M.N.D.L.S.B.L.S.T.N.G - Worse + Worse : 1979 - 2088 (Preposterous) - 28/05/2013 @ 07h58
Le groupe dont je vais vous parler aujourd’hui s'appelle M.N.D.L.S.B.L.S.T.N.G. (les points sont importants !) et je vous préviens tout de suite, c'est du sacrément tordu !
La signification de cet imprononçable acronyme est "Mindfull Noise Detonates Lucipharaonik Sado-Barbarik Light Speed Thundering Nuklear Goddessrape"...et comme je vous disais au départ, c'est pas vraiment du metal mainstream à mettre en toutes les oreilles.
Avant d'opter pour ce blase délicat, le groupe s’appelait BARR - NEVAI avant de changer pour M.N.D.L.S.B.L.S.T.N.G. (patronyme hautement plus mémorisable, vous en conviendrez aisément).
Mais avant d'en venir à cette véritable compilation de titres frappadingues, une petite présentation de l'homme derrière cet étrange patronyme s'impose.

M.N.D.L.S.B.L.S.T.N.G. est le fruit de la collaboration entre Nandor Nevai et Mick Barr (principalement connu pour Krallice). Nandor est ce qu'on appelle chez moi un "original",un musicien/artiste très difficile à suivre, à comprendre et à analyser.
Si vous voulez vous faire une idée du personnage, allez faire un tour sur son site (http://nandornevai.com/ et https://vimeo.com/nevai) où il publie régulièrement des textes, des photos et des vidéos de ses morceaux/performances...c'est pour le moins spécial.
Curieux de nature et ne connaissant pas le bonhomme, j'ai été lire une interview de lui où le journaliste doit s'y reprendre à plusieurs reprises avant d'arriver à obtenir quelques réponses à ses questions...Nandor ayant la fâcheuse tendance de se barrer au beau milieu de ses propres raisonnements pour revenir un long moment plus tard...ou pas.
Quand je parle de "réponses", il faut bien savoir que cette notion est toute personnelle à notre cher Nandor...et là encore, il faut le voir pour le croire.

Complétement éparpillé, sautant du coq à l’âne, télescopant ses idées et ses délires dans une logorrhée verbale faisant presque penser à un discours de malade mental, l'artiste semble venir d'une autre planète.
C'est certainement ce coté "Jobard" qui fait qu'il est tantôt considéré comme un génie puis comme un véritable fumiste se foutant royalement de la gueule du monde.
Surtout connu pour son projet Aborted Christ Childe, il à participé à des tas de groupes, mais essayer de recenser tous ses projets est très difficile vu que Nandor n'en est pas sur lui même de tout ce qu'il à fait.

"Worse + Worse : 1979 - 2088 " est une K7 restrospective de la carrière du duo maléfique. Il regroupe les 4 principales œuvres de Nevai/Barr : Rhapsodik Bitonality (2007), The Rainbow Supremacy (2009), Labyrintha (2010) et Infinitum A.D.D. Nauseum ‎(2012). Les morceaux que vous entendrez sur la K7 ont été entièrement remasterisé et on va raisonner par face, d'autant que de l'une à l'autre, la musique est assez différente.
Définir le style musical du groupe est assez complexe. Nandor définit sa musique comme de la science fiction mise en son.
Pour moi, c'est une sorte de Free brutal Noisy metal déstructuré, désharmonisé et complétement aliéné.
Aux frontières du bruit (et n'ayons pas peur des mots, du supportable et de l'écoutable), les 26 minutes de "Rhapsodik Bitonality" donnent une bonne idée de l'état d'esprit du compositeur fou. Rythme inexistant, guitare difficilement audible, bruits, larsens et déjections sonores de toutes sortes se déchirent sous une voix se rapprochant plus de l'animal que de l'homme.
Les habitués des agressives sonorités "Noises" ne seront pas vraiment surpris des recettes musicales utilisées par Nandor et Barr, mais pour "nous" metalleux de base, c'est déja une autre paire de manche.

Le metal extrème et brutal n'est ici utilisé qu'au même titre que les sonorités industrielles et électroniques. Il y a des Blast Beat, de la double pédale et des solos de guitares mais le tout est ici noyé dans un purin auditif dégénéré qui rend tout extrêmement agressif pour les sens et les oreilles. Si vous aimez que ça vous racle les cages à miel et vous fasse grincer des dents, vous allez être servi.

Après 40 minutes d'horreur sonore, la face B parait bien plus accessible. C'est quasiment un morceau de metal de Death/Thrash qui ouvre les hostilité sur prés de 10 minutes et si on excepte la production très particulière et le chant ultra théâtral, on reconnait une structure presque classique.
Après 40 minutes de perceuse, ça fait du bien. Mais c'est aussi là qu'on perçoit que la batterie de Nandor est quand même bien aux fraises et qui si le gars montre à certaines moments de capacités bien marquées, le fait de ne jamais respecter une mesure, cela laisse des traces. Je pense néanmoins que cela doit être le cadet de ses soucis.
Car le but ne semble pas ici de produire les sons auquel on est habitué.
Rien n'est carré, il n'y a pas de "mur" sonore, aucune structures et quand au message, je pense qu'il faut se lever matin pour comprendre quoi que ce soit. Et c'est pendant les dernières élucubrations de "Infinitum A.D.D. Nauseum" que l'on se retrouve dans un univers Metal/chaotique presque conventionnel (comparé au reste j'entends) et que la K7 se termine dans un dernier barouf de bruit et de fureur.

Vous l'aurez compris, on est pas ici face à un groupe "Déglingo" qui fait rire. C'est dérangé et dérangeant, et l'écoute entière de ces œuvres compilées ne te laisse pas vraiment avec un sourire collé aux lèvres. C'est une rude expérience à tenter si vous en avez pas peur de vous faire malmener les oreilles.
Je voudrais terminer en disant que mettre une note à ce projet est aussi fantasque que le projet en lui même. Je mets donc un 666/20. Libre à vous ensuite de mettre la note que vous voulez dés lors que vous adhérez ou pas à M.N.D.L.S.B.L.S.T.N.G. Tout l'album est streaming plus bas donc...bonne écoute les amis.


Rédigé par : Pamalach | 666/20 | Nb de lectures : 11639




Auteur
Commentaire
mais c'est de la merde.
IP:91.151.76.50
Invité
Posté le: 28/05/2013 à 08h21 - (107580)
Pour faire du déstructuré faut-il d'abord savoir faire du structuré ?
Comme Pamalach le dis, le gars est même pas foutu de programmer sa BAR sur la partie metal. Et pour la partie noise, perso je trouve qu'empiler des bruits insupportables les uns sur les autres ça relève plus de la motivation, que du génie.
Donc j'ose le dire: Fumisterie totale, mec qui se la joue dérangé/illuminé pour combler son manque d'inspiration, de compétences et de talent.


Bernard
Membre enregistré
Posté le: 28/05/2013 à 13h48 - (107584)
A la limite du pénible, mais ça me plait assez au final. Pas le truc que j'écouterai tous les jours mais de temps à autre à la place du premier Atomsmasher ou du Mass Destruction de The Curse Of The Golden Vampire.

Nevai
IP:72.224.117.143
Invité
Posté le: 22/05/2014 à 00h10 - (112186)
it is no surprise if someone dislikes our music for having too much surprise.
they claim to be brave but really are comforted by formula and conformi

Nevai
IP:72.224.117.143
Invité
Posté le: 22/05/2014 à 00h14 - (112187)
at least notice the physical demands of playing 32nd note light speed free blasting NON-REPEATING music for forty minutes, even if you dont have the strength to detect our strength.
this music is for the few who crave REAL CHALLENGE.
NN

Ajouter un commentaire

Pseudo :
Enregistrement Connexion






Niveau de modération : Commentaires non modérés par l'administration du site

Ce commentaire est soumis à la lecture et à l'approbation des modérateurs. S'il ne suit pas les règles suivantes : Pas de pub, pas de lien web, pas d'annonces de concerts, il ne sera pas retenu. Plus d'infos

Proposez News | VS Story | F.A.Q. | Contact | Signaler un Bug | VS Recrute | Mentions Légales | VS-webzine.com

eXTReMe Tracker