MACHINEMADE GOD - Masked (MetalBlade) - 11/03/2008 @ 09h20
Apparus au tout début de la première vague de « suiveurs » du mouvement metalcore, les Allemands de Machinemade God livrent ici leur deuxième offrande pour le compte de Metal Blade. Dire que « The Infinity Complex » sorti en 2006 avait marqué les esprits serait mentir : passe-partout à outrance, ce premier essai était juste venu grossir les rangs des prétendants au trône sans parvenir à faire dresser les poils des bras sur la tête de l'auditeur. « Masked » hérite du même coup d'une tâche bien lourde : parvenir à faire Machinemade God se détacher du peloton. Ce en quoi il échoue malheureusement (on aurait presque envie de dire « bien évidemment » tant les ficelles utilisées par le combo sont épaisses).

Censé amener la musique du groupe « un pas en avant » (aux dires de ces messieurs), « Masked » ne fait en réalité qu'élargir la palette d'influences qui a servi à le « créer » (recopier serait plus juste). Ainsi, aux cavalcades thrashy typiquement suédoises, MMG adjoint régulièrement des refrains mélodiques et poignants (comprendre « lénifiants ») directement empruntés à l'émo. On pense parfois à Dead Poetic ou encore à UnderOath, ce dans le meilleur des cas, bien sûr, puisque la plupart du temps on pense surtout à écouter autre chose.

Non pas que Machinemade God fasse mal son boulot, loin de là. Les gaziers sont même plutôt habiles instrumentistes, et les deux vocalistes s'acquittent de leur tâche avec conviction. Mais à quoi bon crier au génie lorsque chaque plan sent le recyclage à plein nez ? Tout au plus pourra-t-on accorder au groupe le titre peu enviable de « sous-Caliban » (un comble).

Comme seule défense contre ce genre de sous-produits, il ne nous reste que la patience. Attendons que tout cette hype à la con ne soit plus qu'un mauvais souvenir, et prions, surtout, prions pour que dans 20 ans il nous soit épargné d'assister à un revival metalcore qui verrait se reformer avec leurs line-ups originels Bullet For My Valentine et autres Avenged Sevenfold. Pas de panique pour Machinemade God : l'histoire devrait assez vite oublier leur nom.

Myspace - 264 téléchargements


Rédigé par : Goat Of Rahahaaz | 10.5/20 | Nb de lectures : 10634




Auteur
Commentaire
rzh
IP:193.251.5.144
Invité
Posté le: 11/03/2008 à 09h29 - (53878)
"On pense parfois à Dead Poetic ou encore à UnderOath, ce dans le meilleur des cas, bien sûr, puisque la plupart du temps on pense surtout à écouter autre chose."

J'adore!

cava76
Membre enregistré
Posté le: 11/03/2008 à 10h19 - (53887)
Vraiment pourri cet album quelle déception, moi qui avait adoré THE INFINTY COMPLEX pour l'aspect thrash qu'il avait, la ils sont définitivement rentré dans les rangs ... beurck



Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker