MAGNOLIA - Tänk Själv (Transubstans/Zyx) - 21/02/2014 @ 07h56
Encore un disque qui a fait un long voyage pour parvenir jusqu’à moi. Expédié de Suède par Transubstans Records, il atterrit dans la batcave du BoloBoss qui le propose à plusieurs chroniqueurs qui n’y trouvent pas leur compte. La faute peut-être à la pochette qui trahit le penchant mégalomane du bassiste, chanteur, compositeur et leader du groupe, Ronny Eriksson qui pousse l’admiration pour lui-même à s’iconographier sur le CD, dans le livret et sur le site officiel du « groupe ». La faute peut-être aussi à un groupe qui choisit de s’exprimer dans sa langue natale. Mais ce ne sont pas ces considérations qui effraient votre serviteur qui s’est par ailleurs déjà frotté au norvégien du groupe Punk-Rock Oslo Ess et dont la chronique questionnait la distinction entre l’œuvre et l’auteur à la lumière des déboires de Burzum, autre mégalomane ayant, lui, mal tourné.

Magnolia livre avec « Tänk Själv », un très sympathique 4ème album de Blues-Rock, proto Hard-Rock, tel qu’il se pratiquait au début des années 70. Le style rappelle donc Cream, Taste, Cactus ou encore Blue Cheer. La passion du musicien pour cette époque bénie est palpable mais n’empêche pas le groupe de forger sa propre identité. En témoigne notamment le choix du chant en suédois qui s’il apparaît curieux au 1er abord, n’est finalement absolument pas gênant. En témoigne aussi le large éventail de styles explorés par ces excellents musiciens. On passe ainsi du rock instrumental (Duell Med Djävulen, Rotterna Gar Djupt) à un blues jazzy que n’aurait pas renié Peter Green (Oväntat Finbesok). D'autres morceaux explorent le space-rock d'Hawkwind (l’excellent Svara Mig) ou prennent des couleurs psychédéliques très intéressantes (Jag Finns Här). Rappelons d’ailleurs que Ronny Eriksson officie également dans My Brother The Wind, groupe space-rock ayant déjà participé au Roadburn. « Tänk Själv » parvient à emporter l'auditeur dans son univers et réussit à le propulser dans l'espace et le temps.

Magnolia a su envelopper son album dans une excellente production qui permet de transporter l’auditeur à l’époque où il n’était pas uniquement question de dynamique mais d’ambiance, de chaleur et de sensations. L’excellent travail du producteur rappelle même parfois l’incroyable « The Alchemist » de leurs compatriotes Witchcraft. Magnolia est au final un peu moins agressif que la plupart des autres groupes de la vague Classic Rock Revival, Kadavar, Graveyard ou encore Spiritual Beggars. Il n’en reste pas moins un groupe sincère et authentique dans sa déclaration d’amour aux années hippies qui mérite largement d’être découvert quand on est un peu curieux et ouvert d'esprit. En tout cas, s’il passe en concert près de chez moi, ils peuvent compter sur ma présence car je sens qu’en live, l’expérience doit être incroyable.



http://magnoliarock.se - 145 visite(s)


Rédigé par : TheUgly | 14/20 | Nb de lectures : 12439




Auteur
Commentaire
vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2014 à 15h06 - (111077)
Bravo à TheUgly d'avoir réussi à faire cette chronique sans faire de reference à CLaude François ...

C'est un réel exploit !



TheUgly
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2014 à 15h22 - (111078)
C'est vrai ça ! Alors, ce sera pour une prochaine ;-)

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2014 à 15h32 - (111079)
Quand j'ai partagé la chronique, j'ai eu direct la chanson en tête...



TheUgly
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2014 à 15h44 - (111080)
Cool, il y a plein de Metalleux qui aujourd'hui auront du Cloclo plein la tête grâce à cette chronique !

GabinEastwood
Membre enregistré
Posté le: 21/02/2014 à 16h58 - (111081)
Moi aussi j'y ai pensé direct, j'ai revu aussi Benoit Poelvoorde dans "Podium" chanter le morceau !

zozo
Membre enregistré
Posté le: 22/02/2014 à 09h24 - (111089)
C'est marrant, je vois ce nom se balader par ci et là depuis des années mais j'avoue que le chant en suédois m'a jusqu'à lors rebuté. Cela marche peut-être pour le black metal mais pour le heavy-rock 70's, je ne sais pas trop...

Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 23/02/2014 à 21h10 - (111113)
Ben, pour ma part, je trouve que le suédois a bien du charme... Le morceau en écoute m'a évoqué Abramis Brama... :)

grozeil
Membre enregistré
Posté le: 23/02/2014 à 23h58 - (111115)
Euh, là, va falloir m'expliquer la "référence" à Cloclo, j'arrive pas à saisir...?Private joke?

Velvet Kevorkian
Membre enregistré
Posté le: 24/02/2014 à 08h37 - (111117)
@Grozeil: Claude François a sortie un titre "Magnolias For Ever" en 1978, d'où la référence avec le nom du groupe.



RunForestRun
Membre enregistré
Posté le: 24/02/2014 à 09h15 - (111118)
Moi ça me fait plutôt penser à la rengaine :

"Respect the cock! And tame the cunt!"

Avis aux cinéphiles :)

TheUgly
Membre enregistré
Posté le: 24/02/2014 à 18h45 - (111124)
J'aurais jamais pensé qu'il y ait autant de commentaires sur cette chronique... Comme quoi, le choix d'un nom de groupe est fondamental !

Sur le chant en suédois, c'est vrai que c'est curieux au 1er abord mais on s'y fait. D'autant plus que cet album contient pas mal de parties intrumentales qui le rendent plus digeste.

J'écoute encore cet album de temps en temps en tout cas et c'est toujours aussi agréable.

Yavor
IP:78.192.38.132
Invité
Posté le: 25/02/2014 à 10h54 - (111132)
yeah

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker