MADBALL - Hardcore Lives (Nuclear Blast) - 04/07/2014 @ 08h25
Le groupe de Freddy Cricien, demi-frère de Roger Miret, est une légende du hardcore. Une vraie. Mais il est toujours difficile de parler d’une légende parce qu’une légende a ses fans. Purs. Durs. Aveugles. Et prêt à te péter la gueule si tu oses émettre la moindre petite critique à leur encontre. Des fans qui prônent l’obscurantisme. Je ne vais pas le cacher, de toute façon, vous le savez déjà, je fais partie de ceux-là. Freddy et moi ce sera pour la vie. NYHC for Life. A tel point que la musique n’est plus si importante, quand on aime, on achète le nouvel album sans savoir s’il est réussi ou pas. Puis on discute avec les potes :
- « Alors ce nouveau MADBALL ? »
- « Bah, c’est du MADBALL quoi. »

Voila, « c’est du MADBALL quoi » pourrait largement suffire de chronique pour ce « Hardcore Lives ». Si on aime, on retrouve tout ce qu’on aime chez les new-yorkais, si on n’aime pas, on retrouve tout ce qu’on aime pas chez les new-yorkais. Maintenant, quand même, je vais essayer de détailler un peu quitte à me péter la gueule à moi-même pour avoir oser émettre une opinion mitigée sur « Hardcore Lives ». Je suis la mauvaise conscience de Jack. Tyler Durden.

« Hardcore Lives » déjà rien qu’au titre, on à l’impression que les new-yorkais ne se sont pas foulés. A part, l’inénarrable Rick Ta Life (Sadball rapist oï oï) aucun groupe n’aurait osé un tel titre d’album en 2014. Mais MADBALL sont des légendes alors ils ont le droit. Ils ont tous les droits. Globalement c’est un disque de MADBALL plutôt correct, dans la moyenne. Je me colle une bonne droite à l’estomac pour avoir osé affirmer qu’il n’est pas génial. Un album avec d’excellents morceaux et des titres de feignasses qui sont juste là pour faire le nombre. Bien évidemment les meilleurs titres sont en début de parcours histoire de tromper son monde. Une très bonne entrée en matière, quatre ou cinq vrais bons titres, de l’intro jusqu’au « True School » featuring Scott Vogel qui fait du Scott Vogel. Jusque là, c’est très bon, groovy, racaille, voyou, new-yorkais, dansant, two-step de feu. Tout bien. Même le son, un peu à l’ancienne, pour ne pas dire faiblard (un direct au foie de moi à moi) colle mieux au groupe que la production des derniers albums. Puisqu’on parle des featurings, ils sont au nombre de trois sur le disque. Et que des grands noms car outre Scotty de Terror on retrouve Toby Morse (..... .--- ---) et une Candace Puopolo de WOJ au chant de plus en plus effrayante. Si les participations de Scott et Toby (code morse) sont réussies, le morceau « True School » sonne comme un titre de Terror, celle de Candace est plutôt anecdotique et se place sur un des titres les plus faibles du disques bizarrement promu en single. Candace par contre est devenue sacrément massive et n’a skippé aucune séance à la salle. Oh yes she squats. Bon pas de bol pour elle, le titre est faiblard. Pas de bol pour moi, j’me colle une fourchette dans l’œil pour avoir parlé de « titre faiblard ».

Parmi les bons titres il fait s’attarder sur l’excellent « Doc Marten Stomp », le meilleur morceau de l’album, bien old school dans l’esprit et parfaitement exécuté par un Cricien qui s’essaie vite fait au chant un peu plus mélodique sur le refrain. Et ça fonctionne. La rythmique two step défonce, c’est la salsa du démon dans tes enceintes et tes oreilles, le riff principal est classique mais d’une grande efficacité. Un morceau tout entier dédié au DMS donc les couleur sont le « black et le blue » du refrain. Un grand titre de New York Hardcore. Si seulement tout l’album avait été comme ça. Aucun titre n’est vraiment nul mais certains morceaux sentent un peu la vaine tentative de renouer avec un passé glorieux. On sent toutes les bonnes intentions, on sait que c’est MADBALL à la baguette parce qu’un titre de MADBALL se reconnaît en deux secondes mais on est parfois face à un groupe en roue libre qui ne fournit pas la dose d’efforts supplémentaire pour vraiment peaufiner ses morceaux qui possèdent un peu trop de gras comparé aux jeunes loups que sont les Incendiary ou Rotting Out. Coup de coude dans le nez dans le dos de l’arbitre à moi-même pour avoir osé affirmer qu’un jeune groupe était meilleur que la légende.

C’est pourtant vrai. Que reste-t-il d’un titre comme « The Here and Now » après l’écoute ? Pas grand-chose, c’est une chanson qu’on a l’impression d’avoir déjà entendue sur chacun des trois derniers disques de MADBALL. « Nothing To Me » par contre marque des points de par sa rythmique hyper dansante, la basse rondouillarde et bien grasse de Hoya, une ligne de chant et un refrain d’une simplicité évidente. Un morceau dans lequel Freddy règle quelques comptes. Peut-être (certainement même) avec Rick Ta Life. Bref un bon morceau enchaîné avec le vieille école « My Armor » feat Toby Morse (..... .--- ---). Ensuite le disque se finit tranquillement, dans la longueur. Il reste tout de même cinq morceaux dont seulement deux valent la peine (manchette à la gorge pour avoir osé dire que trois titres de la légende ne servaient à rien) : « Mi Palabra » et « NBNC ». Sorti de ça, le dernier tiers de l’album peut gentiment être évité. Coup de poing à l’oreille, ouch ça fait mal mais je l’ai mérité. Qui suis-je pour dire qu’un morceau de MADBALL peut être évité ? Encore une chro rédigée par un vieux metalleux frustré et jaloux de n’avoir jamais tenu un instrument de sa vie qui crache sa haine sur un groupe reconnu.

Malgré tout ça, il y’a quand même une sacrée évolution dans l’entité MADBALL. Peut-être la plus grande évolution depuis les débuts du groupe. Freddy Cricien, dont la voix se durcit grâce aux caisses de barreaux de chaises cubains fumés à la chaîne, chanteur historique du groupe new-yorkais s’est laissé pousser les cheveux et arbore désormais ne belle crinière bien soyeuse sous sa casquette. C’est la plus grande évolution de MADBALL depuis la fin des nineties. Grand coup de latte dans ma gueule. Je l’ai bien mérité avec tout ce sarcasme. On ne déconne pas avec MADBALL. Salaud de chroniqueur va. Je suis le visage tuméfié et ensanglanté de Jack.




Rédigé par : Seb On Fire | 12,5 (Aie...OK 18)/20 | Nb de lectures : 13339




Auteur
Commentaire
ennemi juré
IP:93.14.83.101
Invité
Posté le: 04/07/2014 à 13h19 - (112731)
Bonne chro, qui fait sourire.

Maxgrind
IP:83.195.15.217
Invité
Posté le: 04/07/2014 à 13h36 - (112734)
C'est Candace dans le clip???? oO????

Meridian
Membre enregistré
Posté le: 04/07/2014 à 13h37 - (112735)
Belle chro, j'ai pris du plaisir à la lire (comme bien souvent).

MAIS je te colle un uppercut pour avoir osé proposer 12,5 ;)



ennemi juré
IP:93.14.83.101
Invité
Posté le: 04/07/2014 à 14h02 - (112737)
Ouai, c'est dommage pour Candace, je la trouvais toute mimi à l'époque. La c'est un peu abusé.

vsgreg
Membre enregistré
Posté le: 04/07/2014 à 14h39 - (112739)
Super kro pour un album sympa, un peu plus old schoold ans le son comme tu le dis mais aussi dans les compos.

Sinon Seb tu es viré de VS et tu sais très bien pourquoi.



Moshimosher
Membre enregistré
Posté le: 04/07/2014 à 15h23 - (112741)
Une chro très agréable à lire... :)

ennemi juré
IP:93.14.83.101
Invité
Posté le: 04/07/2014 à 16h33 - (112743)
Bon, viens d'écouter l'album 3 fois. Je le trouve très bon. Bien mieux que "empire". Le titre avec Scott de Terror défonce. Il y a 6 titres excellents qui sortent du lot et le reste est juste sympathique. Du pur Madball toujours aussi efficace et percutant. 16/20






djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 00h04 - (112744)
Grosse déception alors que le groupe avait fait un sans faute jusqu'à "infiltrate the system" (que j'avais mis du temps à apprécier par contre), un "empire" très décevant mais avec quelques titres excellents ("all or nothing", "RAHC"...), et un EP pas mal torché.
Là ils annonçaient avoir mis les petits plats pour le nouvel album mais on dirait juste un truc qui fait la synthèse de leur carrière mais sans inspiration.
La prod fait penser à Look My Way mais passé à la moulinette Zeuss/moderne.
Les riffs retrouvent ce feeling d'époque mais je n'en retiens aucun à la fin de l'album.
Et les featurings tombent vraiment à l'eau (alors que j'adore les invités dans leurs groupes respectifs).

12/20 pour un fan de madball exigeant
18/20 j'imagine pour quelqu'un qui n'a jamais écouté madball avant et qui se met au nyhc

Reste le live où le groupe est toujours énorme.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 00h04 - (112745)
"les petits plats dans les grands"*

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 00h05 - (112746)
Bref cet album on dirait un groupe qui fait du sous-madball, avec le gros son, le bon style aussi mais pas les idées et c'est très dommage.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 00h06 - (112747)
"Doc Marten Stomp", sans être non plus dingue, est la seule qui sort du lot.

Je veux un 2e Hazen Street moi au passage.

ennemi juré
IP:93.14.83.101
Invité
Posté le: 05/07/2014 à 07h18 - (112750)
Djab, je comprends mais je n'ai pas ressenti la même chose. Comme quoi, on peux être fan de Madball et ne pas être d'accord. En tout cas mieux que "empire" c'est clair, et c'est ce que j'attendais. Un album ultra efficace avec une prod qui leur appartient malgré les changements de producteur.

Moi je veux un 2e "heavenhell".
hazen street c'est pas du madball.

daminoux
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 07h52 - (112751)
je suis du même avis que djabtrash... riff déjà épuisé jusqu’à plus faim. et une grosse production pour camouflé le tout...

McBall
IP:83.112.245.223
Invité
Posté le: 05/07/2014 à 09h01 - (112753)
La voix de Candace, elle fout les jetons quand même. Ca me fait l'effet de quand j'ai découvert Deicide il y a 20 ans... à l'époque ou ça foutait VRAIMENT les jetons.
Ben là, ELLE FOUT LES JETONS !!! Le grand frisson, le grain de voix qui sent la testo et le clito surdimensionné, ça sent le coup de boule en aller simple et le slip en fonte.

jayftbx
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 09h53 - (112755)
Qu'est-ce qu'on peut attendre d'autre de Madball qu'un album de cette veine ? Evidemment que la recette est éculée, les groupes de NYHC comme eux ne se réinventeront jamais. Je ne leur en veux pas de composer constamment le même album, ce sont les limites du genre qui veulent ça. Bref, j'ai bien kiffé celui-ci, plus qu'Empire.



djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 13h42 - (112758)
@Mcball : héhé

@jayftbx : ils se sont bien réinventés et ont été inspirés jusqu'à infiltrate the system, puis sur quelques titres sur "empire" (le reste des titres étant hélas moisis)

Ilhan
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 16h15 - (112759)
Et CM Punk dans tout ça? il est sur les backing ou bien?

Sinon pareil que la chro.
Sauf que je fous Doc Martens Stomp dans les mauvais titres. Ca commence bien, l'intention est cool (du street-punk, ça change un peu), mais le morceau tourne à mort en rond et fonctionne pas.



CROM
IP:90.42.176.38
Invité
Posté le: 05/07/2014 à 16h46 - (112760)
Doc Martens Stomp c'est juste un titre vaguement Oï! très anecdotique et Born Strong déchire tout par contre.

jayftbx
Membre enregistré
Posté le: 05/07/2014 à 19h04 - (112761)
@djabtrash: je considère Infiltrate The System et Empire comme des [("expérimentations")], plus inégales que ce Hardcore Lives. Si effectivement les pistes explorées s'étaient avérées fructueuses, ils auraient persisté. Mais chassez le naturel, il revient au galop.

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2014 à 01h39 - (112762)
@jay : sur infiltrate ya bcp de qualité, et sur empire y a quelques très bons titres, et je préfère ça à un album sans risque et réchauffé (mais meilleur et moins casse gueule dans l'ensemble) que le dernier

djabtrash
Membre enregistré
Posté le: 06/07/2014 à 12h31 - (112764)
comme le dernier*

xmaxx TOOTH
IP:84.99.112.76
Invité
Posté le: 06/07/2014 à 18h06 - (112765)
J'ai vécu le premier paragraphe.



Docmartenstomp, c'est certainement l'un des meilleurs titres et aussi le plus surprenant, parce que Madball s'aventure dans la mélodie, la vraie. On dirait un morceau de Stigma (le groupe).

Moi c'est Born Strong que je trouve anecdotique, tout comme celui avec Vogel (alors que celui de Toby Morse est déjà plus fun).

Pour le reste, c'est du Madball. Si t'aimes le groupe, t'aimes leur style. Effectivement, ils ne peuvent pas se réinventer mais sur tous les albums y'a quelques très bons titres (en particulier les bien speedos de ce dernier). C'est déjà mieux que pas de bons titres du tout, comme 4 groupes actuels sur 5...



Un bon 13 (je suis dur à la base)

CROM
IP:90.42.176.38
Invité
Posté le: 07/07/2014 à 22h13 - (112768)
Comparer le titre Punk/Oï! de l'album avec ce que pond papy Stigma en solo prouve sa qualité plus que moyenne. Et faire de ce titre une surprise, c'est oublié d'où vient le HxC.

xmaxx TOOTH
IP:84.99.112.76
Invité
Posté le: 09/07/2014 à 01h12 - (112772)
Surprise dans le sens nouveauté vis-à-vis de ce que propose Madball depuis très longtemps.

Et Stigma c'est loin d'être pourri... Après si t'aimes pas le personnage...

CROM
IP:90.42.49.101
Invité
Posté le: 09/07/2014 à 23h09 - (112776)
Rien contre le personnage (difficile d'ailleurs quand on aime le HxC) malgré les lacets blancs qu'ils arborent souvent sur ses grolles mais sa zic en solo est plutôt anecdotique, pas pourri mais dispensable.

CROM
IP:90.42.49.101
Invité
Posté le: 09/07/2014 à 23h10 - (112777)
Enfin je ne connais que "New York Blood"...

Eltucos
IP:62.180.229.43
Invité
Posté le: 20/08/2014 à 09h48 - (113263)
Malheureusement osons le dire : début de la fin...

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker