique est riche (comme un époisses ou un fromage du Morvan), parfaitement structurée et équilibrée. Elle ravira les âmes nostalgiques comme les amateurs de BM racé.




Rédigé par : Raziel | 15/20 | Nb de lectures : 7147




Auteur
Commentaire
lullaby
IP:79.94.16.71
Invité
Posté le: 11/02/2016 à 09h04 - (119382)
Donc, quand Anselmo fait un salut nazi bourré c'est grave, mais par contre quand on dénote dans ton introduction un prosélytisme nivernais flagrant, on devrait ne rien dire ? et bien non monsieur, je le crie haut et fort, la Nièvre, rien à branler !

DD
IP:82.226.3.23
Invité
Posté le: 11/02/2016 à 10h23 - (119383)
régionaliste c'est pas raciste

Deckard
IP:78.246.233.73
Invité
Posté le: 11/02/2016 à 13h43 - (119386)
Très bonne chronique pour un excellent album. Je croyais que j'étais le seul nivernais, mais a priori on a de quoi faire un petit club ^^

@Lullaby : comparer des gars qui rendent hommage à la contrée qui les a vu naître avec un décérébré qui rend hommage à un des pires dictateurs/assassins de la planète ... fallait oser, mais comme on dit : 'c'est à ça qu'on les reconnaît'.

Mitch
IP:176.148.111.20
Invité
Posté le: 11/02/2016 à 21h29 - (119395)
Support Malcuidant! Par contre, ça fait bien longtemps que le groupe n'est plus localisé dans la Nièvre ni en Bourgogne d'ailleurs ...

Worthless
Membre enregistré
Posté le: 11/02/2016 à 22h36 - (119397)
J'avais beaucoup aimé leur premier disque, L'hymne de la ghilde.

raziel
Membre enregistré
Posté le: 12/02/2016 à 10h13 - (119401)
certes Mitch, mais ils en sont originaires. Ce sont leurs racines (du mal) !

Sinon, chouette album en effet.

Raoul Volfoni
Membre enregistré
Posté le: 13/02/2016 à 06h23 - (119413)

Ca fait un bout de temps que je n avais pas pose une oreille sur ce genre de specialites locales et bien je me suis regaler!
A creuser



Emy
IP:90.48.147.126
Invité
Posté le: 13/02/2016 à 19h39 - (119417)
Excellent album !

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker